FANDOM




Assassin pour la Guilde, Tony fut le compagnon d'Ange Solo pendant de nombreuses années.

Histoire

Jeunes années

Petit dernier d’une riche famille de la planète Lorrd, Tony passa ses premières années choyé par ses parents et ses deux trois sœurs. Âgé alors de douze ans, son père fut assassiné, plongeant ses proches dans le chagrin et le jeune garçon dans une vendetta meurtrière. S’engageant alors sur une voie dangereuse, le gamin, s’aidant de ses contacts mais surtout de cette capacité à déchiffrer les expressions corporelles, base du langage cinétique, parvint à retrouver le meurtrier de son père et mettre un terme à ses jours.

Une fois majeur et s’étant déjà fait remarquer dans le milieu, Tony quitta sa planète natale et enchaîna des petits contrats mettant à profit son don pour la dissimulation et l’assassinat. Il devint ainsi tour à tour mercenaire, garde du corps ou espion. Tony – qui n’est sans doute pas son vrai nom mais un pseudonyme utilisé dans le milieu afin de préserver sa famille de ses activités illégales – vit ensuite son destin se mêler à la Guilde et tout particulièrement à celui d’Ange Solo, à l’époque où cette dernière était encore à la tête de l’Organisation.

Son entrée à la Guilde

Bien que Solo soit rebutée à l’idée d’être entourée d’individus la protégeant, les négociations entamées sur Tatooine afin de mettre un terme à cette guerre sans merci que de livre la Guilde et les Hutts étaient trop tendues pour que cette dernière s’y rende seule. Dans ces circonstances, Tony décrocha alors un contrat de garde du corps pour veiller sur le Leader durant cette longue semaine non sans danger pour sa vie.

Ces sept jours durant dans ce milieu hostile, le rapprocha d’Ange mais ce ne fut que sa mission remplie qu’il accepta de côtoyer la Guildeuse de plus près, voire de beaucoup plus près. Contre toute attente, la jeune femme parvint à tisser des liens avec le Lorrdien d’un tempérament enjoué et d’une infinie patience, fait qui permit au quotidien de temporiser les excès d’humeur si caractéristiques de la Corellienne.

L’aidant dans son dernier casse de haut vol au Musée Galactique, dernier gros coup avant de prendre sa retraite qu’elle s’était jurée de prendre depuis son éprouvant escapade sur Troiken, Tony suivit Ange dans sa retraite sur Tanaab et se coula cinq longues et heureuses années à ses côtés loin de la vie si incertaine des hors-la-loi.

De nouveau dans le milieu

Lors des événements se déroulant en +173 durant lesquels Mimi, la fille d’Ange et actuel Leader de la Guilde, Tony accompagna la Corellienne dans son périple à travers les confins de la galaxie afin de remettre la main sur le déserteur, sur Waren, ayant fomenté un coup d’Etat depuis peu, et apaiser les tensions aussi de l’Organisation.

Le Lorrdien se retrouva alors projeté dans l’ancienne vie d’Ange Solo, celle où cette dernière avait été un des membres éminents de l’Ordre Jedi, faisant, entre autre, la connaissance de Tyria, Mirax et Kaarde qu’il ne tarda guère à apprécier.

Une fois la petite Sam sauvée et que l’ensemble des événements ait retrouvé un semblant de calme, Tony épaula de nouveau Solo dans la nouvelle entreprise dans laquelle cette dernière se lance : ouvrir les yeux de Corellia sur la politique et les principes nauséabonds de Lving Bommbassa, en course pour le rôle de Gouverneur du secteur corellien. Ce fut donc en tant que co-gérant du Nova, le nightclub de Solo, présent sur Coruscant où ils réussirent à faire en sorte que le Gouverneur ait ses habitudes à chacun de ses passages sur la planète-capitale, qu’il tâcha de venir en aide à sa belle.

A compléter.

Apparition

Sa première apparition remonte aux événements se déroulant en +173, alors que les Trois "M" débarquent sur Taanab pour demander à Ange de reprendre ses fonctions de Leader et, ainsi, de mettre fin à la crise provoquée par la démission de Mimi.

  • Temple Jedi 5, première apparition.
  • Temple Jedi 6, mort du personnage.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .