FANDOM




Kinsan Talik est un Twi'lek appartenant à la Death Watch.

Description

Kinsan est quelqu'un de plutôt imposant de par sa carrure et sa grande taille. Il a la peau d'un bleu plus clair et des lekkus particulièrement longs. Néanmoins, il n'est pas ce qu'on pourrait considérer comme "beau".

Il se consacre toujours entièrement à la cause qu'il défend, quelle qu'elle soit. Il est aussi très rancunier.

Histoire

Passé d'esclave

On ne connaît pas grand chose de cette période de sa vie, à part qu'il a été esclave sur Ryloth depuis son plus jeune âge, suite à la mort de son père Fenn Talik par des esclavagistes. Il a rencontré sa future femme, Sya, à quinze ans. Un jour, les deux tourtereaux ont réussi à voler le vaisseau de leur propriétaire trop confiant et s'enfuient vers une planète dont il ignore tout, mais dont son père lui a confié les coordonnées avant de mourir : Mandalore

Dans la Résistance

KinsanJeune

Il se fit rapidement des amis en les personnes de Miru Tepal et de Lemann Toe, qui l'invitèrent à rejoindre la Résistance car Mandalore était alors dirigée par les Death Watch qui se comportaient en tyrans. Kinsan faisait alors partie des guerriers. Il travailla durant tout cette période à l'atelier de naur'alor de Miru. Dans le même temps il épousa Sya et eut une petite fille, Kinsa, à qui il tenait comme à la prunelle de ses yeux. Peu avant la libération de Mandalore, il eut droit à la visite de Death Watch qui l'obligèrent à travailler comme agent double pour eux. Il accepta, afin de sauver sa famille. La libération lui permit de se ressaisir. Hélas pour lui, le départ de sa fille Kinsa pour l'Académie Jedi le perturba.

Un Death Watch

Ainsi, quand les Death Watch refirent surface, il se laissa facilement influencer et rejoignit leurs rangs. Il ne comptait pas sur l'arrivée des Jedi, et encore moins d'un groupe comprenant sa fille. Il resta relativement en retrait, et n'agit que lors de l'attaque du bunker principal, où il fut lamentablement défait par Kinsa, cette dernière connaissant les techniques de combat de son paternel par cœur.
Quote1 - Kinsa ! Toi ! Une Jedi ! Tu me fais honte !

- Toi aussi tu me fais honte." Quote2

Kinsan et Kinsa.

Il est par la suite emprisonné et condamné à moisir dans une cellule néo-mandalorienne.

Un an et demi plus tard, alors que sa rancune était encore vivace, Kinsan fut libéré de sa prison par "Shadow", le seul Death Watch ayant échappé à la capture. Ensemble, ils libérèrent tous les autres et s'enfuirent de la prison. Les Death Watch étaient libres avec Kinsan à leur tête. Sa première action notable fut d'assassiner Davik Jeblan, le sénateur de Mandalore, en direct sur l'holonet, par le biais d'un flash info. Il revendiqua ainsi le retour des Death Watch. Un peu plus tard, il envoya Shadow sur Nar Shadaa puis Nal Hutta, pour poser une bombe dans le palais de Ragga le Hutt et nuire aux Jedi, dont sa fille. Il laissa ses instructions dans un message holo, qui, malheureusement pour Kinsa, permit aux Jedi de le localiser. Il se trouvait en effet sur Rhommamool, et avait établi son camp dans un canyon.

Peu après, il fut averti par un de ses hommes de l'arrivée des Jedi sur la planète, ce qui le contraria profondément. Il n'était cependant pas au bout de ses peines, car il croisa Kinsa, en pleine mission d'espionnage. Père et fille discutèrent en paix, et chacun repartit de son côté sans se battre. Kinsan reçut ensuite un appel des Chevaliers Pourpres Vengeurs : l'attentat allait commencer. Il n'intervint dans la bataille que tardivement, arrivant juste à temps pour empêcher Ejar de tuer la maître Jedi Aynor. Il affronta ensuite Kinsa, affaiblie par le tout réçent déchirement du côté lumineux de la Force. Sa fille évoqua ensuite le jour où il lui avait promis de ne jamais la faire souffrir par ses actes, et lui rappela qu'il était loin d'avoir tenu sa promesse. En voulant s'expliquer, Kinsan révéla qu'il avait espionné la Résistance pour le compte des Death Watch pendant deux ans, dans le seul but de sauver sa famille. Avant qu'il aie le temps de s'expliquer, l'arrivée d'Ejar et de Freyler (lequel fut sévèrement renvoyé par Kinsa) interrompit la discussion. Une troisième personne, et non des moindres, se posa : Cera Ordo, le maître de sa fille.

Heureusement pour Kinsan, Cera combattit d'abord Ejar et le tua avant de s'attaquer au chef des Death Watch. C'est alors que Kinsa s'interposa entre les deux hommes et refusa de s'écarter malgré les injonctions de son maître. Un combat entre le grand Mandalorien et la jeune Twi'lek s'ensuivit, Kinsa refusant farouchement de laisser mourir son père. Kinsan en profita pour s'enfuir à bord d'un vaisseau cargo.

Faire profil bas

Il apparut que ce cargo était en réalité la propriété des frères Soon, Deran et Zefir, deux Twi'lek qu'avait déjà rencontré Kinsa. Après une brève négociation, Kinsan conclut avec les frères d'être déposé sur Mandalore ; ce qu'il n'avait pas prévu en revanche c'est qu'ils insistent pour venir avec lui. Ainsi, c'est accompagné qu'il se réfugia dans les tunnels qu'il connaissait bien pour s'y être entraîné du temps de la Résistance, et c'est également accompagné qu'il revit une vieille amie qui n'avait pas l'air ravie de le voir : Jaia Tepal. Après une discussion musclée où il dut persuader Jaia de ses regrets, cette dernière céda et l'emmena dans un endroit sûr : une ancienne planque de la Résistance de Mandalore, où il serait en sécurité pour quelques mois.

Mais trois ans plus tard, Jaia, devenue Mand'alore, le dénonça et l'exila avec le reste des Death Watch. Ils se séparèrent, pour la plupart, et passèrent vingt ans à bouger d'une planète à une autre. En 195, Kinsan était sur l'Anneau de Kafrene. Il y avait intégré un groupe d'anarchistes et indépendantistes. Ils menèrent une opération contre la République, qui occupait cet avant-poste commercial, opération au cours de laquelle leur chef fut capturée.

Malheureusement, il avait été repéré par des espions Néo-Mandaloriens et Mand'alore missionna Cera Ordo pour le ramener sur sa planète natale. Ce dernier venait de récupérer le Sith Cathar Dark Spencer et un combat s'engagea entre les deux Mandaloriens, Kinsan ne souhaitant que venger la mort de son vieil ami Ejar et Cera se retenant pour ne pas tuer le Twi'lek et accomplir sa mission. L'affrontement fut féroce, l'ancien chef de la Death Watch se donnant entièrement et faisant preuve de tous ses talents de guerrier. Alors qu'il commençait à faiblir, combattant alors deux adversaires, il fut embroché par derrière par Dark Spencer qui perdait patience en voyant le combat s'éterniser. Après avoir révélé aux jumeaux Ordo les véritables circonstances de la mort de leur père et demandé à Cera Ordo de s'occuper de Kinsa comme si elle était sa propre fille, il mourut en paix, déchargé de son lourd fardeau et heureux de rejoindre ses proches décédés.

Apparitions

  • Chu'Unthor
  • Temple Jedi 6
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .