Wikia Jdr-psw
Advertisement

Thyferra est une planète de la Bordure intérieure, située sur la route de Rima, dans le système Polith. C'est le monde natal des Vratix. Le système de gouvernement planétaire est une démocratie représentative, mais la démocratie directe est appliquée localement.

Essort

Les Vratix

Les Vratix sont une espèce insectoïde hermaphrodite mesurant 1m50 à 2m (et pouvant vivre jusqu'à 175 ans) ressemblant à des mantes religieuses : ils sont dotés d'yeux à facettes, d'un fin et long cou, d'un thorax cylindrique et de trois paires de membres dotés chacun de trois doigts. Leurs membres antérieurs sont dotés de trois articulations et se terminent par des mains à trois longs doigts, avec un "pouce" opposable. Ils possèdent également une griffe à hauteur de la deuxième articulation de leur bras, laquelle leur sert à grimper. La seconde paire de membres, celle du milieu, constitue en deux jambes massives leur permettant d'effectuer des sauts puissants. La dernière paire de membres est atrophiée et sert surtout à empêcher leur abdomen de frotter au sol.

Leur corps est couvert de fins poils ayant la propriété de changer de couleur selon leurs émotions, pour ce faire ils excrètent un liquide nommé denin. Leur langue, le vratix, est constitué de sons crissant et de clicks. Par ailleurs, les Vratix sont légèrement télépathes entre eux. Hermaphrodites, ils changent de sexe selon leur âge. Les femelles, plus âgées, ont tendance à être dominantes.

Globalement, ce sont des insectes assez froids et impersonnels. Leur société est basée sur un système de caste. Les arts et le commerce ne sont pas leur fort. N'ayant pas de "reine" comme la plupart des autres espèces insectoïdes, ils ont d'abord agis à l'instinct, usant de télépathie, puis ont élaboré un système démocratique (basé sur leurs castes au niveau planétaire).

La rencontre avec l'Ancienne République

Les Vratix avaient déjà colonisé la plupart des mondes du système Polith (orbitant autour de l'étoile Polixhi) lorsque l'Ancienne République les découvrit, vers 4100 av. BY. À cette époque, deux canirs étaient élus tous les deux ans pour diriger le conseil gouvernemental. Quant au gouvernement planétaire, il était dirigé par un haut canir, également élu.

Il semble que les Vratix utilisaient déjà une forme de bacta pour leur propre usage. Ils améliorèrent la recette du bacta pour guérir toutes les espèces, élaborant un fluide curatif à partir d'alazhi et du kavam (une sécrétion naturelle des Vratix). Ce fluide s'avéra plus efficace et moins cher que le kolto utilisé jusqu'alors (et récolté dans les océans de Manaan). Le fait qu'une pénurie de kolto se faisait sentir, alors que les Vratix disposaient de tout un système stellaire pour produire le bacta, explique que le bacta remplaça largement le kolto sur le marché galactique. La production fut ensuite encore améliorée, certains mondes se dédiant par exemple à la production massive d'alazhi.


Durant la guerre civile Jedi (3959 - 3956 av. BY), Thyferra fut part de l'empire Sith de Revan.

Le bacta

Bien que sa recette soit largement connue, le bacta reste un produit miracle impossible à copier. [Par ailleurs, de nombreuses erreurs et confusions existent dans l'UE, je vous recommande donc l'article de wookieepedia en cas de doute]. De nombreux ingrédients entrent dans sa composition, outre l'alazhi et le kavam. L'alazhi est une bactérie que l'on récolte dans un champignon nommé xoorzi (ce n'est donc pas une plante comme la plupart des gens le croit). Celui-ci est cultivé et récolté dans des réseaux de grottes, que les Vratix appellent des "champs". Le xoorzi est assez fragile et le moindre choc peut l'amener à expulser ses spores et mourir. Sa récolte demande donc des ouvriers très qualifiés.

Le kavam est une "sécretion naturelle" des Vratix. L'un de ses principes actifs permet de dégrader l'alazhi pour produire de la bactade. Cette opération de mélange est effectuée par les verachen ou "maitres mélangeurs", un métier de pointe qui finit par devenir une caste. La bactade peut être utilisée en injection ou bue, bien qu'elle ait un terrible goût de craie.

Ce mélange rouge, une fois mélangé à de l'ambori (un fluide gélatineux incolore), prend une couleur bleue [en fait, les différents auteurs ne se sont pas mis d'accord sur la couleur, bien que le bleu soit mentionné plus souvent, le rouge apparait également]. Sous l'Empire, des expériences tentèrent de produire du kavam de façon artificielle (afin de ne pas dépendre des Vratix). Il fallu toutefois attendre presque un siècle après la chute de l'Empire pour que ces expériences soient couronnées de succès, avec la production de pseudo-kavam sur la planète Tebrejj. Néanmoins, le pseudo-bacta ainsi produit était de moindre qualité, nécessitant environ 10% plus de temps que le bacta classique pour soigner la même blessure, ce qui était tout de même plus efficace que le kolto. Thyferra réagit en lançant une campagne de contre-publicité visant à promouvoir le produit original.

Les corporations marchandes

Ceci aiguisa l'appétit de plusieurs groupes de colons Humains, qui émigrèrent massivement jusqu'à constituer 12% de la population (on comptait également 4% d'autres espèces). Au départ, les Vratix eux-mêmes leur confièrent la charge des relations commerciales, leur espèce étant plus douée pour les interactions sociales que l'espèce vratix. Les Humains montèrent des sociétés marchandes agressives, essentiellement divisées entre les maisons concurrentes de Xucphra et Zaltin, qui formèrent un cartel pour s'entendre sur les prix. Ces deux familles bâtirent l'astroport principal et logèrent la majorité de la population humaine dans la capitale, où elles surveillèrent l'assemblage et l'emballage du produit fini. L'assemblage du bacta se fit donc toujours dans le système Polith, sous la surveillance du gouvernement de Thyferra qui veilla à protéger son précieux monopole, seule chose sur laquelle s'entendait à coup sûr les maisons marchandes. Les deux maisons finirent par influencer les canirs, dirigeant virtuellement la planète.

Sous la pression de la population humaine, qui peinait à parler le vratix, la capitale Xozhixi fut renommée Zalxuc. C'était aussi plus facile à prononcer pour les clients et, donc, une meilleure marque pour vendre le bacta.

L'occupation

La guerre des Clones

La guerre des Clones, connue sous le nom d'alazhixazha en vratix (ou période de famine) marqua durablement Thyferra. La famine en question avait commencé une dizaine d'années avant la guerre elle-même, sans aide efficace de la République, ce qui explique que Thyferra ait rejoint la Confédération des Systèmes indépendants. La troisième flotte confédérée se basa sur Thyferra. Evénement notable : la capitale Zalxuc retrouva son nom antique de Xozhixi, un mouvement national vratix (l'Ashern, ou griffe noire) poussant ceux-ci à rejeter les coutumes humaines.

La guerre civile galactique

S'en suivit une occupation impériale terrible : la population humaine passa à 28% de la population totale, alors que les Vratix furent exploités jusqu'à épuisement parfois (les 4% d'autres espèces disparurent des statistiques, ceux n'ayant pas fuis ayant été exécutés). Rien de ce qui se passait sur Thyferra ne pouvait être connu du reste de la galaxie. Le bacta étant produit biologiquement par les Vratix, l'Empire ne pouvait les éliminer, mais il les exploita avec cruauté tout en cherchant un moyen de produire du bacta de manière synthétique. L'idée que des Humains puisse guérir en baignant dans de la "bâve alien" avait de quoi dégoûter plus d'un impérial...

La principale conséquence de la présence impériale sur Thyferra fut que les petites sociétés indépendantes furent écrasées. Seules subsistèrent les maisons Zaltin et Xucphra, qui possédaient de facto la planète. Les Zaltin se montrèrent des maîtres compatissants, essayant d'atténuer la souffrance des Vratix, au risque de se faire mal voir par l'Empire. Secrètement, ils fournirent également du bacta à la rébellion.

La guerre du bacta

Ysanne Isard était à la tête des renseignements impériaux. Ne pouvant accepter les agissements de la famille Zaltin, elle aida les Xucphra (favorables à l'idéologie impériale de domination des non-humains) à organiser un coup d'état, mettant fin au régime ploutocratique (Thyferra avait été "libérée" rapidement par la Nouvelle République en l'an 5 ap. BY). Les survivants de la famille Zaltin, connue pour privilégier un partenariat équitable avec les Vratix, s'enfuirent de Thyferra, laissant les Xucphra aux commandes. Après la mort de l'Empereur Palpatine, Isard avait fini par prendre la tête de l'Empire lui-même. Elle abandonna Coruscant à la Nouvelle République, non sans laisser le virus krytos derrière elle. Elle se dirigea alors vers Thyferra et en prit le contrôle (en l'an 7 ap. BY) grâce au soutien de la famille Xucphra.

La Nouvelle République ne pouvant intervenir dans les affaires locales d'une planète, elle ne pouvait contester la légitimité du gouvernement Xucphra et, donc, ne pouvait chasser Isard de Thyferra. Une grande partie de l'Escadron Rogue, emmené par Wedge Antilles, démissionna alors pour mener des opérations de guérilla qui permirent de renverser Ysanne Isard et de capturer son vaisseau amiral, le Lusankya, un vaisseau-prison.

Au cours de cette guerre, qui se transforma pour les Thyferriens en guerre civile opposant l'Ashern au Front de Défense thyferrien, plusieurs villages furent détruits et des familles éradiquées. C'est ainsi que Konix Xyphor, un jeune garçon humain, s'enfuit du village incendié de Corles à bord du Soleil Bleu, un prototype de chasseur-cargo développé par un ingénieur local...

La Nouvelle République

Assia Lars

Vers l'an 20 ap.BY, Assia Lars, ancien gouverneur du petit village de Valbresges, revint réclamer son héritage des commerces de Valbresges (devenue une petite ville entre-temps). Elle était en bon terme avec la communauté Vratix, à l’intérieur et autour de son village natal et elle s’assura que le Valbresges Bacta Municipal soit aux mains des Vratix — ainsi que la production de Bacta et la responsabilité de l’Hôpital. Elle finit sa formation médicale et devint docteur, puis investit une grande part de ses revenus tirés de la contrebande et de sa nouvelle entreprise, Tervalle Idus —une manufacture d’armes— incluse dans le VBM. Quelques années plus tard, elle entra en contact avec la Nouvelle République et détruisit le Cartel du Bacta, sous prétexte de sanctionner un monopole commercial. Quelques membres de la famille Zaltin rejoignirent le VBM afin de continuer les affaires.

Le but d’Assia Lars fut toujours d’unifier la planète et de rendre une partie du pouvoir aux Vratix. Cette énergique jeune femme ne craignit pas de se mettre ouvertement en danger pour défendre ses idéaux, et recréer une démocratie où les Vratix et les Humains seraient égaux.

Les Yuuzhan Vong

Après leur invasion de la galaxie, les Yuuzhan Vong tentèrent d'empoissonner le bacta. Heureusement, le projet fut un échec. Les Vratix souffrirent peu de l'occupation vong, leur nature écologiste et leur faible usage des technologies (la maison traditionnelle vratix est construite à base de briques en bave de knytix...) leur valant une certaine tolérance de la part de l'occupant.

Quant à Thyferra, sa jungle parvint semble-t-il à résister à la tentative de terraformation Vong, bien que de rares éléments extragalactiques s'intégrèrent dans la biodiversité locale. La Nouvelle République fit de gros efforts pour empêcher l'écosystème de Thyferra d'être touché, craignant une nouvelle rupture des stocks de bacta.

Il est à noter qu'un certain Edoras Konix Terrik, mercenaire thyferrien, mena des actions de guérillas visant les convois des modeleurs. La guerre finie, il profita de cette renommée de héros pour développer une agence de transport, obtenant des taux douaniers minimes en échange de la création de centaines d'emplois.

La guerre de l'essaim et ses conséquences

En l'an 35 ap.BY, Thyferra rejoignit les Killiks, plusieurs Vratix étant devenus accrocs à la membrosie. La production de bacta fut totalement stoppée. Heureusement, la fin de la guerre signifia le retour de la production, bien que la désintoxication des Vratix ait été longue. Ceci conduisit à une explosion de l'alcool et des psychotropes légers, ainsi qu'à des lois permissives en la matière. Il est à noter que Konix Xyphor venait alors d'être élu Haut Canir (président planétaire), avec plus de 80% des voix.

Konix Xyphor

Malgré les doutes concernant la validité du premier scrutin (en 36 ap.BY), Konix Xyphor fut néanmoins réélu deux fois ensuite (en 44 et 52 ap.BY), avec respectivement 65% et 71%. Son gouvernement fut marqué par une augmentation substantielle des profits générés par le bacta, mais également par le développement d'une université d'agrochimie établie dans la ville nouvelle de Corles-la-neuve, sur les ruines de son village d'enfance. Cette université déposa de nombreux brevets dans des matières médicales, ce qui permit de diversifier les exportations. Dans l'ensemble, Konix Xyphor poursuivit la politique d'Assia Lars : de nombreuses lois en faveur de l'égalité des espèces et des genres furent votées, contre l'avis des Xucphra. De même, on vota des lois fixant le pourcentage de terrains vierges que devaient comporter la planète, ce qui mit un frein aux volontés d'expansion industrielle des Zaltin. La constitution fut modifiée de sorte qu'il y ait toujours le même nombre d'Humains que de Vratix au conseil gouvernemental, les "Canirs" (ou "seconds canirs") représentant les deux espèces.

Ne pouvant briguer un troisième mandat, Konix Xyphor se contenta d'un poste de sénateur, qu'il conserva vingt ans, puis il fut nommé plénipotentiaire... et le resta un temps incroyablement long. C'est ainsi qu'en l'an 160 il défendit les intérêts thyferriens à Coruscant lors de la crise corelienne...

Lieux importants

La plupart des villes de la planète, à l'exception de Xozhixi, sont habitées à égale proportion par les Humains et les Vratix. Ceci s'explique par le fait qu'une grosse partie de la population vratix habite des villages agricoles disséminés dans la jungle.

Xozhixi

Capitale planétaire, Xozhixi (jadis nommée Zalxuc puis Xucphra City) abrite les bâtiments gouvernementaux et la majorité de la population humaine de la planète. Elle fut longtemps l'unique ville de toute la planète et possède l'astroport principal.

C'est là que sont situées les usines de conditionnement du bacta et du matériel médical destiné à l'exportation. Xozhixi est une ville industrielle relativement propre pour les standards galactiques (c'est la ville la plus polluée de Thyferra) mais bruyante. On y trouve à peine 25% de Vratix, bien que des lois aient été votées pour leur permettre d'obtenir un prêt logement à des taux plus faibles que ceux accordés localement aux Humains.

L'artère principale du quartier du vieux marché se nomme "avenue Konix Xyphor" et l'une de ses perpendiculaires est "l'avenue de la chute d'Isard". Xozhixi est connue pour sa gastronomie de viandes grillées aux fleurs et son alcool de puceron. Son architecture étonnante mélange des bâtiments de style galactique et vratix (en briques de bave de knytix).

Valbresges

Valbresges est une petite ville située à cinquante kilomètres à l'ouest de Port Zaltin. C'est le siège social de Tervalle Idus, une société produisant des armes (fondée par Assia Lars), succursale de Valbresges Bacta Municipal. Son hôpital est l'un des plus célèbres de la planète. C'est enfin là que se trouvent les industries médicales et pharmaceutiques de la planète.

Corles-la-Neuve

Corles était un obscur village agricole perdu au milieu de la jungle, presque à l'exact opposé de Xozhixi sur la surface de la planète. Ce village fut détruit par Ysanne Isard pour châtier un trafic de blaster organisés par des sympathisants de la Nouvelle République. Mais c'est surtout le village d'origine du Haut Canir Xyphor, qui choisit ce site pour bâtir la ville nouvelle de Corles-la-Neuve. C'est une ville universitaire, un campus géant, destiné à faire cohabiter les étudiants humains et vratix (et donc, à éduquer les futurs citoyens loin de l'influence du Cartel du Bacta). La ville est également célèbre pour ses pâtisseries, dont de nombreuses sortes de beignets aux fleurs. On y trouve également la plus grande bibliothèque de la planète, ainsi que la plupart des boites de nuit.

Port Zaltin (Zaltin City)

Le clan Xucphra s'étant emparé de Zalxuc (actuellement Xozhixi) et l'ayant rebaptisé Xucphra City (vers l'an 7 ap. BY), il devint évident que les deux Maisons rivales ne pouvaient plus cohabiter sereinement. La fin de la Guerre du Bacta signifia le retour de la diaspora, qu'il fallait bien loger quelque part. Les Zaltin fondèrent donc un deuxième astroport, qui devint bientôt la deuxième ville de la planète. C'est donc une ville de bâtiments préfabriquées, qui abrite la majorité des manufactures de bacta. C'est également la ville de Thyferra qui possède le plus grand nombre de maisons closes et de clubs par habitant.

Une base de la Guilde

Du fait de celui qui fut l'homme fort du gouvernement thyferrien pendant vingt-quatre ans, une importante base de la Guilde s'implanta sur Thyferra, ce qui peut en partie expliquer le curieux essor de l'économie sous le gouvernement Xyphor. Cette base généra de nombreux emplois et permis l'importation de biens moins avouables : alcool de contrebande et épices... et l'exportation d'armes et de nombreux psychotropes légers provenant de la jungle. Cette base est située entre les faubourgs de Valbresges et l'astroport de Zaltin City, où se posent les vaisseaux des guildeurs.

Advertisement