Wikia Jdr-psw
Advertisement

No'Erda était une planète tellurique situé dans les Régions Inconnues et connue pour son attachement au côté lumineux de la Force.

Histoire

No'Erda est une planète dont le nom, en langues anciennes, signifie "Nouvelle terre". Elle n'est nouvelle que de nom, car de nombreux royaumes se la partagent depuis des millénaires. Sur ces centaines de royaumes, les plus influents sont ceux de :

  • Tanavic (spiritualité/religion)
  • Sisrue (superficie)
  • Meaureiq (militaire)
  • Henic (économique)
  • Elypom (culture/savoir)

Même si ces cinq royaumes possèdent la plus forte influence dans des domaines précis, les autres n'en sont pas exemptés pour autant et développent eux aussi une puissance. Aucun royaume de détient un savoir.

Les conflits entre territoires sont très courants, même si des ententes et des accords ont lieu. Les guerres concernent surtout les plus petits domaines qui souhaitent s'étendre.

La race animale propre à la planète est l'Hipparion, équidé d'en moyenne deux mètres de haut au garrot, qui sont utilisés par les autochtones soit pour la traite, soit pour les courses ou la guerre. Pour des travaux plus harassants ou le déplacement d'énormes masses ou d'armes de siège, ce sont davantage des Banthas ou même des Fambaas qui sont utilisés.

Héritage historique

Autrefois, la planète était beaucoup plus proche du Noyau : elle se situait approximativement à la même distance de Coruscant que Phu, non loin d'Abregado Rae, bien qu'elle était plus au Nord, ce qui la localisait dans la Bordure Intérieure. Ce serait l'implosion de sa lune, aux alentours de 24.000 ABY, qui aurait propulsé No'Erda au-delà des Régions Inconnues. Le périple de la planète cessa lorsqu'un autre satellite, par une raison encore mystérieuse, stoppa No'Erda et fit redémarrer sa rotation orbitale autour du soleil.

Comme presque tous les systèmes de la Galaxie, No'Erda subit le joug de l'Empire Infini des Rakatas, alors que sa population commençait à ancrer un système social. Mais le peuple erdien, ne voulant se laisser faire, se souleva rapidement en refusant l'esclavage. Les Rakatas ayant été des utilisateurs du Côté Obscur de la Force, les Erdians comprirent qu'utiliser l'autre Côté, même si en tirant quelques bénéfices de Pouvoirs destructeurs, était ce qu'il y avait de mieux pour se préserver. La lutte acharnée dura des années au prix de centaines de milliers de vies ; mais grâce au Côté Lumineux de la planète qui handicapait les Rakatas, les Erdians réussirent à gagner leur indépendance vers l'an -25.000, date de l'effondrement de l'Empire Infini.

Constatant le sacrifice et l'horreur que constituait le Côté Obscur, c'est depuis cette guerre qu'ils décidèrent de servir le Côté Lumineux en restant de vaillants combattants, et en traquant quiconque se détournerait de la Lumière. Voulant définitivement oublier la violence rakata, ils détruisirent tous les objets, vaisseaux, armes et technologies des Bâtisseurs, et brûlèrent dans les volcans les milliers de carcasses ennemies.

La langue parlée et écrite sur No'Erda est universelle, et vient du vieux Basic et de l'Aurebesh. Ce lien avec les mondes du noyau repose sur le fait que la planète et son peuple ont été au contact de ce qui allait être la République, même si entretemps ils ont perdu les notions de sujets dans leurs phrases. En effet, se reconstruisant et développant leur société depuis les Rakatas, ils ont combattu aux côtés des partisans d'Ashla, les futurs Jedi, lors du Premier Grand Schisme en l'an -24.500, lorsque des partisans du Bogan, ceux qui seront plus tard appelés "Sith", arrivèrent sur No'Erda. Une bataille entre les forces alliées et les Erdians contre leur ennemi commun éclata, se soldant par une victoire de la Lumière, renforçant les convictions des Erdians quant à l'utilisation de la Force.

Cependant, même s'ils y ont été confronté d'abord par les Rakatas puis par les partisans d'Ashla, les Erdians ne s'intéressèrent pas à la technologie des vaisseaux, préférant rester un peuple sédentaire et ayant encore énormément de place sur leur monde.

Ils ne connurent jamais la technologie du sabre laser, cette-dernière étant arrivée aux alentours de l'an -15.000, et No'Erda ayant quitté les mondes connus neuf mille ans auparavant.

Sa puissance dans la Force

Ce qui frappe un nouvel arrivant en posant le pied sur cette planète est de constater combien la Force Claire y est dense. En effet, alors que sur les planètes "communes" de la Galaxie (excepté Tython, Korriban et consœurs) la Force est présente partout de manière modérée, elle l'est d'une puissance inouïe sur No'Erda et semble émaner d'absolument tout, comme si elle était produite par les minéraux et les végétaux.

De ce fait, la terre est propice à l'agriculture et l'élevage, qui font partie des activités locales majeures. En effet, grâce à la Force, les plantes poussent bien et rapidement, en étant capable de se défendre de nombreux parasites sans pesticides. Cette omniprésence de la Force dans la nature a pour conséquence principale que les consommateurs, primitifs et intelligents, ingurgitent cette puissance ; au fil des générations, cette restauration a fini par s'imprimer dans le code génétique des êtres vivants.

Il existe malgré tout un lieu hanté par le Côté Obscur ; une forêt dans laquelle se trouve un lac. Il est rigoureusement interdit de s’y rendre, et seuls des Prêtres en ont le droit pour tenter, en vain, de le chasser des lieux. Ce lac possède une concentration massive du Côté Obscur dû à un cristal de sabre laser très puissant, peut-être fabriqué par la Force Noire, reposant en son fond. Cette relique est gardée depuis des millénaires par l’esprit d’un guerrier Sith à qui n’appartenait pas le cristal en question. Il est dangereux d’entrer dans le lac qui pourrait corrompre tout esprit et rendre le plus pur des Jedi en Serviteur invétéré du Mal. Certains Prêtres ne sont même jamais remontés vivants du lac.

Les autochtones

Les habitants de la planète s'appellent les Erdians (Erdien au singulier, et Erdienne/-annes au féminin). Ils se partagent la superficie totale en une centaine de royaumes plus ou moins grands. Ce sont des proche-humains de taille variant en moyenne entre 1m50 et 1m80. Leur front est plus aplati que celles des humains et la mâchoire plus proéminente.

La pigmentation de la peau est un signe de bonne nutrition : les ingrédients qu’ils mangent sont tout à fait communs, mais leur corps réagit en fonction des apports ; si l’alimentation est saine, la peau sera plus foncée. En règle générale, la plupart des habitants ont la peau ambrée. Cette réaction n'a cependant rien à voir avec le fait que la nourriture soit imbibée de Force.

Les Erdians sont très avancés scientifiquement, en mathématiques et même en astronomie, ce qui leur permet de fabriquer des télescopes afin de voir les étoiles. De plus, l’école existe et est obligatoire, tout enfant ayant droit à une éducation, même un habitant dans un lieu isolé.

Système politique

Durant des siècles, No'Erda a fonctionné dans tous les royaumes avec la même politique, basée sur la féodalité. Le Roi dirige ses terres par l'intermédiaire de Seigneurs à qui il alloue des parcelles, contrôlées en son nom.

Le pouvoir est divisé : Le Roi possède le pouvoir exécutif tandis que ses ministres et ses conseillers détiennent le législatif, même s'il garde un certain droit sur ce-dernier. La couronne est obtenue par le principe de la dynastie, et en cas d'absence d'héritier légitime, le souverain ou la souveraine suivant(e) est nommé(e) par les Prêtres par Droit Divin.

La peine de mort existe également, et chaque type d'exécution a sa propre signification qui est celle-ci :

Décapitation par l’épée : Souvent réservée à un prisonnier important et respecté, c'est la mort la plus honorable où le condamné et a choisi lui-même son sort

Pendaison : En cas de Haute trahison ou de crime de Lèse-majesté

Incinération : C'est le châtiment pour les crimes d'Hérésie, profits personnels en se servant sciemment de la Religion

Criblage par flèches : Punition pour quiconque a tenté ou a fait usage de corruption

Oubliettes : Crimes divers répétés


Religion

Sur No'Erda, la Force s'appelle Máturinn, est déclarée comme une entité masculine et est vénérée par le peuple. Elle n'est pas matérialisée en une personne sur les illustrations mais plutôt comme un vent de couleur claire.

Les Prêtres, aussi appelés Élus, sont des individus possédant une très grande puissance dans la Force. En effet, n'importe quel Erdien est capable d'utiliser la Force, cependant les Prêtres ne l'enseignent pas au plus grand nombre, davantage par sécurité que par égoïsme. Le peuple moins puissant apprend donc quelques Pouvoirs selon les besoins et ne cherche pas forcément à en apprendre plus.

Les Prêtres portent des toges en soie de couleurs vives et possèdent un bâton taillé par eux-mêmes renfermant un cristal d'où ils tirent leur puissance. Ces cristaux sont ceux qui sont utilisés dans les sabres laser, et on peut les trouver sur la planète. Les Prêtres sont tellement puissants dans l'utilisation seule de leurs Pouvoirs qu'ils n'ont pas besoin de se battre à l'épée.

Les gens communs décédés sont généralement inhumés. Les Prêtres, eux, sont incinérés dans de grandes processions pour que leur esprit soit totalement libéré de leur corps. Leurs cendres sont ensuite utilisées dans les jardins des Temples comme engrais, illustrant l’idée de réincarnation.

Le peuple Erdien croit en l'idée de la vie après la mort, d'ailleurs on peut là-dessus remarquer un ancien lien avec la République ; en effet, les termes Ashla et Bogan ont été conservés, mais détournés de leur sens propre : ça ne représente plus les partisans d'un Côté de la Force ou de l'autre. Pour les Erdians, l'Ashla est devenu le lieu où l'âme des défunts purs continue de vivre en harmonie et en paix, pouvant même aller jusqu'à la réapparition. En contrepartie, les défunts dont l'âme a été jugée impure finissent en Bogan, monde de chaos et de souffrance, dont les flammes procèdent à une purification éternelle de l'âme. Pour les Infidèles, leur âme ne peut aller ni en Ashla ni en Bogan, et donc se trouve condamnée à errer dans le monde des vivants.

Les Prêtres écrivent des livres à la main et uniques retraçant tous les agissements liés à Máturinn depuis le début de leur civilisation et font part de leurs approches et de leurs interprétations des phénomènes surnaturels. Ils ont également créé des chants à la gloire de la Force ou contant un événement important, dans une langue très ancienne ; la sonorité et les chœurs calmes peuvent rappeler des chants mandaloriens.

La population a érigé d’immenses et somptueux temples de Máturinn ouverts à tous ceux qui souhaiteraient demander l’aide de la Force ou méditer. Les lieux sont ornés de statues de marbre, de vitraux mettant en scène de grands phénomènes liés à la Force, des fresques et peintures murales et de certains objets dorés ou en or/argent. Les Rois et Reines décédés sont enterrés dans la crypte du Grand Temple, il n’y en a qu’un seul par royaume, situé dans la capitale.

Les Erdians sont tout de même très catégoriques dans leur jugement vis-à-vis des êtres et de leur lien avec la Force ; c'est pour cette raison qu'ils codifient les gens par des adjectifs :

Pur : Serviteur du Côté Lumineux.

Impur : Serviteur du Côté Lumineux mais avec soit un passé en lien avec le Côté Obscur, soit commettant des actes répréhensibles. Les Jedi gris sont considérés comme Impurs ou Infidèles.

Indigne : Personne n'étant pas réceptive à la Force.

Infidèle : Personne qui s'est privée ou qui a été privée de son lien avec la Force.

Hérétique : Serviteur du Côté Obscur ou présentant des symptômes similaires, il est très dangereux d'être déclaré comme tel.

Comme il arrive à tous de faire des erreurs, les habitants peuvent demander à voir un Élu ou prier dans un Temple pour avouer son erreur et espérer un Pardon de la Force. Leur âme est ainsi lavée, mais cette pratique n'est pas suffisante pour quelqu'un d'Impur.

L'accès aux Temples est interdit à toute personne qui n'est pas déclarée comme "Pure". Il règne une certaine loi de "virginité spirituelle" pour accéder à ces bâtisses : devient Impur quiconque a déjà touché, de près ou de loin, au Côté Obscur ; même une rédemption ne permet pas un Pardon total. Les gardiens des lieux saints, appelés "templiers", peuvent ressentir les êtres et émettre un jugement immédiat. Très bons combattants à l'épée et maniant habilement la Force, il est souvent déconseillé de leur faire face.

Mœurs, us et coutumes

Fait qui peut paraître surprenant pour une civilisation, l'égalité des sexes est bien ancrée dans la culture ; ce qui fait qu'on peut trouver autant d'hommes que de femmes à la tête d'un commerce ou d'un poste plus élevé encore, ainsi qu'au sein de l'armée. La Reine a toujours un mot à dire si elle le souhaite sur les décisions du Roi lorsque celui-ci est descendant direct de la dynastie (et inversement quand c'est une Reine).

L’esclavage existe, mais les esclaves sont généralement reconnus comme êtres vivants et respectés comme tels. Cependant, ils ne doivent pas oublier qu'ils sont des esclaves et doivent obéir à leur maître, sous peine de châtiment exemplaire.

Les gens se saluent en tendant le bras, l’orientation de leur paume de main insigne sur le comportement que l’un a envers l’autre : paume vers le bas, je te domine ; paume sur le côté, je te considère comme égal ; paume vers le haut, je te respecte entièrement. Quand quelqu’un de dominant salue un inférieur, il n’est pas rare qu’il se donne un coup sur le buste avant de tendre le bras, signifiant alors un signe de respect et non pas juste de la domination pure.

Contrairement à une première apparence dans les rues, l'hygiène est très importante au sein de la population. Même s'ils n'ont pas l'eau courante, les Erdians se lavent régulièrement, dents et cheveux compris, et n'ont que peu de lacunes en médecine et vis-à-vis de toutes sortes de maladies.

Ils ne possèdent pas de bacta et ne se soignent qu'avec des plantes, mais pour des résultats tout aussi efficaces. La pharmacie et les docteurs sont capables de trouver des remèdes ; pourtant, les soins avec l'aide de la Force sont très peu utilisés, à se demander s'ils connaissent seulement ce Pouvoir. Vu que leur médecine végétale palie très bien à leurs besoins, les Erdians n'éprouvent pas cette nécessité à se Soigner autrement. Ils savent également travailler les cellules et ont du matériel poussé comme des microscopes.

Les futurs combattants doivent forger leur propre épée, chaque épée étant donc unique, qu’ils devront garder même après leur mort car ils seront enterrés avec. Certaines armes sont même de véritables œuvres d’art. Les possesseurs d’armures doivent aussi faire ce travail.

L’activité principale sur la planète est l’agriculture, avec de très bons résultats de vins notamment.

L’argent existe sous forme de pièces en argent, mais le troc reste extrêmement courant, même au sein de la Haute Cour.

La (re)découverte par la République

No'Erda eut un nouveau contact avec la République, après plus de 20.000 ans d'isolement. En effet, le projet d'exploration des Régions Inconnues mené par le Chancelier Mahan et le Gouverneur Sakanga mena le Vaisseau-Monde vers No'Erda dans le premier tiers de l'année 173 ap.BY. Les Jedi, accueillis par une petite délégation, atterrirent dans le royaume de Tanavic et furent menés à la capitale, Ajelserum, pour y rencontrer le Roi Tavinien VI. La puissance de la Force choqua les Adeptes, et Huge, Mirax Terrik et Weedge Terrik firent les frais du jugement des Erdians : Huge, du fait qu'il n'était pas réceptif, fut traité d'Indigne, alors que Mirax, pour avoir été mariée et avoir fait un enfant avec Baaaaaaal, et Weedge pour avoir été un clone créé par le Sith dans le but de détruire les Jedi de l'intérieur, furent appelés Impurs. Heureusement, tous les visiteurs furent invités au sein du château, même si ça restait surtout pour être surveillés. Peu après, Cenovii et Ben Keller arrivèrent sur la planète mais furent "renvoyés" par une délégation car ils étaient jugés trop corrompus par le Côté Obscur. Le Mandalorien fit croire à la délégation qu'ils allaient jouer le jeu, mais il ne les fit aller que plus loin sur la planète, dans la forêt où se trouve le lac obscur ; le Chevalier Jedi sentit que cet endroit pouvait masquer leur présence.

Le fait que Kaarde Naberry demande si des colons pouvaient trouver refuge sur No'Erda ne contenta pas beaucoup de gens, loin de là, et le Roi organisa une réunion avec ses vassaux pour déterminer des clauses et des compromis.

Malgré les réticences des Erdians par rapport à la présence de Mirax et Weedge Terrik qui avaient une profonde part d'Obscurité enfouie en eux, certains Jedi tels que Bloli Meyst, Kaarde, Shina Ten'Shi, Jaina Fanger ou Laïos "Eckmül" Oedipem étaient autorisés à visiter la bibliothèque du Grand Temple d'Ajelserum. Le lieu regorgeait de livres sur l'Histoire de No'Erda, sur la philosophie du peuple, leur rapport à la Force, etc. Les Jedi remarquèrent dans ces écrits la présence du lac obscur et proposèrent leur aide. Il leur fut accordé bien que le Grand Prêtre n'ait pas été enthousiaste à l'idée de les laisser partir.

Au même moment, Ceno et Keller s'entraînaient dans la forêt pour essayer de se retrouver avec eux-mêmes. Cenovii sentit qu'une corruption était présente et intima à son padawan, pour l'épargner de ce potentiel danger, de retourner au Vaisseau-Monde afin de "protéger le Chancelier". Attiré par le lac, il entra finalement dedans en prenant des risques inconsidérés.

Sur le chemin depuis Ajelserum, les Jedi, accompagnés de gardes templiers et de Prêtres, affrontèrent une apparition de Dark Maul. Une fois arrivés au lac, ils trouvèrent le Mandalorien coincé au fond et Kaarde suivi de Jaina plongèrent pour le récupérer. En retournant à la capitale, Cenovii fut mis en quarantaine par les Erdians et Mirax, après avoir vu l'état de Weedge qui était devenu inquiétant, décida de partir l'éloigner en partant à la poursuite de Tyria Sarkin qu'elle avait sentie dans la Force quelque part dans les Régions Inconnues.

Les Jedi choisirent d'aider No'Erda en allant purifier le lac, malgré les vives inquiétudes des chefs spirituels locaux. Pour ce faire, Kaarde demanda l'intervention d'un groupe de Yuuzhan Vongs pour récupérer le cristal ; lorsque les Jedi étaient sur le site et les Vongs dans l'eau, le lac se défendit en envoyant des hordes de guerriers Sith. Les efforts des Erdians et des Jedi combinés permirent de gagner suffisamment de temps pour que les Vongs ne prennent le cristal et ne l'enferment dans un holocron pour brider ses effets. Ceci fait, les hallucination disparurent et le lac était purifié.

Après cet événement, Kaarde partit lui aussi à la recherche de Tyria et laissa le reste du groupe retourner à Ajelserum.

Pendant ce temps, Cenovii était sous bonne garde et devait passer une épreuve des Erdians pour vérifier sa réelle affiliation et le genre de Jedi qu'il est vraiment. L'épreuve, bien que tentatrice d'utiliser le Côté Obscur et éprouvante, se termina finalement bien et Ceno put être libéré.

Les négociations n'ont pas traîné entre le Chancelier et le Roi, et un traité de paix a été signé entre la République et No'Erda. Cependant, la planète ne fait pas partie intégrante de la République : seul le royaume de Tanavic sur les très nombreux de la planète avait donné son consentement, et une décision de cette ampleur devait être vue par tous les royaumes, à l'unanimité. Des négociations sont faites entre Erdians mais ne promettaient pas d'aboutir forcément rapidement.

Le Roi de Tanavic accepta que des réfugiés s'installent sur ses terres, avec accord de ses vassaux. Seule une condition était imposée : que lesdits réfugiés acceptent de vivre sur le mode des Erdians, ce qui voulait dire construire des maisons comme celles existantes, se passer entièrement de technologie importée, adopter leurs moeurs et leur style vestimentaire.

Une sorte d'ambassade Jedi fut bâtie au sein d'Ajelserum, dans laquelle trois Jedi travaillent. Ce Bureau, seul bâtiment autorisé à utiliser de la technologie par raisons pratiques, permettait de transmettre des informations au Temple de Coruscant, comme des copies de documents de la bibliothèque, des rapports de situation, etc. Quelques couches sont prêtes pour d'éventuels Jedi ayant besoin de trouver un pied-à-terre sur No'Erda.

Apparitions

Advertisement