FANDOM


La Peste rakgoule ou maladie rakgoule est, comme son nom l’indique, une maladie touchant les Humains et les Dévaroniens.

Description

La peste rakgoule ou maladie rakgoule est une maladie conçue par l’ancien Seigneur Sith Karness Muur.

Muur, à la recherche d’un moyen d’échapper à la mort et de parvenir à conquérir la galaxie, forgea une amulette Sith qui en vint à être connue sous le nom de Talisman Muur, un objet dans lequel Muur déversa son esprit, sa volonté et sa Magie Sith.

Le pouvoir du Talisman Muur pouvait transformer presque instantanément n’importe quel être conscient se trouvant à proximité en rakgoule sans cervelle, un mutant engendré par la magie Sith et soumis à la volonté de Muur. Mais le pouvoir du talisman n’était pas parfait et il ne pouvait transformer en rakgoules les sensitifs à la Force ou des êtres appartenant à certaines espèces de non-humains. Pour cette raison, Muur imagina la peste rakgoule pour compenser cette faiblesse.

Le virus, tel un fléau, véhiculé par chacune des rakgoules existantes, pouvait être inoculé à un autre être via une morsure ou une griffure. Après une douloureuse incubation durant approximativement de six à quarante-huit heures, la victime se transformait à son tour en rakgoule, elle-même porteuse de la maladie Sith et tout à fait capable de la propager à d’autres individus.

Pendant, avant et après les Guerres Mandaloriennes, la peste rakgoule se propagea pratiquement sans contrôle dans la Ville Souterraine de la planète Taris, et bien plus d’un million de Néo-Croisés Mandaloriens succombèrent aux effets de la peste sur le monde couvert de glace Jebble. Bien que les rakgoules étaient supposées = éteintes à l’époque précédent l’essor de l’Empire Galactique en 19 Avant la Bataille de Yavin, la peste rakgoule, et par extension les rakgoules elles-mêmes, continuaient à perdurer dans la galaxie du fait des pouvoirs du Talisman Muur, jusqu’à ce qu’en 137 après la Bataille de Yavin, l’artefact Sith soit finalement détruit par le Jedi Cade Skywalker sur le monde impérial du Noyau, Had Abbadon.

Caractéristiques

Le premier biais de propagation des rakgoules passe par la magie Sith du Talisman Muur, une amulette Sith forgée par l’ancien Seigneur Sith Karness Muur. Entre les mains de Muur ou en possession d’un autre utilisateur de la Force après la mort de Muur, le pouvoir du Talisman transformait n’importe quel être conscient sans connexion avec la Force en rakgoule. Même des combinaisons protectrices conçues pour mettre à l’abri le porteur des micro-organismes nuisibles ou des substances chimiques nocives ne pouvaient arrêter les effets de la Magie Sith. Mais la peste rakgoule dans sa version la plus tristement célèbre prenait la forme d’une maladie semblable à un virus que Muur avait conçue comme un moyen de pallier la faiblesse de son Talisman.

Les sensitifs à la Force et un certain nombre d’espèces non humaines étaient immunisés aux effets du talisman.

Cette maladie, comme en témoigne son nom, était un fléau pouvant se propager par la morsure ou la griffure d’une rakgoule, infectant la victime dès la moindre égratignure. Suite à ce type de contact avec une rakgoule, le développement de la maladie se révélait une expérience rapide et douloureuse. La période d’incubation variait selon les espèces mais durait généralement de six à quarante-huit heures. Le corps de la victime subissait des malformations et la peau se décolorait parfois jusqu’à devenir blanche comme celle d’un cadavre. Des saignements de la bouche, des yeux et de la peau étaient fréquents. Peu après l’apparition de ces symptômes, la victime connaissait une mutation de son corps entier, se transformant en une rakgoule similaire à celle qui l’avait infectée et capable d’inoculer à son tour la peste rakgoule. Ainsi les cinq orteils du pied d’une victime devenaient trois grandes griffes. Des pointes poussaient sur son corps, les dents devenaient plus grandes, tranchantes et les mains de la victime devenaient d’énormes griffes, véritables machines à déchiqueter. La transformation était habituellement très douloureuse. Dans certains cas, la victime était blessée si gravement qu’elle en venait à désirer la transformation pour que la douleur cesse plus rapidement.

Outre les effets physiques de la peste rakgoule, les effets psychologiques et mentaux de la maladie sur ses victimes étaient également conséquents. Une fois transformé en rakgoule, l’intelligence initiale de l’être atteint était apparemment perdue, au point que le peu de facultés mentales subsistant permettait de les qualifier de “sans cervelle”. En vérité, toutefois, la peste ne détruisait que la personnalité de l’infecté, mettant ainsi de côté les connaissances et compétences acquises par l’individu au cours de sa vie passée. Laissées à elles-mêmes, les rakgoules se comportaient comme des bêtes fauves ne répondant qu’à leurs instincts de base et esclaves de leur propre faim. Mais si un individu versé dans les voies de la Force était amené à manipuler le Talisman Muur, les rakgoules redevenaient capables de faire appel à ces compétences au bénéfice du porteur du Talisman, utilisant ainsi des armes ou faisant fonctionner des équipements. Malheureusement pour ces êtres transformés, il était néanmoins impossible de leur faire retrouver leur personnalité d’origine une fois devenus rakgoules, et ces créatures en apparence plus intelligentes agissaient simplement par mémoire réflexe.

Variantes

Il existe deux variantes connues du virus de la peste rakgoule : la souche Bozan et la souche Hirano. Elles sont distinctes en raison de la mutation d’une séquence de gènes Clawdite, bien qu’il ne soit pas clair de déterminer ce qui a évolué à cause de quoi.

Remèdes

Il a longtemps été estimé qu’il n’existait aucun remède à la peste rakgoule et que la solution la plus miséricordieuse était d’exécuter les infectés avant que le fléau ne puisse se propager davantage, mais il existait deux méthodes connues pour interrompre la transformation en rakgoule d’une victime infectée. Un sérum avait été écouvert au temps de la Guerre Civile Jedi, par Dark Revan et l’Empire Sith de Malak et les soldats Sith transportaient souvent sur eux des fioles du sérum durant leurs séjours dans la Ville Souterraine de la planète Taris où les rakgoules se trouvaient en grand nombre. Le sérum devait être administré durant la période précédent le début de la transformation de la victime pour interrompre la progression de l’infection et empêcher la mutation en rakgoule.

Un autre moyen fut découvert par le Jedi nommé Cade Skywalker, des milliers d’années plus tard pendant la Seconde Guerre Civile. Après que lui et sa compagne Azlin Rae se soient retrouvés infectés par la peste rakgoule, Cade usa de ses capacités curatives extrêmes pour purger leur corps du virus, les guérissant et les sauvant tous deux.

Récapitulatifs :

Informations historiques

Créateur : Karness Muur

Date de conception : Age d’Or des Sith

Nombre d’infectés : 60 millions et plus sur Taris ; 1 million de Mandaloriens et plus sur Jebbel, les 8450 membres d’équipage du Star Destroyer de Classe Pellaon, Soleil de Fer.

Informations biologiques

Espèces vulnérables : Humains et Dévaroniens

Transmission : Par la magie Sith du Talisman Muur ; par morsure ou griffure d’une rakgoule.

Période d’incubation : généralement de 6 à 48 heures, variant selon l’espèce. L’infection apparaît beaucoup plus rapidement si elle se transmet via le Talisman Muur.

Symptômes : Déformations du corps, décoloration de la pigmentation de la peau, saignement des yeux, de la bouches et par les pores.

Traitement : Sérum Rakgoule ou Transfert obscur.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .