FANDOM



La Guerre du SEZ fut un des plus intenses conflit militaire jamais traversés par la galaxie, de 164 à 170 ap.BY., dont le principal enjeu fut l'abolition de l'esclavage. Elle vit s'affronter trois factions : la Coalition Galactique, le SEZ, et les Sith.

Principaux protagonistes

La Coalition Galactique

La Coalition Galactique naquit au cours de la Guerre du SEZ. Pour faire face à leurs adversaires communs, les grandes puissances que sont la République, l'Empire et les Yuuzhan Vong formèrent une coalition militaire à laquelle se joignirent par la suite les Chiss, Hapès, Phoenix, les Néo-Mandaloriens et temporairement les Hutts.

  • Thore Joépa : dit Obi931, ancien chevalier Jedi ayant embrassé la carrière militaire, Général au début de la guerre, il se retrouva fondateur et Chef des Armées de la Coalition Galactique et fut le plus ardent défenseur de la République pendant la majeure partie du conflit.
  • Gumbrak Tills : ancien sénateur de Mon Calamari et Chancelier Suprême de la République au début de la guerre. Son projet d'abolition de l'esclavage fut le déclencheur des hostilités, mais il continua de le défendre ardemment jusqu'à se donner la mort.
  • Gaïus Mahan : ce sullustéen amiral des armées de la République se distingua tout au long du conflit, notamment sur Geonosis, et devint un héros de guerre. Il succéda à Gumbrak Tills en tant que chancelier.
  • Padmée Naberry : Grand Maître de l'Ordre Jedi, elle eut la lourde charge maintenir les Jedi unis dans un conflits qui les dépassait tout en subissant la trahison de son frère et l'apparition de son propre clone. Elle joua un rôle crucial dans la reconquête de Coruscant en reliant son esprit à la flotte de la Coalition.
  • Ben Cenovii : padawan au début de la guerre, ce Jedi d'origine mandalorienne fut durement éprouvé par plusieurs batailles et décida de revendiquer le titre de Mandalore pour ajouter la puissance des Mandaloriens aux forces de la CG.

Le SEZ

Le SEZ (Syndicat Esclavagiste Zygerrien) est une alliance secrète de plusieurs mondes esclavagistes fondée sur Zygerria. Après une association temporaire avec les Sith, il devint assez puissant militairement pour menacer la République. Ses troupes furent surnommées les Tuniques Grises, en raison de la couleur de leur uniforme.

  • Thadéus : fils présumé mort de Thore Joépa, ancien apprenti de Baaaaaaal, cet expert en antique magie Sith fut le véritable instigateur de la guerre et le chef officieux du SEZ. A l'aide de la guerre et de son invention, le Paradis Noir, il espérait semer le chaos dans la galaxie et la remodeler à sa convenance.
  • Les dirigeants du SEZ : chefs officiels du SEZ, ces politiciens pro-esclavage anonymes fondèrent le syndicat mais ne furent au final que les marionnettes de Thadéus jusqu'à ce que Baaaaaaal les massacre en direct sur l'Holonet. On distinguait parmi eux un humain, un aqualish, un rodien, un neimoidien, un graan et un twi'lek.
  • Le Général MacBeath : principal chef militaire du SEZ, il fut le grand rival de Gaiüs Mahan, et le dernier dirigeant du syndicat à la fin de la guerre.

Les Sith

  • Baaaaaaal : Seigneur Noir des Sith. Trahi par Thadéus, il joua un jeu subtil tout le long de la guerre afin de mener le SEZ à sa perte et s'imposa comme l'être le puissant et le plus retors de la galaxie.
  • Dark Hyllyard : commandant en second de Baaaaaaal, il mena avec succès les troupes Sith au combat sur Ryloth et Kashyyyk avant de disparaître lors de la reconquête de Coruscant. Il s'agissait en vérité du maître Jedi Kaarde Naberry opérant sous couverture.

Les Clones Jedi

Avant la guerre Baaaaaaal et le SEZ mirent en commun leurs ressources pour développer plusieurs clones sensibles à la Force dans un laboratoire caché sur Ryloth. En raison du schisme entre Sith et SEZ, tous ne furent pas amenés à maturité, et Baaaaaaal ne put en conserver que quelques uns à son service. Tous jouèrent un rôle plus ou moins important dans la guerre.

  • Paadmé Naberry, ou le clone PN : au départ fidèle à Baaaaaaal et amenée à maturité, elle noua plusieurs alliances avec les Jedi et combattit à leurs côtés. Elle fut la seule clone à survivre à la guerre et à s'émanciper de sa programmation originelle, adoptant l'identité de Sola O'Keefe.
  • Kiaad : conservé par le SEZ mais en réalité fidèle à Baaaaaaal, il opéra en indépendance pour tenter de re-capturer la clone PN et fut finalement tué par le vrai Kiad.
  • Le Clone TS : clone de Tyria Sarkin spécifiquement conçu pour déstabiliser et assassiner Kaarde Naberry, elle fut amenée au fait de sa puissance et conservée comme atout par Thadéus mais finalement vaincue par Kaarde au terme d'un rude combat.
  • Le Clone KN : clone de Kaarde Naberry resté au service de Baaaaaaal, peu puissant, il fit office de doublure de Dark Hyllyard avant d'être tué par Padmée Naberry et Ben Cenovii sur Ryloth. Il leur révéla l'existence du labo de création des clones Jedi avant de mourir.
  • Joruus : clone de de Jorus Beku'n, fidèle à Baaaaaaal. A la demande de son maître il se manifesta peu avant la guerre sur Tatooine afin d'attirer l'attention des Jedi sur l'existence du SEZ puis de les mener sur Ryloth. Il fut tué et remplacé par le véritable Jorus au cours du voyage.
  • Le clone 7A : clone de Baaaaaaal infiniment moins puissant que son modèle, il fut abandonné sur Ryloth par le SEZ afin de défendre le premier Paradis Noir et affronta Thore Joépa. Il voulut se rendre mais fut immédiatement abattu par les troupes de la République en raison de sa ressemblance avec le Seigneur Noir des Sith.

Historique

Événements avant-coureurs (158 à 164 ap.BY)

En l'an 158, après une alliance contrainte avec les Jedi et avoir échoué à convertir sa fille Tyria du Côté Obscur, le Seigneur Noir des Sith Baaaaaaal se retira de la scène galactique et mûrit de nouveaux plans pour gagner en puissance et ébranler la galaxie.

Sur suggestion d'un de ses apprentis, l'humain Thadéus, il noua secrètement une alliance avec le Syndicat Esclavagiste Zygerrien, dont les ressources financières, politiques, et en matériel étaient considérables et dont la principale ambition était de renverser la République. Pendant plusieurs années le Maître Sith partagea ainsi son savoir militaire et ses propres ressources, notamment dans le domaine du clonage, avec les esclavagistes. Il confia à Thadéus la charge de servir d'intermédiaire entre Sith et SEZ.

En travaillant avec les meilleurs esprits scientifiques du SEZ, et grâce à ses connaissances en antique magie Sith, Thadéus parvint à créer une arme de destruction massive redoutable : le Paradis Noir.

Le Paradis Noir était un canon tirant son pouvoir d'un cristal de Force obscure, capable d'annihiler toute forme de vie humanoïde sur des kilomètres sans affecter les structures, la faune, ou la flore. Son cristal de Force était lui-même issu de la Source, sorte de vortex très instable créé grâce à la magie Sith et contenu en laboratoire par Thadéus. La Source du Paradis Noir ne produisit que trois cristaux. L'un fut adapté dans un canon expérimental sur Ryloth, le deuxième dans un canon mobile, et le troisième incorporé à l'armement d'un croiseur spatial dédié.

Selon ses dires, Thadéus s'était inspiré du cristal logé dans le sabre laser d'un ancien adepte de Dark Krayt. D'après certains témoignages, le cristal en question décuplait les forces de son maître et permettait à son sabre laser d'émettre un rayonnement mortel.

Pendant que cette alliance grandissait les espions de Baaaaaaal au Sénat rapportèrent que la République, sous l'impulsion du Chancelier Suprême Gumbrak Tills, se préparait à un grand bouleversement : l'abolition de l'esclavage. Une aubaine pour les dirigeants du SEZ, qui voyaient là le prétexte idéal pour se soulever et fédérer leurs troupes.

Au bout de six ans le SEZ était devenu si puissant militairement que ses dirigeants ne craignirent plus de se retourner contre Baaaaaaal, ce qu'ils firent sur suggestion de Thadéus. Le Seigneur Noir des Sith se vit déposséder d'une partie de ses clones de Jedi, de toutes ses taupes au Sénat, et tenu de rester à l'écart sous peine d'être détruit.

Il n'était pas assez fort pour s'opposer seul au SEZ et à Thadéus.

Quote1 J'ai payé le prix fort pour cette alliance imprudente. Le SEZ est devenu plus puissant que jamais et assez bien informé pour me nuire. À la seconde où le Chancelier Tills a évoqué une loi d'abolition de l'esclavage j'ai su qu'il venait de provoquer l'étincelle qui pousserait le SEZ à mettre la galaxie à feu et à sang. Quote2
Baaaaaaal.


Révélation du SEZ (164 ap.BY)

Gumbrak Tills était sur le point de soumettre sa loi d'abolition de l'esclavage au Sénat et de donner sans le savoir le signal du soulèvement du SEZ. Des remous politiques indiquèrent au Conseil Jedi que les mondes pro-esclavage étaient déjà très mobilisés alors même que le projet de loi n'avait pas été évoqué. Une mission Jedi menée par Yota et Cenovii sur Tatooine découvrit ainsi que la majorité des grandes organisations esclavagistes disposait d'alliés puissants au Sénat ayant éventé le projet du chancelier.

Au même moment Baaaaaaal se manifesta en pillant la base militaire d'Aquaris puis dans le secteur de Myrkr en capturant le Maître Jedi Kaarde Naberry, dont il souhaitait ajouter la puissance à la sienne. Dans le même temps il diffusait un message de propagande dans la flotte militaire du Général Thore Joépa, l'attirait dans le système de Taris et y propageait un virus informatique.
Quote1 Soldat de la république. C'est en homme libre et indépendant que je vous parle. Certains d'entre vous m'ont peut-être combattu mais je viens en paix. La République, incarnée dans le Sénat, vous ment. Elle veux vous utiliser prochainement comme pions pour asseoir son pouvoir et son hégémonie. Vous allez vous battre, et sans doute mourir, pour défendre une cause que vous ne voudrez peut-être pas défendre, pour des intérêts qui ne sont pas les vôtres.

Je vous offre un choix. Ce que personne d'autre ne vous offre. Vous pouvez vous rallier a moi, rejoindre une cause juste, où vous ne servirez personne à par vous-même et arrêterez de vous battre pour les politiciens de Coruscant. Ralliez-vous à moi, et vous serez enfin libres. Venez sur Jabiim et, ensemble, libérons-nous. Quote2

Discours de propagande de Baaaaaaal.


Par ces manœuvres il mit les Jedi et le Général Joépa à l’affût d'une attaque imminente, qui vint finalement de la part du SEZ.

Les forces armées de la République avaient auparavant été éparpillées en appui sur les mondes où la loi Tills risquait de causer des problèmes, elles furent donc rapidement submergées. Les troupes de Thore Joépa sur Taris, notamment, furent les plus sévèrement touchées. Sans la moindre info sur cette armée qu'il croyait commandée par les Sith, le Général fit évacuer le Grand Maître Padmée Naberry et résista tant qu'il put avec l'aide des Jedi Mirax Terrik, Kiad, et Macematu Naberry.

La bataille terrestre sur Taris dura des semaines, et Joépa essuya des pertes catastrophiques contre les dragons de Kuat du SEZ. Il avait perdu notamment son second, le Colonel Dak, et devait choisir entre la reddition et la mort lorsque les renforts du Maréchal Jork Téashyx arrivèrent enfin le secourir. Les combats se soldèrent donc par une victoire de la République, mais avec un coût en hommes élevé.

Quant à Padmée Naberry, désireuse de rencontrer personnellement le Seigneur Noir des Sith pour faire libérer son frère Kaarde, elle se laissa capturer et emmener sur Ryloth par un commandant de la flotte Sith, Kit Rat.

La destruction de la flotte de Taris fut considérée comme le point de départ de la Guerre du SEZ. La République était submergée par ce nouvel ennemi inconnu. Plusieurs politiques pragmatiques comme le bothan Wartk Mohel'ya, suggérèrent au chancelier d'abandonner le projet d'abolition, mais Gumbrak Tills ne céda pas.

Quote1 - Le SEZ ?

- Syndicat Esclavagiste Zygerrien ! Oui, Maître Jedi ! Voilà à qui vous vous êtes attaquée. Vous personnellement, n’est-ce pas ? Merci d’avoir déposé le projet d’abolition de l’esclavage dans la galaxie ! Merci d’avoir mis en colère le SEZ et de l’avoir tellement mis en rogne qu’il s’est trouvé des alliés parmi les peuples dont la civilisation est basée sur l’esclavage. Oui, vraiment, s’il y a un responsable à cette guerre qui est maintenant inévitable, c’est vous ! Quote2

Padmée Naberry et Kit Rat, commandant du Saint Brandy.


Le soulèvement de Ryloth (165 ap.BY)

Article détaillé : Soulèvement de Ryloth.

Au centre des tensions liées à l'abolition de l'esclavage, Ryloth se trouva tout de suite frappée par le conflit. Baaaaaaal y souleva la population contre le SEZ et attira les Jedi ainsi que les forces de la République menées par Mahan et Joépa sur place. Il y révéla également son second Dark Hyllyard.

Le SEZ dut abandonner Ryloth, non sans décimer d'abord les troupes adverses et la population twi'lek avec le Paradis Noir. Dans le même temps il conquit une grande part de la Bordure Extérieure.

La chute de la République (166 ap.BY)

Article détaillé : Chute de Coruscant.

Suite à la perte de Ryloth, le SEZ profita de tensions en sein de la République pour faire croire à la mort de ses dirigeants et réclamer une fausse armistice, que Gumbrak Tills accepta de donner en accueillant des représentants au Sénat Galactique. Thadéus se révéla alors en planifiant la prise de Coruscant. La capitale tomba en un rien de temps et le gouvernement, l'armée et les Jedi durent fuir, désorganisés.

Mon Calamari et Kashyyyk furent conquises par le SEZ en même temps que Coruscant..

Naissance de la Coalition Galactique (167 ap.BY)

Article détaillé : Sauvetage de Trandosha


Reconquêtes de Mon Calamari et Kashyyyk (168 ap. BY)

Reconquête de Coruscant (169 ap.BY)

Dernière bataille sur Geonosis (170 ap.BY)

Conséquences

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .