Wikia Jdr-psw
Advertisement


Les Shaax apparaissent comme des créatures aussi impitoyables qu'effrayantes. Invisibles dans la Force et dotés d'une carapace difficilement pénétrables, ce sont de redoutables prédateurs.

Biologie et apparence

Dotées d’une carapace noire et suffisamment résistante pour ne pas être perforée au premier contact de la lame d’un sabre-laser, ces créatures, lestes et agiles, mesurent environ 3m50 de longueur et 1m30 au garrot. Elles possèdent également une très longue queue filiforme aussi souple qu’un fouet mais aussi acérée qu’une lame de rasoir.

Leur mâchoire contient deux rangées de dents tranchantes se terminant, dans le cas des rangées inférieures, par deux canaux pouvant projeter de l’acide fluoroantimonique fabriquée par deux glandes situées non loin de leurs amygdales.

Ces créatures possèdent, par ailleurs, une vision de 220° aussi efficace de nuit que de jour.

Particularité mortelle : leur jet d'acide

Les généticiens Yevethas, bien décidés à faire de leurs créatures des prédateurs excessivement redoutables, les ont dotées de glandes salivaires capables de sécréter un acide redoutable : l’acide fluoroantimonique.

20 milliard de milliard de fois plus puissant que l’acide sulfurique, cet acide est apte à dissoudre les matières organismes, le verre, le ferrobéton, le duracier et, en fait, un peu tout à l’exception du polytétrafluoroéthylène (téflon). Ce polymère est, par ailleurs, la seule matière capable de contenir cet acide très volatil. Il a ainsi été choisi pour contenir cet acide hautement dangereux. Les glandes salivaires et l’ensemble des canaux ainsi que la gueule des Shaax sont, en effet, recouverts d’une fine couche de polytétrafluoroéthylène, polymère neutre pour l’organisme tant que sa température n’atteint pas les 230°C.

Il est également intéressant de souligner que cet acide explose au contact de l’eau en dégageant, là aussi, de mortelles vapeurs toxiques. L’inhalation des  vapeurs qui se dégagent lors d’un contact avec une matière peut, également, s’avérer mortelle. De fait, le dégagement gazeux provoque la corrosion des voies aériennes.

Au contact du corps humain – et en plus du dégagement toxique qui s’en échappe – l’acide réagit instantanément en faisant disparaître tout ce qui se trouve sur son passage. Une amputation du membre touché peut – si elle est opérée à temps – sauver le reste de l’organisme et stopper ainsi la blessure chimique.

Comportement et technique de chasse

Cette créature ne s'attaque pas seulement aux Jedi mais à tout être sensible à la Force. En effet, les Shaax sont réceptifs à la présence de midichloriens dans l'organisme d'un individu qu'il soit, d'ailleurs, en phase avec la Force. Un être coupé volontairement ou non de la Force serait également détectable. Ces derniers n’utilisent donc pas la Force pour traquer leurs victimes et il est, par conséquent, impossible d’interagir de quelque façon que ce soit avec eux par ce biais.

La technique de chasse des Shaax repose sur une collaboration parfaite entre les individus d’une même meute. Très intelligents et prenant un certain plaisir à poursuivre leurs proies, ces créatures annoncent à leur victime – au moyen d’un long hurlement strident – qu’elle a été prise pour cible et assignée comme repas à venir. La chasse est alors lancée. Avec discrétion et efficacité, elles tentent ensuite d’encercler leur proie sans jamais se faire remarquer afin de réduire au possible les chances que cette dernière peut avoir de s’enfuir.

Une fois que ces créatures se sont assurés qu’il n’y a aucune possibilité de fuite pour leur victime, elles se jettent alors en même temps sur elle, privilégiant leur queue agile et tranchante comme un rasoir ou leurs dents toutes aussi affutées pour l’immobiliser.

Après avoir tué leur proie, les Shaax peuvent alors ramener le cadavre de leur victime jusqu’à leur nid – ou tout endroit pouvant le devenir – et pondre dedans.

Il va sans dire que ces créatures ne se mettent à sécréter de l’acide qu’en cas d’extrême danger ou lorsqu’ils prennent en chasse plus d’une victime à la fois et qu’ils leur paraissent alors difficile de trainer plus d’un corps dans leur tanière. L’acide détruisant la totalité de leur victime, il leur est alors impossible de récupérer le cadavre.

Il est important de signaler qu’un dispositif a été mis en place afin de catalyser les pulsions meurtrières de ces créatures vers leurs cibles de prédilections (essentiellement des Jedi avérés). Une horde de Shaax est généralement encadrée par un ou plusieurs maîtres-siffleurs qui, à l’aide d’ultrasons, pouvant rappeler et réorienter les créatures en cas de problème.

Histoire

Si la guerre contre les Yuuzhan Vong suggère que tous les Yevethas ont péri grâce à la précieuse aides des Fias, un peuple voisin de l'Amas de Koornacht, la réalité est toute autre. En effet, un petit groupe non-présent sur N’zoth durant le génocide parvient à reconstituer une colonie dans les régions inconnues à prospérer loin des regards la Coalition Galactique.

Leur existence – et surtout la présence de quelques généticiens de renom - étant survenue aux oreilles de Dark Sovereign. Cette dernière s’intéresse alors aux survivants et leur offre un marché difficilement déclinable : en échange de sommes d’argent colossales, ces derniers doivent concevoir une créature redoutable. En suivant un cahier des charges minutieux et précis, les Yevethas donnent ainsi naissance à une créature unique dont la férocité et l’intelligence n’ont égales que sa cruauté.

Afin de tester l’efficacité de ces créatures hors laboratoire, ces dernières ont été disséminées sur différentes planètes dont Dathomir. Ailleurs, elles ont souvent été intégrées au folklore local sous des noms bien différents afin d’effrayer les jeunes enfants.

Advertisement