FANDOM



Sénateur Mon Calamarien, Gumbrak Tills fut le soutien sans faille des Jedi lors des tractations menées par les sénateurs Lambda et Mohel'Ya qui obligèrent Kaarde Naberry à dissoudre de l'Ordre Jedi.

Histoire

Sénateur de Mon Calamari

Gumbrak Tills se fit très tôt une réputation des plus honorables sur Mon Calamari en résolvant de nombreux conflits entre Quarrens et Calamariens. C'est donc tout naturellement qu'il fut choisi pour représenter les deux peuples au Sénat Galactique en 144 ap.BY.

Pendant les seize années qu'il passa à représenter son monde natal sur Coruscant, Gumbrak se distingua comme un des membres du Sénat les plus courageux dans ses prises de position et le plus intègre. La fausse annonce de sa mort en 158 ap.BY, suite au crash sur le Sénat d'un destroyer stellaire précipité par la Jedi noire Black Baccara, suscita beaucoup d'émoi sur Mon Calamari. Mais il eut heureusement la chance de faire partie des rares rescapés.

La carrière politique de Gumbrak Tills sur Coruscant lui permit également de côtoyer de près l'Ordre Jedi et de développer des amitiés profondes avec certains de ses membres, notamment Jorus Beku'n et Kaarde Naberry. Il allait bientôt se révéler un soutien sans faille des défenseurs de la Force.

Crise de la dissolution de l'Ordre Jedi

Article détaillé : Dissolution de l'Ordre Jedi.

Tills accéda au titre de Chancelier Suprême de la République en l'an 160 ap.BY lorsqu'il se présenta à l'élection pour contrer la candidature de Lambda, sénateur de Muunilinst, au poste.

Afin de prévenir toute nouvelle crise politique similaire à celle qui venait de se dérouler, le nouveau Chancelier proposa la mise en place d'un Conseil Jedi mixte constitué de trois représentants du Sénat et de trois Jedi.

La Guerre du SEZ

Article détaillé : Guerre du SEZ.

L'idéalisme de Gumbrak Tills fut à l'origine d'un des conflits armés à l'échelle galactique les plus meurtriers. En effet, le Mon Calamarien décida de faire abolir l'esclavage au sein des planètes membres de la République.

[En construction]

Quelques jours après la Bataille qui permit la reprise de Coruscant, Gumbrak Tills, déjà mis à mal par la tournure tragique prise par le conflit contre le SEZ, fut violemment pris à parti par des membres du Sénat qui lui reprochèrent durant une séance d'avoir le sang des citoyens de la République sur les mains. La session se termina sur la démission de Tills. Le soir-même, l'ex-Chancelier mit fin à ses jours.

Apparitions

  • Temple Jedi 3, première apparition.
  • Temple Jedi 4, mort du personnage.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .