FANDOM




Le grand Moff Musselier était l'homme de confiance de l'Empereur Fel. Gradé à l'Académie impériale de Carida, excellent orateur en publique, il suivit rapidement les traces de son père qui siégeait au conseil provisoire des moffs et devint un militaire influent. Lors de la seconde attaque du Temple Jedi, par le seigneur des Sith Baaaaaaal , il gérait la défense de l'ambassade impérial sur Coruscant.

Histoire

Enfance (an 120)

Jarvis naquit au tout début de la guerre impérialo-Sith, un conflit qui secoua la galaxie durant onze longues années et durant lequel s'instaura le retour de la domination du grand Empire Fell. Quand il fut en âge de rejoindre l'Académie impériale, il fonça aussitôt dans le bureau de recrutement le plus proche. Là, ses instructeurs virent son potentiel de leader charismatique et le placèrent dans le groupe des stratèges. Puis, il fut muté sur le Ténébreux.

La Guerre du SEZ (ans 164 à 170)

Avec la création de la Coalition Galactique pour faire face à la menace du SEZ, l'Empereur Jaïus Fel proposa que l'Amiral Musselier soit nommé au commandement du Taris, le super destroyer le plus puissant de la Coalition. En cette période de guerre, Musselier côtoya Maître Kaarde Naberry, l'Amiral Gaius Mahan et le Capitaine Hentonar. C'est notamment grâce au sang-froid de Musselier que les batailles de Taris et Géonosis furent remportées. Après la guerre, Musselier devint une figure emblématique de l'Empire, Fell l'éleva alors au rang de Moff.

La défense de Coruscant (an 172)

C'est aux commandes du Taris II que le Grand Amiral Hentonar et le Grand Moff Musselier livrèrent bataille comme au temps de la guerre du SEZ, faisant face à la flotte Sith du seigneur noir Baaaaaaal, dont le redoutable navire de guerre La Main Écarlate. Baaaaaaal fut vaincu par les Jedi et la flotte Sith, sans chef à sa tête, mise en déroute par Hentonar et Musselier.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .