FANDOM




Tyria Sarkin marqua l'histoire galactique de part son attitude impulsive, ses actes controversés et sa relation chaotique avec son père Baaaaaaal, le Seigneur Noir des Sith.

Description

Traits

De taille moyenne, Tyria est une jeune femme mince et blonde avec des traits réguliers et expressifs.

Tyria est la fille du Seigneur Sith Baaaaaaal et a hérité - entre autre - de la longue espérance de vie de ce dernier. Si nul ne sait exactement combien de temps elle vivra, il est sûr que la jeune femme aura le loisir de voir s'écouler plusieurs siècles avant de vieillir - si elle ne se fait pas tuer avant à cause de son comportement.

Caractère

Tyria Sarkin est connue pour sa franchise et son impulsivité. Deux qualités incongrues pour un Jedi, qui ne l’ont pas empêché de se hisser au rang de Maître et de siéger au Conseil en un temps record. Elle était connue également pour sa gentillesse et sa loyauté envers ses amis jusqu’à la mort de son mari.

Elle s’est par la suite avérée être un adversaire impitoyable et implacable lorsqu’elle s’est tournée vers le côté obscur.

Disparue pendant de longues années, le doute a plané sur ses intentions pendant les mois qui ont suivis son retour avant qu'elle ne décide de revenir au sein de l'Ordre Jedi. 

Histoire

Jeunesse (Ans 134 à 146)

Tyria a passé les premières années de sa vie en compagnie de son père le Seigneur Sith Baaaaaaal. Empêtré dans une situation assez compliquée avec la Dame Noir Dark Maléfica, le Maître Sith confia sa fille à un contact afin de la protéger de la Maléfique : Malcor Sarkin. Malcor disparut avec l'enfant et Baaaaaaal perdit la trace de sa fille pour de nombreuses années.

Malcor se cacha avec Tyria sur une station orbitale du système corellien. Il y travailla comme mécanicien, se maria et offrit une vie stable et simple pendant quelques sept années. La vie de la jeune fille prit un tournant inattendu lorsqu’elle fut la spectatrice malheureuse d’un meurtre commis par un Jedi Noir. L'assassin voulut se débarrasser de son témoin gênant qui, sans se douter des conséquences, était parti retrouver sa famille. Assistant au massacre des membres de sa famille adoptive, Tyria se faufila sur un vaisseau et parvint à rallier Coronet sur Corellia. Le Jedi Noir bien décidé à se débarrasser de son dernier témoin, la poursuivit sans relâche. Après trois jours de traque, elle fit la rencontre inopinée d’un Jedi. Kaarde Naberry avait été chargé pour sa première mission d’appréhender le Jedi noir qui avait volé un holocron. Kaarde affronta le Jedi déchu et sauva Tyria.[1]

Chevalier de l'Ordre Jedi (Ans 146 à 158)

Formation

Tyria fut emmenée au Temple Jedi pour sa protection et l’on découvrit sa sensibilité à la Force. Kaarde la prit comme padawan. Les caractères des deux Jedi se complétèrent à merveille. La jeune apprentie surprenait sans cesse son mentor. Tandis que la retenue naturelle du Maître Jedi atténuait l’impulsivité de la jeune fille. Ensemble, ils menèrent bien des missions pour l’Ordre aux quatre coins de la galaxie. Tyria en vint à considérer Kaarde comme une des personnes les plus importantes de sa vie.

Ce fut également pendant sa formation que Tyria dû mener une mission sous la tutelle d'Ange Solo, Chevalier de l'Ordre Jedi. Si les détails de ce qu'elles nommèrent par la suite "La Première Mission" restent encore flou, Ange et Tyria établirent les bases d'une solide et dysfonctionnelle amitié qui les poursuivra le reste de leur vie.[2]

Pilier de l'Ordre Jedi

Au cours des années qui suivirent sa formation, Tyria remplit de nombreuses missions pour l'Ordre avant de devenir l'assistante du Maître Jedi Mirax Terrik à bord du Chu'Unthor, un gigantesque vaisseau Jedi parcourant la galaxie avec des padawans à son bord. La Corellienne et la Kuatie remplirent de nombreuses missions ensembles sauvant les padawans dans le besoin. Elles déjouèrent également les plans de Dark Lana qui avait infiltré le vaisseau académie et sabotaient de nombreuses missions. C'est à force de se côtoyer que Tyria fit finalement la connaissance du fils adoptif de Mirax : Booster "Polux" Terrik. Les deux Jedi aussi impulsifs l'un que l'autre se rapprochèrent l'un de l'autre et se marièrent rapidement.

Lorsque Maître Terrik fut amenée à servir l'Ordre de plus en plus sur le terrain, Tyria prit le commandement du Chu'Unthor et Polux devint son aide de camp.[3]

La jeune Jedi passa au statut de Maître en seulement quelques années grâce ses nombreuses qualités et ses excellents résultats avec la gestion du Chu'Unthor. De même, sa position de Commandant du vaisseau capital des Jedi lui permettant d'être toujours joignable et de pouvoir se rendre prestement à tout endroit de la galaxie, Tyria devint un des pilliers de l'Ordre. Elle en vint à siéger tout naturellement au Conseil Jedi et une partie de le gestion lui échouait lorsque les autres Maîtres étaient indisponibles ou en mission.

En 156 ap.BY, alors que les forces Jedi étaient dispersées pour affronter un Seigneur Sith dénommé Dark Soul, l’Ordre découvrit de manière cruelle qu’il avait été berné. Le maître de Dark Soul, Baaaaaaal, attaqua le Temple Jedi sur Coruscant. Au cours de la bataille, Polux fut terrassé par le Maître Sith alors que celui-ci annonçait en grande pompe être le père de Tyria.

Tyria, en tant que responsable du Chu’Unthor, recueillit les rescapés et les plaça en lieu sûr. Lorsqu'elle apprit l'identité du meurtrier, elle usa ensuite de toute son influence auprès du Conseil et plus particulièrement de Padmée Naberry afin de pouvoir se joindre à l'équipe qui pourchasserait Baaaaaaal. Cette quête l'emmena jusque sur Cronde en compagnie de quatre autres Jedi (dont Kaarde et Mirax). Lors du combat, son père tenta de convaincre sa fille de rallier sa cause en se servant de sa colère. L’union des cinq Jedi poussa le Sith à prendre la fuite.[4]
Quote1 Le nom de ce Sith est Baaaaaaal. Ton père. Quote2
Le fantôme de Polux révélant à Tyria l'identité de l'assasin.


Jedi déchu (An 158)

Les deux années suivantes amenèrent la Jedi à sa chute. Vue par ses pairs comme n’étant plus guère qu’une veuve éplorée et la fille du plus grand fléau de la galaxie, Tyria s’isola peu à peu. Tandis qu’elle voyait son Ordre se perdre dans un chaos inextricable lorsque les Jedi se retrouvèrent au milieu d’un conflit entre le Soleil Noir et Baaaaaaal, la Maître Jedi se laissa sombrer dans la culpabilité d’avoir envoyé son époux se faire tuer. Comble de l’ironie, Tyria découvrit à peu près à la même époque l’idylle naissante entre son amie Mirax et son père. La situation s'envenima lorsqu’une Sith, la « Maléfique », mena contre une vendetta contre le seigneur Sith.[5]

Black baccara - essai

Black Baccara

Pendant la crise corellienne, Tyria profita d’être la seule représentante du Conseil sur Ossus pour quitter l’Ordre Jedi. Elle laissa un message à l’adresse des Jedi annonçant qu’elle quittait l’Ordre. En partant, elle fit sauter la salle du Conseil et lâcha une peste noire à bord du Chu’Unthor avant de disparaître pour un temps.

Elle réapparut sous une nouvelle identité : Black Baccara. A l'aide de contacts, elle s’infiltra à bord du vaisseau amiral de Dark Maléfica, défit la Dame Noire et s’empara de la flotte. Aussitôt, elle se lança dans la conquête de Kuat et de ses chantiers navaux. Black Baccara soumit le gouvernement et extermina les Jedi présents sur la planète. Afin de ne pas laisser la possibilité à la République de s'organiser, une attaque éclair fut menée sur Coruscant. Ses agents infiltrés désactivèrent les boucliers de la planète capitale et elle précipita le Tarentule, l'ex-vaisseau amiral de Dark Maléfica, sur le Sénat Galactique.
Quote1 ... Mais au fait, j'ai oublié de te préciser que Black Baccara n'est pas une Sith ! Quote2
Tyria à Kaarde.

Peu après, Tyria Sarkin reprit contact avec Kaarde, son ancien mentor, et prétendit se repentir. Afin de justifier sa bonne foi, elle annonça également avoir des informations importantes sur le nouvel ennemi de l’Ordre Jedi. Kaarde, incapable de laisser passer une chance de ramener son ancienne protégée dans le droit chemin, décida de se rendre seul sur Dantooine. Après avoir révélé sa nouvelle identité, Tyria affronta son ancien maître. Le combat fut interrompu par l'arrivée impromptue de Jorus Beku'n et de son padawan. Peu regardante, la Kuatie captura les trois Jedi avant de découvrir que Mirax Terrik accompagnée de son fils venait également d'arriver sur Dantooine.[5]

La Maître Jedi affronta son amie afin de la faire revenir vers le côté lumineux de la Force mais échoua. Alors que Tyria allait abattre la Corellienne, Baaaaaaal choisit ce moment pour apparaître et sauver la femme qu'il aimait de la folie meurtrière de sa fille. La jeune femme, furieuse contre son géniteur, se lança dans le combat le plus éprouvant de toute sa vie (les Jedi présents sautèrent sur l'occasion pour détaler comme des lâches). Au terme d'un affrontement épique, la Jedi noire comprit qu'elle ne parviendrait pas à surpasser le Seigneur Sith et s'enfuit à son tour.[6]
Quote1 Tout le monde semble croire que c'est la naissance de Sam qui m'a aidé à tourner la page "Black Baccara". En réalité c'est de devoir affronter mon père, et de prendre conscience que la galaxie serait condamnée si je me joignais à lui. Quote2
Tyria Sarkin, des années plus tard en évoquant l'incident de Dantooine.


Exilée (Ans 158 à 172)

Servacos

[En construction]

Les régions inconnues

[En construction]

Retrouvailles (A partir de l'an 172)

La défaite de Baaaaaaal

Quote1 Je ne suis ici que pour m’assurer que tu ne t’en sortes pas cette fois ci. Quote2
Tyria à Baaaaaal.

En 172 ap.BY, Tyria apprit au cours d'une réunion du conseil restreint de l'organisation qu'elle avait fondé que le Seigneur Sith Baaaaaaal s'apprêtait à mener une attaque de grande envergure sur Coruscant à l'encontre des Jedi. La jeune femme comprit rapidement les conséquences d'une victoire du Sith : l'annihilation des Jedi et la perspective que son père se mettrait en tête de la traquer. Bien que se sachant indésirable dans l'espace de la Coaltion, la jeune femme décida néanmoins d'aller prêter main forte aux Jedi. Ainsi si elle devait tomber au combat sur Coruscant, sa fille et l'organisation resteraient inconnues de tous.

Le temps de rallier la planète capitale, le combat faisait déjà rage aussi bien dans le ciel de la ville que dans le Temple lui-même. Tyria débarqua alors que Baaaaaaal s'enorgueillissait de ne plus avoir d'adversaires de valeur. Mettant ses peurs et le mauvais souvenir de Dantooine de côté, l'ex-Jedi se lança immédiatement dans l'affrontement contre son père afin de laisser quelques répits aux Jedi présents. Lorsque Dark Spencer, l'apprenti de Baaaaaaal, débarqua, Tyria affronta ce dernier jusqu'à ce que Baaaaaaal fut vaincu par Kaarde et Mirax.

Sitôt passée l'onde de choc provoquée par la disparition de son père, Tyria se précipita vers l'épicentre et constata à son plus grand soulagement que bien qu’inconscients les deux Jedi avaient survécu au cataclysme. Après s'être assurée qu'ils tiendraient bon jusqu'à l'arrivée des secours, elle demanda à son défunt époux de veiller sur eux, abandonna son sabre près de son mentor et s'en alla surprise de pouvoir reprendre la route de son exil aussi facilement...[6]

Tracas dans les Régions Inconnues

Sur la piste d'un artefact Sith
Quote1 Mon projet est assez simple : éliminer la Force de la galaxie. Quote2
Tyria à Mimi.

Ce fut sans compter sur Mimi Terrik-Solo qui n'avait pas l'intention de laisser la possibilité à Tyria de s'éclipser. La Leader de la Guilde espérait que le passé trouble de la Jedi déchue lui permettrait d'en apprendre un peu plus sur le sort de son père Edoras. Comprenant qu'elle ne pourrait pas se débarrasser facilement de la fille de sa vieille amie Ange, Tyria l'emmena avec elle jusqu'à un appartement se trouvant dans le bas-fonds de la planète. Losqu'elle contacta son organisation pour voir si elle pouvait obtenir les informations désirées par Mimi, Tyria apprit que les premiers tests du prototype n'avaient pas été concluant : l'apport de l'énergie lors de la mise en marche était insuffisant. Tusk en sa qualité de responsable de l’ingénierie convainquit Tyria que le seul moyen de pouvoir accumuler la puissance nécessaire serait de faire appel à un artefact Sith ou Jedi. Dès la fin de la communication, l'ex-Jedi engagea la Guildeuse pour qu'elle infiltre les archives Jedi du Temple.

En attendant le retour de Mimi, Tyria profita de son temps libre pour détruire le sabre de son père et sauver la vie de Mirax Terrik tout en flânant un peu dans les rues de la capitale galactique. Après avoir réussit à semer Mirax dans un hôtel de passe en lui faisant consommer de l'huile quarrienne, Tyria resta calfeutrée dans son appartement jusqu'au retour de Mimi.Lorsque la jeune Guildeuse revint, elles s'échappèrent ensemble de Coruscant. Mimi fit rapidement part de son intérêt pour les affaires de l'ex-Jedi. Comprenant que l'exploration d'une planète serait particulièrement laborieuse si elle devait le faire seule, Tyria accepta l'aide de Mimi.

Les deux jeunes femmes se rendirent sur Matraak et se retrouvèrent dans les ennuis jusqu'au cou lorsqu'elles furent prisonnières par de surprenants autochtones. De péripéties en péripéties, Tyria et Mimi parvinrent à récupérer un holocron Sith non sans faire écoulé un partie du Temple sur lui-même et être poursuivi par la population locale avant de repartir aussi vite qu'elles étaient arrivées.[6]

La vérité révélée sur son passé

Fortes de cette petite aventure, Tyria et Mimi rejoignirent ensuite la base de l'Organisation fondée par Tyria où elle furent accueillies par Tusk Alder, Anjel et Elijah Antilles.

A son retour, Tyria comprit rapidement que quelque chose se tramait dans l'ombre et qu'elle allait avoir rapidement besoin d'alliés. Elle décida de recruter la Leader de la Guilde. Consciente qu'il était nécessaire de prouver à la Guildeuse la viabilité de son projet, Tyria emmena Mimi sur Nede : première planète à avoir été projetée hors de la Force sans détruire la faune. La démonstration, la disparition d'Edoras et les accusations d'associations de malfaiteurs avec Baaaaaaal achevèrent de convaincre la Leader d'abandonner son poste et de rejoindre Tyria.

Tyria s'attela à trouver le maximum d'éléments qui pourraient confirmer le sentiment de malaise qui l'habitait. Finalement, elle découvrit qu'une part important des cargaisons disparaissait mystérieusement. Mimi alla fouiner du coté des docks tandis que Tyria choisit de se confronter à ses amis. Tusk et Anjel lui apprirent qu'ils avaient remarqué des anomalies similaires dans les rapports de test en provenance du prototype. D'un commun accord, ils avaient décidé qu'Anjel allait se rendre sur le prototype et voir ce qu'il s'était produit. Peu après le départ d'Anjel, Tyria tomba dans une embuscade organisé par Antilles.[6]

[En construction]

Apparitions

Tyria apparaît dès le premier Temple Jedi en tant que Chevalier Jedi avant de passer Maître et de siéger au Conseil Jedi.

Elle a remplit longtemps le rôle de responsable Chu'Unthor où elle accompagnait les padawans en missions.

  • Temple Jedi
  • Temple Jedi 2
  • Temple Jedi 4 (Mentionnée seulement)
  • Temple Jedi 5
  • Temple Jedi 6

Notes et Références

  1. Biographie des Personnages
  2. Première Mission
  3. Chu'Unthor
  4. Temple Jedi
  5. 5,0 et 5,1 Temple Jedi 2
  6. 6,0, 6,1, 6,2 et 6,3 Temple Jedi 5
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .