FANDOM




Galen Arek est un jeune humain et un Chevalier Jedi, natif de la légendaire planète Tython. Jeune garçon altruiste au tempérament fougueux, il serait le descendant du tristement célèbre Starkiller malgré que rien ne le prouve. Il fut d'abord un aspirant anxieux puis un padawan vaillant qui cherchait à regagner sa place successive dans l'Ordre, avant de devenir un jeune gardien de la Lumière durant la nouvelle Ere Galactique.

Prologue

Tython

Tython, le légendaire berceau de la civilisation Jed'aii...

Son père se nommait Perseus Arek. Il était un jeune membre de la Garde Sénatoriale de la République avant d'être retiré par ses supérieurs, et qu'il devienne un agent spécial à la solde du Bureau de Sécurité de la République. De nombreuses missions lui furent confiés dans le but de maintenir l'ordre et la paix en toute discrétion et efficacité, sa dernière opération étant la capture d'un ancien baron du crime vivant sur Commenor, celui-ci livré en main propre à l'armée Républicaine. Lors d'un voyage de repos, sa route l'amena sur Tatooïne ; le jeune Perseus fit la rencontre d'une jeune esclave humaine, nommée Calyste, dont il s'éprit d'amour et de compassion. Perseus mit en œuvre ses moyens pour gagner la liberté de Calyste et, après avoir parié avec le maître une course de moto-pods qu'il gagna, il proposa à la jeune fille de venir vivre avec lui. Tous deux repartirent dans la navette de Perseus et décidèrent de trouver une planète où s'installer loin des conflits. Leur choix se porta rapidement sur la planète la plus paisible du Noyau Galactique: Tython.

Description

Physique

Galen est un jeune garçon né de l'espèce humaine. Sa taille est de 1m75 sur un poids d'environ 65kg. Sa constitution physique est légèrement fine et musclée, bien qu'il paraît normal ; cette constitution est due aux entraînements physiques qu'il a réalisé durant sa formation. Sa peau est beige clair, avec une fort retard de pilosité faciale. Ses cheveux bruns sont coupés mi courts et lisses, effilés sur les côtés, son visage est de forme ronde avec la mâchoire triangulaire tandis que mes yeux sont marrons.

Psychique

Galen est un "solitaire amical" : il ne se sent pas à l'aise en société mais cela ne l'empêche pas de créer des liens avec d'autres personnes. Sa nature hardie le rend fougueux et trop souvent cynique dans les situations ardues mais cela ne l'empêche pas de se comporter normalement ; il reste conscient de tout malgré lui. Galen cherche au cours de son parcours de Jedi à venir en aide à ceux qui en ont vraiment besoin mais surtout à combattre toute injustice et discorde qui perturbe son idéologie de la liberté et de la paix. Ce qui le rend un peu détourné de la philosophie Jedi. Car Galen est un funambule sur la fil de la Force, marchant entre le côté clair et le côté sombre sans basculer vers l'un ou l'autre dans ses choix.

Équipement

Son premier atout est son sabre-laser chromé à lame standard bleu azur fabriqué main, une arme avec laquelle il montre sa bravoure et sa force de Jedi. Il reçoit, après avoir sauvé son père et après vingt ans d'exil, le sabre-laser de son ascendant confié par son père. Son second atout est une ceinture multifonction en cuir épais et boucle ronde interactive à accroche-cliquet, sur laquelle il dispose de son équipement Jedi de mission et d'autres gadgets qui lui sont utiles.

Galen porte régulièrement une chemise sportive en tissu de maille bio-synthétique à manches semi-longues (ensemble noir avec motif uni en V à l'encolure) ; une cuirasse unie et plane en phrik recouvrant son ventre et son dos ; un pantalon moulant de cuir synthétique bleu-noir affinant ses jambes ; une paire de mitaines de cuir bleu-noir puis des bottes militaires de cuir brun sombre. Depuis ses premières années de retour à l'Académie, il porte une veste militaire en sergé de cuir synthétique bleu azur, dont la forme apparente rappelle un peu la veste de cérémonie de la Rébellion, pour accompagner le tout. On peut remarquer qu'il accroche à sa veste, à l'emplacement du coeur, une médaille et électrum qui représente l'emblème de l'Alliance Eternelle (dont il est un grand fan.)

Naissance et enfance (de 159 à 165)

Galen Arek est né en 159 ap.BY sur Tython, la mythique planète des Jedi. Ses parents sont arrivés sur cette planète deux ans avant qu'il ne voit le jour, laissant l'atmosphère de Tython imprégner le futur enfant. Lorsqu'il naquit, une vieille voisine clairvoyante vint affirmer au jeune couple que leur enfant était récepteur de la Force. Comme ils ne savaient pas quoi décider de l'avenir de leur garçon, ils entreprirent d'attendre qu'il grandisse et prenne lui-même son destin en main.

Six ans sont passés, Galen était devenu un petit garçon instruit et rêveur. Il passait la plus part de mon temps à s'imaginer des aventures passionnantes quand il se rendait dans mon lieu préféré: les ruines du Temple Jedi de Tython. A l'intérieur du bâtiment, il trouvait de nombreux objets intéressants comme un manuel d'art Jedi ou de vieux manteaux de bure. Son père étant encore au service du gouvernement, Galen et sa mère en profitèrent pour vendre du matériel à quelques voyageurs ou contrebandiers qui venait sur Tython pour des arrêts de voyage : des couvertures en peau de bêtes, des armes rechargeables déjà utilisé ou des minerais porte-bonheur. Un jour, un mercenaire républicain acheta un des manteaux de bure et donna au jeune garçon 35 crédits républicains. Galen fit connaissance de ses talents dans la Force lors de son sixième anniversaire, mais ses pouvoirs n'étaient pas simples: sa télékinésie était si faible que seuls des petits cailloux planait dans l'air ; il attirait des choses, les poussais mais se prenait des coups dans le ventre ; il tenta même de bondir très haut mais retombait la tête la première. Il se rendit à l'évidence, il était incapable de bien manier la Force. A l'âge de sept ans, Galen pris très vite sa décision: il voulait devenir un Chevalier Jedi. Sa mère décida qu'elle l'emmenait à l'Académie Jedi de Yavin IV. Son sac fait, le jeune garçon monta dans la navette familiale et partit. Il fallut deux jours pour arriver en orbite de Yavin IV, Galen sentit son cœur s'alourdir et comprit que la Force était présente sur cette lune. C'était le seul lieu où son aventure allait commencer ; pourtant, il sentit qu'il ne révérait peut-être plus sa famille car il devait abandonner sa vie d'avant...

Le chemin du padawan (de 165? à 174)

Les premières années

Galen-arek guardian

Galen Arek fut accueilli à l'Académie par le Chevalier Cera Ordo (Cenovii), et passa une épreuve d'admission où il découvrit pour la toute première fois la Force en faisant une méditation. La Force lui était apparue sous la forme d'un jardin et il s'en accoutuma rapidement. Devenu membre de l'Académie, Galen rencontra le Bith Eckmül avec qui il participa à une stupide course mais amusante ; il fut décidé qu'il deviendrait l'apprenti d'Aynor Alask, une Jedi twi'lek qui lui fit découvrir la vie de membre de l'Académie tel qu'il ne le pensait. Accompagnés d'une autre padawan, ils campèrent dans la jungle de Yavin IV malgré les bêtes sauvages, mirent en fuite des bandits qui s'étaient réfugiés dans une vieille base de la Rébellion puis il commença à expérimenter les pouvoirs de la Force avec la maître Jedi Padmée Naberry. Cependant, les premiers temps de sa formation avait tourné au désastre : il avait découvert que les Sith, ennemis héréditaires des Jedi, existaient de nouveau et étaient venus à leur bon plaisir à l'Académie. Mais le pire fut sa soudaine disparition à ce moment-là et on le retrouva seul dans la jungle yavinienne et blessé.

La rencontre avec un Maître

C'est alors qu'il décida de partir en retrait dans un temps indéterminé et cela seulement parce que le seul refuge où il pouvait reprendre depuis le début était Tython. Alors, il partit en secret dans un vieux chasseur vers l'une des deux lunes de sa planète natale, Ashla, où il fut contraint de rester pour un bon bout de temps. Durant tout ce temps passé sur cette lune paisible et lumineuse, il reçut étrangement la visite de l'esprit d'un des grands maîtres de l'ancien Ordre, celui de Satele Shan. Satele avait compris que Galen était bloqué par sa peur de la Force et décida de faire approfondir sa formation en l'entraînant à contrôler et à ressentir en bon uniforme la Force dans son harmonie. Galen passa beaucoup de temps sous la pédagogie de Shan, il s'exerça sur des postures et des tactiques pour développer ses sens de Jedi. Course, posture d'arbre droit, Galen s'entraîna dur ; il réussit à soulever un tronc mort tombé sur son chasseur et fit l'expérience de ses limites dans la Force. C'est aussi durant son exil, lors d'une petite fugue dans la forêt, que Galen rencontra l'apparition de son aïeul, le général Jedi noir Starkiller, à qui il trouva son sabre-laser pour le temps d'une épreuve. Sa concentration devint plus accrue mais pas assez tandis que ses réflexes augmentaient petit à petit. Puis, Galen décida de revenir sur Yavin IV pour reprendre sa vraie formation.

Une nouvelle ère

Galen Arek comprit très rapidement que les choses avaient évoluées depuis son absence. Il rencontra de nouveau Ben Cenovii qui fut surpris de le voir revenu. Durant une course-poursuite dont la cible était la chevalier Tyria Sarkin, qui venait de semer la zizanie, Galen retrouva son camarade Eckmül et il fit la rencontre de Kinsa Talik, la nouvelle padawan de Cenovii.
KinsaBureArmureV2
À présent revenu dans l'enceinte de l'Académie, Galen retrouva son maître Aynor ; celle-ci fut ravie que son padawan soit revenu et elle confia à Galen qu'il lui avait manquée. Galen reprit donc son parcours en passant à l'une des étapes cruciales de sa formation : la construction de son sabre-laser. Pour Galen, acquérir son propre sabre était le départ d'un énorme changement et d'une avancée considérable avec le rang de Chevalier.

Le cristal de Ruusan

Accueilli dans l'atelier de l'Académie par Ben Cenovii, il commença à chercher le cristal de Force qui lui conviendrait. La Force vint lui souffler l'idée et il décida d'aller chercher un cristal de Ruusan. Après avoir prévenu Aynor de son choix, Galen se prépara pour partir vers Brentaal où il rejoindrait son maître. Ce voyage était l'occasion pour renouer des liens entre le maître et l'apprenti.
R1-P7

R1-P7, droïde astromech

En cours de route à bord d'un croiseur Arquitens, il rencontra un droïde astromech perdu appelé R1-P7, qui vint vers lui pour faire connaissance. Galen décida de prendre avec lui le droïde et tous deux arrivèrent sur la planète en bons amis. La seconde partie s'étant déroulée dans le vaisseau d'Aynor, Galen découvrit avec émerveillement la légendaire planète Ruusan et sa familiarité avec la Force. Le cristal de Ruusan se trouvait dans une grotte creusée et transformée en mine. Le vaisseau se posa, les deux Jedi se rendirent à la mine en question et virent qu'elle était de nouveau exploitée par des personnes malhonnêtes. Galen sonda alors la Force pour trouver une nouvelle entrée : guidé par la Force présente sur la planète, il dénicha une nouvelle grotte et décida d'y entrer pour trouver son cristal. Sa joie s'éveilla lorsqu'il découvrit un mur de cristaux intact. Galen se resservit de la Force pour chercher son cristal parmi tous mais, à force de méditation et de concentration, il abandonna et allait revenir sur ses pas lorsque l'esprit de Satele Shan intervint. Rappelant à Galen que l'harmonie du Jedi est ce qu'il lui manquait, celui-ci reprit espoir et ouvrit son corps et son esprit à la Force. L'espace et le temps enveloppèrent Galen et un puissant cristal Jedi lui apparut tel une étoile plus brillante que les autres. Il s'agissait d'un grand cristal de Ruusan. Son cristal récupéré et les mineurs arrêtés dans leur travail à cause d'un éboulement, Galen et Aynor amenèrent le bandit responsable de l'exploitation aux forces de la République pour le juger.

Sabre-laser

Sabre-laser de Galen Arek

Revenu sur Yavin IV, Galen se lança immédiatement dans la réalisation de son arme et mélangea habilement la Force et ses mouvements pour le constrire. Cenovii vint en personne analyser la conception du sabre et le confirma comme prêt devant le jeune homme. Galen avait enfin son propre sabre-laser.

La période de Persévérance (de 174 à 175)

Une grande responsabilité

Suite au départ du Chevalier Cera Ordo et de la Maître Jedi Padmée Naberry, Galen est convoqué devant les membres du Conseil pour lui confier une tâche difficile pour un padawan : s'occuper de la Salle Commune des Padawans. Comme la responsabilité de l'Académie a été confiée à Kinsa Talik, Galen Arek voit sa nouvelle place dans l'Académie comme évoluée grâce au poste de gérant de la Salle. Être aux commandes de l'une des plus grandes parties du système lui redonne espoir dans la reprise de sa formation et se donne à cœur joie dans le service autrefois occupée par le Jedi mandalorien. Puis quelques années plus tard, il reprendra le travail de gérant de l'Atelier de l'Académie après une longue discussion avec le Conseil. Il permettra ainsi à de nombreux jeunes padawans de pouvoir concevoir leur propre sabre-laser.

Entre sabre et pouvoirs

Galen Arek avance d'un grand pas dans sa formation. Il s'engage dans l'entraînement au sabre-laser avec l'aide de son maître Aynor Alask et le maître-bretteur Beldom Doc Terrik ; ou encore dans ceux de l'étendue de ses pouvoirs de la Force. Confirmé par l'avis du Maître Jedi Kaarde Naberry, Galen pouvait maintenant se servir sans souci de ses pouvoirs télékinétiques ainsi que d'autres pouvoirs défensifs utiles à sa fonction. Aussi, Galen évalua ses talents de bretteur en affrontant en duel Kinsa Talik dans l'arène de l'Académie, avant d'apprendre la Forme V (Djem So) comme première spécialité de combat au sabre. Les différents exercices de cette forme lui ont permis de se surpasser, avec un entraînement physique qui l'a rendu autant robuste que fort. Il finira notamment par pousser sa maîtrise du sabre en apprenant le Shien So, une variante plus experte de la cinquième forme, et le Jar'Kai, une forme de combat à deux sabres.

La quête du Codex de Tython

Peu après les évènements liés à la reformation de l'Académie, Galen Arek reçu soudain une étrange vision durant sa méditation. Il vit Tython, sa planète natale, ainsi que le vieux Grand Temple Jedi local puis un étrange objet nimbé de Force ; cet objet était le "Codex de Tython", un ancien holocron Jedi contenant le savoir infini des premiers Jedi. Suite à la révélation de sa vision aux membres du Conseil, Galen demande alors la permission de partir pour Tython afin de retrouver l'holocron. Bien que les maîtres furent contre une telle mission, le jeune Tythonien se montra brave et conscient du danger qui l'attendrait et argumenta sur la dernière parole de sa vision : "Entre de mauvaises mains, cet objet pourrait changer le cours de l'Histoire à jamais." Kaarde Naberry et son maître Aynor lui donnèrent la permission de partir retrouver l'holocron, malgré leur souci de perdre l'apprenti de nouveau. Galen voyagea vers Tython, accompagné de son partenaire droïde R1-P7, et arriva sur la planète sans souci.
Th1

le Grand Temple Jedi de Tython

Accueilli par le gouverneur de Tythania, la ville principale de Tython, celui-ci informa le jeune padawan de la venue d'un archiviste Impérial avec la même intention que lui : trouver le Codex. Traversant la forêt nord de Tythania, Galen arriva au ruines du Temple Jedi. Il usa de la Force pour convaincre deux premiers Stormtroopers d'aller à l'est du temple, puis de ses talents de bretteur pour désarmer un capitaine et d'autres Stormtroopers. Après avoir demandé à l'astromech R1 de surveiller les soldats Impériaux assommés, Galen pénétra dans un long et sombre couloir qui le conduisit jusqu'à une salle inférieure en ruine. Il prit sur le fait le prétendu archiviste qui se nommait Naman Naga (et non Cha Naman) et il était un érudit lié à l'Ordre Sith. Celui-ci était accompagné d'une jeune twi'lek lethan, apprentie Sith, contre laquelle Galen s'engagea dans un duel. Usant de leurs sabre-lasers et de leurs pouvoirs, les deux apprentis se battaient sans que l'un ne prenne le dessus sur l'autre ; jusqu'au moment où Galen appela la Force au secours et réussit à trancher le manche du sabre adverse. La jeune twi'lek, vaincue et blessée, implora sa pitié tandis que l'érudit Sith tenta de le convaincre de la tuer pour sa faiblesse. Galen se résolut à l'épargner et s'attaqua à Naman Naga ; au moment où le Sith lui envoya des éclairs, Galen para avec force et courage afin d'affaiblir son ennemi. Naman Naga, épuisé par ses pouvoirs, implora Galen de ne pas le tuer mais le jeune padawan ne se laissa pas avoir, il trancha net la tête du Sith. Voyant Naga défait à jamais, il se retourna pour s'occuper de l'autre Sith. La jeune apprentie, s'appelant Talon Darita, reconnu qu'elle avait fait preuve de faiblesse et aurait dû mourir mais Galen affirma qu'elle n'y est pour rien en agissant envers-et-contre les enseignements de la Sith. Lorsque le jeune Tythonien lui proposa de l'aider, Talon accepta gaiement, liant une amitié entre les deux apprentis. Galen découvrit aussitôt une entrée cachée dans un mur, menant à la cachette du Codex. Galen récupéra l'holocron et reçut étrangement un surplus de force dans son pouvoir de Jedi. Ayant accompli sa mission avec brio, Galen sortit avec R1 du Temple et proposa à Talon de l'accompagner sur Yavin IV mais celle-ci refusa et lui promit de le revoir un jour. Sur ce, ils se quittèrent bon amis et Galen partit pour l'Académie avec le Codex en main.

L'essor du futur Chevalier (An +175)

Les racines du Mal

Galen a été convoqué dans la Chambre ouverte du Conseil, à l'Académie de Yavin IV, où les maîtres Kaarde, Tyria et Aynor lui ont confié une mission importante : retrouver les six biologistes disparus dans le système Cularin. Ces six scientifiques étaient partis pour étudier la biologie présente sur Almas et leur trace a été perdue sur la planète Cularin. Comme la Force est présente dans ce système, le groupe avait dans ses rangs un maître Jedi et une modeleuse Vong. Galen partit donc pour le système Cularin, accompagné de son droïde R1 et par le Chevalier Yota Gin pour un moment ; celui-ci resta dans la ceinture d'astéroïdes du système et le laissa continuer sa route. Galen atterrit sur la planète Cularin où il fut accueilli par le consul-administrateur Flitz à qui il discuta des précautions de sa mission et la nécessité du silence. Il marcha ensuite dans la ville principale et se rendit dans l'auberge de jeunesse où logeaient les biologistes. Après une conversation avec l'Abyssin qui gérait l'auberge, Galen comprit que le groupe de scientifiques était sorti du bâtiment pour un rendez-vous à la place Astrale, dans un bas-quartier de la cité, au moment de leur disparition. Il se rendit sur les lieux pour trouver des indices mais sentit des présences et il se fit attaquer par des membres du groupuscule tarasin concerné. Le jeune tythonien chercha à semer ses assassins en courant dans les autres ruelles du quartier défavorisé puis fut sauvé par la présence de Talon Darita qui l'aida à se cacher. Galen fut ravi de revoir la jeune twi'lek Sith. Les tarasins ayant été semés, il rentra à l'auberge et eut une chambre pour Talon et lui ; une fois dans la chambre, il raconta le but de sa mission tandis que Talon raconta le sien. Galen pensa que les tarasins à la place Astrale devaient savoir où se trouvent les scientifiques et il proposa de revenir la nuit pour les attraper. En effet, les tarasins revinrent et les deux apprentis les combattirent pour finalement en capturer un. Galen ne put le faire parler, ne connaissant pas la langue tarasin et que le reptilien était sensible au Côté obscur, ce fut Talon qui s'en chargea et le tarasin leur révéla que son groupuscule avait en effet enlevé les biologistes pour les amener sur Almas à leur maître. Galen se remémora la vision dont Talon avait parlé et les informations sur son datapad puis déclara un nom anciennement connu : Dark Rivan. L'ancien Seigneur Sith était lié à la planète Almas de par sa forteresse présente. Galen décida de se rendre sur Almas pour délivrer les biologistes. Ce fut au lendemain qu'il débarqua sur la planète avec Talon et R1 pour se rendre à la forteresse mais un léger retard vint lorsque Dark Dagon appela son apprentie pour avoir un bilan de sa mission. Le trio arriva enfin devant la forteresse Sith et Galen dénicha l'entrée unique et secrète grâce à la Force. À l'intérieur, Galen et ses compagnons descendirent jusqu'au fond du monument noir, se battirent contre des cadavres vivants puis arrivèrent enfin au cœur de la forteresse, en plein sacrifice d'une jeune miralane par un Zélosien sadique nommé Dark Rivan le Second. Celui-ci avait usé du Bâton Obscur, un artéfact Sith drainant l'énergie vitale, pour prendre la vie de la miralane et projetait de le faire sur les biologistes. Galen et Talon lui déclarèrent qu'il venaient pour l'empêcher mais Dark Rivan II s'en moqua et envoya la jeune twi'lek valser contre un mur par la Force. Galen décida de combattre le Zélosien au sabre et le duel fut corsé. Le jeune padawan utilisa les techniques apprises du Djem So pour le vaincre et, dans un second temps, détruire le Bâton Obscur. Privé du pouvoir du Bâton, Dark Rivan II devint furieux et attaqua Galen avec de la foudre Sith. Seulement, la persévérance de Galen l'emporta et ce dernier tua le Zélosien avec un shiak au poitrail. Le Zélosien mort, Galen s'empressa d'aller voir Talon qui gisait inconsciente au sol mais revint à ses esprits dans les bras du jeune humain. Les biologistes libérés et soignés, Galen les guida vers la sortie, quitta la forteresse mais il reçut la visite de Dark Dagon. Le Vong était furieux contre Talon et la harcela d'être faible. Alors que Talon allait dégainer, Galen la retint de justesse et il demanda de l'ignorer pour ne pas entrer dans son jeu, ce que Talon fit. Dagon menaça Galen de s'être mêlé de ses affaires et demanda son nom avant de pour le tuer, mais Galen ne le fit pas. Grâce à l'intervention du maître Tau Frast, Dark Dagon tourna les talons et quitta la planète. Après un appel à Maître Kaarde, Galen fit un geste de joie pour enfin devenir son rêve le plus fou. Mais lorsque Talon lui demanda si elle pourrait un jour le revoir, Galen la prit contre lui et l'embrassa en guise de réponse. Sur cela, tous deux partirent chacun de son côté.

Une Jedi noire à l'Académie

Peu de temps après sa dernière mission, Galen Arek médita dans sa chambre à l'Académie sur le futur de son apprentissage puis il reçut un appel de Talon Darita, qui lui informe sa venue secrète sur Yavin IV. Le jeune humain se rend en vitesse devant la Salle Commune, où il voit Kinsa Talik avec la jeune Jedi noire, et les fait entrer discrètement. Galen, après avoir vérifié que personne ne les a vus, fut ravi de savoir Talon en vie et qu'elle avait enfin trouvé un lieu sûr, maintenant considérée comme renégate par son maître. Kinsa prévint son camarade que la présence de Talon dans l'Académie est risquée et que les maîtres Jedi seraient mécontents, mais Talon la rassura qu'elle ne comptait pas rester longtemps. Galen proposa aux deux twi'leks une boisson et les servir ; cet instant lui permit aussi de savoir que Talon était méfiante envers Kinsa , il la rassura en disant que la twi'lek mandalorienne était digne de confiance.

Autres missions de routine

Galen Arek continua sa vie de membre de l'Académie en menant à bien des missions suivantes qui lui ont permis de gagner en expérience et en prestige, malgré son rang actuel. La première mission qu'il dut faire fut une intervention sur la planète Saleucami avec l'aide d'une cohorte de la République, dans le but d'empêcher l'Empire de prendre la planète et de recruter des orphelins sensibles à la Force. Galen réalisa cette mission avec Kinsa et d'autres jeunes padawans avec qui il mena une forte contre-attaque contre les plans de la cohorte Impériale ; cette intervention lui permit de revoir son père l'agent Perseus Arek, dirigeant de la cohorte Républicaine. La seconde mission fut en solo et se passa encore dans un contexte d'intervention de la République : Galen participa à une trouée dans le blocus sullustéen d'Eriadu en tant que pilote de première ligne puis il aida les autres Jedi à libérer des otages dans une ambassade sur la planète. Il s'illustra aussi par son exploit dans le vaisseau-mère du blocus où il persuada le grand amiral sullustéen de lever le bouclier pour éviter la mort d'otages et d'innocents. Galen Arek revint pour les deux missions comme satisfait de son progrès.

Le Crépuscule de la Force (An +175)

La crise de Rhommamool

Suite à une conférence secrète des dignitaires de la République, un contingent de soldats et de Jedi fut envoyé sur la planète Rhommamool, dans le système Osaria, pour empêcher l'allince des Death Watch et des Chevaliers Pourpres Vengeurs de l'envahir et d'amener une nouvelle crise. Galen, encore padawan, se trouvait à l'entrée du Temple de Coruscant lorsqu'Aynor Alask (son maître) revient de la conférence, lui annonçant l'initiative prise. Lorsque Galen demanda l'autre raison de cette intervention, la Twi'lek se montra froide et le jeune humain entra en conflit avec elle. Toutefois, cela ne dura pas longtemps car Aynor lui demanda d'arrêter. Ce n'est qu'à l'arrivée en orbite de Rhommamool que le maître voulut se réconcilier avec son élève. Une fois sur la planète, et accompagné de son ami Bith Eckmül, Galen eut un certain regret à voir les habitants de Kehalt se mettre dans l'art de la guerre par obligation ; Aynor répondit que c'est nécessaire pour leur survie. Eckmül et Galen se rendent ensuite dans les rues de Kehalt pour patrouiller, et quelle fut leur joie de revoir Keller et Kinsa Talik dans les mêmes circonstances. Soudain, une déflagration retentit et des soldats Death Watch arrivèrent ; les quatre padawans attaquèrent la première vague ennemie, après une évacuation de la population de Kehalt, et se retrouvèrent en difficulté face à la seconde vague. Heureusement, les soldats Républicains et Aynor arrivèrent pour porter de l'aide aux padawans. Durant la bataille qui suivit, Galen démontra ses talents de bretteur et n'eut aucun mal à vaincre les Watchers, même accompagnés de quelques soldats. Voyant Kinsa en danger, il la rejoignit pour l'aider et fut rejoint aussi par son maître. Ensemble, ils continuèrent de combattre les Watchers et leurs renforts. Toutefois, cela cessa lorsque Ejar Ordo, le frère disparu de Cenovii, se présenta et demanda aux forces Républicaines d'abandonner. Kinsa rispota que non mais Ejar lui fit du chantage en lui rappelant son souci de camp, entre Jedi et Mandalorienne. Voyant sa camarade en difficulté, Galen s'interposa et menaça le Watcher de reculer. D'un air dédain, Ejar Ordo répliqua que le jeune padawan était brave mais stupide, et il arma son lance-flammes contre Galen. Ce dernier fut plus rapide et retourna les flammes contre le Mandalorien, grâce à une poussée de Force, et brûla son visage. Aussitôt, la bataille reprit. Ejar Ordo prit la fuite avec son jet-pack et se réfugia dans un vaisseau lourd, qui canarda le côté Républicain. Galen fut accompagné par son maître et ses deux camarades pour rattraper le Watcher fugitif mais une transmission par comlink leur apprit que les forces Néo-Mandaloriennes sont venues aider le contingent Républicain, au grand dam de Kinsa. Galen, voyant la navette d'Ejar s'éloigner, continua à la poursuivre et utilisa un grappin pour s'accrocher à la carrosserie du vaisseau et entrer à l'intérieur et ouvrir la plateforme d'entrée pour aider Kinsa et Eckmül à monter à bord. Après avoir assommé deux soldats Watchers, le trio retrouva Ejar mais la navette était touchée et allait s'écraser. Ejar décolla de nouveau avec son jet-pack et le trio de padawans sauta sur un toit d'immeuble.

Le déchirement de la Force

Galen, inquiet pour Kinsa, demanda à celle-ci les raisons de sa nervosité sur l'arrivée des forces Néo-Mandaloriennes. D'abord renfermée, Kinsa avoua s'être disputée avec Mandal'ore concernant sa loyauté. Soudain, le trio fut attaqué par deux membres des Pourpres Vengeurs qui voulaient les tuer, puis ils furent rejoints par Aynor et Ejar. Une lutte se déroula entre les Jedi et les révolutionnaires. Galen se défendit fortement contre une Pourpre Vengeur nommée Rubis et alla même à lui marteler le visage à coups de poings. Une fois son adversaire battu, il fut rejoint par Kinsa et Eckmül qui eurent fini avec l'autre Pourpre Vengeur. Soudain, une énorme sensation de douleur envahit les trois jeunes Jedi : le Côté Clair de la Force était déchiré. Le jeune humain vit son maître à la merci d'Ejar. Celui-ci fut pourtant interrompu par Kinsan Talik qui l'empêcha de tuer Aynor. Galen réussit à se relever et fit de même pour Kinsa. Celle-ci commença un duel avec son propre père tandis que Galen la soutenait en combattant Ejar. Face à ce maudit Mandalorien, il fut peu avantagé mais réussit finalement à l'empêcher de s'en prendre aux deux Talik. Ejar vaincu, il s'enfuit et Galen refuse de le poursuivre à nouveau. Il revient sur ses pas et rencontre Aynor, qui le suivait dans sa course. Les retrouvailles furent de courte car ils furent attaqués par leur propre commando Républicain (reprenant le même scénario que l'Ordre 66) et se défendirent grâce à leur habilité au sabre-laser et l'arrivée in extremis de Kaarde Naberry. Galen et les deux maîtres Jedi échappèrent aux soldats puis se mirent en route pour rejoindre l'endroit où Cenovii venait d'atterrir. Malheureusement, le jeune humain eut alors deux terribles révélations : la première est que Kaarde est accusé d'être un Seigneur Sith et la seconde est que Weedge Terrik, l'autre padawan d'Aynor, est redevenu le clone-Sith créé par Baaaaaaal. Au même moment, Weedge attaqua le trio et défia la grande twi'lek en duel. Galen décida de porter secours à son mentor mais Kaarde le retint pour le prévenir du danger qu'était Weedge ; puis le padawan vit Aynor à la merci de Weedge et il se jeta sur ce dernier en parant le coup de sabre meurtrier. Galen retint son ancien camarade dans un duel au sabre où il reçut plusieurs blessures mais il garda espoir et assurance. Weedge fut finalement vaincu par une poussée de Force faite par Aynor et Kaarde ; la maître Jedi soigna ensuite son élève humain tandis que Kaarde étourdit le clone zabrak pour longtemps. Le trio reprit son chemin avec un Weedge inanimé.

Les survivants Jedi de l'Arrow

Arrivé au spatioport de Kehalt, Galen fut présent à temps pour voir Kinsa en confrontation avec son ancien maître, basculé dans le côté obscur. Une fois encore, Galen apporta son aide à sa camarade twi'lek mandalorienne et se prépara à affronter l'homme qui l'avait jadis accueilli au sein de l'Académie. Aynor s'approcha de lui pour le soutenir et Kaarde suivit, Weedge sur l'épaule. Cera Ordo, dit Cenovii, menaça le quatuor en disant que la Force et la République les avaient abandonnés et qu'ils n'avaient plus qu'à le rejoindre. Ou périr. Voyant le Jedi mandalorien avancer brutalement, Galen alluma son sabre devant lui pour l'arrêter dans son élan mais Ceno répliqua qu'il n'avait aucune chance de le vaincre. Annonçant à Ordo que c'est lui qu'il doit vaincre, Aynor s'approcha de son ami, plaque sa main contre le beskar du cyborg et lui demande de ne pas abandonner sa vraie personnalité. Ce fut à ce moment que Eckmül arriva pour rejoindre le groupe. Ceno résista un moment mais sa part sombre reprit le dessus et voulut contre-attaquer moralement mais il fut stoppé par l'arrivée d'une autre mandalorienne appelée Rusaan Fett. Elle le prévint du déroulé de la crise chez la République et que Mandal'ore veut que Kinsa soit jugée comme renégate. Ceno s'y opposa et décida d'aller découvrir le vrai plan de la République, en pilotant un droïde Basilik et accompagnée de Fett. Alors qu'il s'envola dans le ciel de Kehalt, Galen suivit le reste du groupe qui embarqua dans l'Arrow, le vaisseau que le Mando-Jedi a laissé pour leur fuite. Une fois à bord et le mode furtif activé, Galen décida de lancer une discussion sur l'expérience de chacun à cette crise, en commençant par sa version puis Kinsa donnant la sienne. Peu après une conversation commune, Galen décida d'aller voir l'extérieur depuis le cockpit. C'est là qu'il découvrit que la flotte Death Watch se retira et il en informa Kinsa, qui pensa comme lui à une initiative de Kinsan Talik. Peu après, un message de la part de Bloli Meyst, une amie de Kaarde, parvient sur le comlink de celui-ci. Elle prévint le maitre Jedi du nombre de chevaliers survivants qu'elle a récupéré et Kaarde lui répondit qu'ils venaient les rejoindre. Malheureusement, quand l'Arrow débarqua à l'endroit indiqué, Bloli Meyst et les autres Jedi étaient déjà morts. Tués par une ou des créatures. Galen et son groupe découvrit alors le nouveau danger qui se manifesta sous la forme d'un monstre terrifiant (voir Shaax). Kinsa voulut combattre cette créature mais se reçut un coup de queue qui lui coupa la respiration pendant deux minutes. De retour à bord du vaisseau, Galen attaqua le monstre au canon-laser : la créature fut touchée mais se releva. Ce n'est qu'après avoir reçu une torpille-laser qu'elle mourut pour de bon.

La grande hécatombe Jedi (1e partie)

L'équipage de l'Arrow fut à présent composé des derniers Jedi sur Rhommamool. Les autres ont été tués par les armées de la République, les Mandaloriens des deux bords, et par des bestioles carnassières qui faisaient sans aucun doute partie d’un très vaste piège. Cependant, Galen intercepta une transmission et de reçut un message de Maître Jorus Beku'n. Lui et d’autres Jedi ont pu quitter la planète grâce à Beldom "Doc" Terrik et s'en allèrent utiliser une des zones de repli érigées afin de tenter de rallier le Chu’Unthor. Galen comptait se servir des coordonnées d’une de ces zones pour s'abriter mais Kaarde Naberry s’y opposa. Il désirait rejoindre au plus vite le Temple Jedi sur Coruscant, afin de sauver le plus de Jedi restés là-bas. Un cri presque inhumain, très différent de celui du monstre, jaillit de la soute. C'était celui de Weedge. Kaarde et Aynor sentirent une perturbation de Force qui venait de la mort d’une autre amie du Grand Maître : Mirax Terrik. Kaarde s’effondra petit à petit dans l’inconscience. Galen accompagna Aynor pour aller voir Weedge tandis que Kinsa et Eckmül entrait les coordonnées de Coruscant. Dans la cale, Weedge exprima sa culpabilité d'avoir échoué à contrôler sa sombre facette mais son maître lui expliqua qu'il n'y était pour rien. Galen le questionna concernant son autre lui et le jeune zabrak lui répondit qu'il se terrait à l'intérieur de lui. Galen décida de laisser seul son maître et son camarade seuls dans la cale, pour rejoindre ses deux amis dans le cockpit de l'Arrow. Lors de l'arrivée sur Coruscant, Galen fut aux commandes et guida le vaisseau jusqu'au Temple Jedi. Une fois atterri, il inspecta seul les alentours pour repérer d'éventuels soldats, mais rien. Il rentra alors au vaisseau et assista à la diffusion d'un communiqué officiel annonçant les Jedi comme ennemis publiques de la République. Kaarde affirme cependant qu'il leur reste comme allié la Chancelière Sät'sa Cki, une amie de l'Ordre, car sa voix n'est pas présente dans le communiqué. Le groupe sortit du vaisseau, en bure et avec sabre, et se dirigea vers l'entrée du Temple. Dans le Temple, il découvre des cadavres de Jedi rongés par l'acide et aucune trace de soldat. Le groupe se sépare en deux et Galen va avec Eckmül, Oraclem et Kinsa. Sur le chemin, ils croisèrent un droïde astromech errant appelé R2-H3 ; Galen dut traduire les propos du droïde qui leur informa que Tyria Sarkin était parti en direction du Chu'Unthor. Kinsa décida qu'il fallait continuer et le groupe poursuit son chemin avec le droïde astromech. Le groupe de Galen arriva dans le Réfectoire du Temple et le fouilla de fond en comble ; le jeune humain découvrit dans les dortoirs une petite humaine en pleurs et décida de l'emporter avec lui dans ses bras. Ils passèrent ensuite à l'étage supérieur mais, en entendant un cri monstrueux venir d'en-bas, ils rebroussèrent chemin pour rejoindre le groupe de Kaarde. Galen s'arrêta un moment à cause d'une présence lointaine mais reprit sa route. Kaarde et les autres avaient trouver ce qui restait de Mirax Terrik et Kaarde consulta le message de Tyria via R2-H3. Galen prévint aussi pour les Shaax qui se trouvaient aux sous-sols et Kaarde décida qu'il fallait rejoindre l'Arrow pour aller se mettre à l'abri.

Leur voyage les amena jusqu'au Chu'Unthor où ils rejoignirent deux cent Jedi survivants, un minuscule nombre à l'échelle galactique. Galen se rendit dans une chambre du Vaisseau-Académie, dans laquelle il débuta un vrai contact avec la petite rescapée humaine appelée Reyn et qui est muette. Kinsa vient ensuite lui rendre visite pour voir comment allait la petite fille et lu faire de son ressenti concernant la crise. Galen décida de se rendre au pont de commandement du Chu'Unthor, avec Reyn et Kinsa, pour aider Lynesh Gi. Pendant que celle-ci décryptait les données cachées de R2-H3, Galen activa les défenses du vaisseau sur la vigilance conflictuelle. Il reçut aussi un appel crypté de R1-P7, disant que ce dernier s'était échappé de Yavin IV et qu'il devait rejoindre son maître. Galen lui donna les coordonnées du Chu'Unthor avant de raccrocher. Lynesh Gi passa pour dire qu'elle avait fini sa tâche avant de suivre un droïde protocolaire jusqu'à la réunion du Conseil. Galen et Kinsa continuèrent leur tâche à eux tandis que Reyn regardait avec émerveillement l'espace par la baie vitrée. Toutefois, Galen entendit sa protégée gémir pour attirer son attention et il vit ce qu'elle sentit comme un danger. C'était une raie bleuté qui fendait l'espace à vitesse pluri-lumineuse.

L'adoubement et l'instinct

Galen, en reculant, heurta Aynor qui le serra dans ses bras et l'embrassa sur la joue par plaisir ; une fête avait lieu et Kinsa et lui devaient venir. Une cérémonie d'adoubement se déroula à bord du Chu'Unthor : le Conseil constitué de Kaarde Naberry, Jorus Beku-N, Doc Beldom, le maître Sol'As et d'Aynor A'lask venait d'allumer leurs sabres pour commencer la partie. Kinsa fut adoubée la première, puis ce fut Eckmül, puis vint le moment où Kaarde allait adouber le jeune humain. Contre toute attente, Galen recula d'un pas et affirma qu'il ne pouvait pas être Chevalier dans l'instant. Les maîtres lui demandant de se justifier, il dit que son instinct lui fait comprendre qu'il a encore tant à prouver pour avoir le potentiel de Chevalier, malgré les avis du Conseil. Son choix fut cependant accepté. Peu de temps après la nomination de Weedge Terrik au rôle de guérisseur, Lynesh Gi alerta tout le monde de l'arrivée d'une flotte.

La grande hécatombe Jedi (2e partie)

La République venait de les retrouver ! La raison était que le sabre de Kaarde contenait un mouchard, placé durant son évasion de cellule. Le mouchard retiré et jeté, la chevalière Gi fit échapper le Chu'Unthor loin de la flotte pour un saut en hyperespace. Le trajet fut court et le vaisseau se trouva piégé par un croiseur Interdicteur ; la bataille fut inévitable et Galen y prit part à bord de son Aile-V avec R1-P7. Bon pilote en son genre, Galen permit à la flotte de chasseurs Jedi de s'en sortir puis il décida d'aller risquer sa vie pour affaiblir le croiseur Interdicteur à coup de torpilles. Il fut néanmoins touché et devait rentrer à la base. Pendant qu'il allait rejoindre le Conseil et ses camarades sur le pont, Galen découvrit que R1 avait sauvé le Codex de Tython du massacre de l'Académie. Le jeune Jedi humain décida de le porter aux autres, croyant qu'il y avait une chance d'espoir. Une nouvelle secousse du vaisseau et un message d'alerte de Kaarde l'inquiéta : les monstres cracheurs d'acide étaient revenus. Galen se rendit à toute vitesse au pont de commandement, pour récupérer Reyn qui était resté là-bas seule. Le jeune tythonien la prit avec lui et tous les trois se dirigèrent vers les hangars du vaisseau lourd. Malheureusement, un cracheur d'acide se trouva sur leur chemin et Galen dût l'affronter au sabre-laser. À coups de sabre et de pouvoirs, il parvint à vaincre le monstre en lui grimpant sur le dos et en le blessant à la nuque avec sa lame, avant de renvoyer complètement un jet d'acide que la tête allait cracher. Galen, Reyn et R1 reprirent leur route pour rejoindre Kinsa dans le hangar principal. Une fois sur place, Galen participa activement à la bataille entre soldats et Jedi et mit hors d'état les ressources du camp adverse à coup d'explosifs avec l'aide de la jeune twi'lek mandalorienne. Le groupe Jedi fut ensuite confronté à un autre cracheur d'acide qu'il combattit en cercle et que Galen pulvérisa avec un lance-roquettes PLX-1.

Le monstre vaincu, il partit avec Kinsa et Eckmül à la recherche de Weedge, conscient de la gravité de la situation sur le saboteur et faux-Maître Jorus. Le trio retrouva la trace de leur camarade mais celui-ci fut fait prisonnier par le Sith changeforme qui le menaçait et s'en servait comme bouclier. Aynor usa de la Force pour perturber Dark Vicious, ce qui permit à Weedge de s'échapper et à Kinsa et Galen de se lancer dans le combat. Galen lutta contre un adversaire qui avait de l'humour noir mais il ne manqua pas une occasion pour le traiter de "caméléon", remarque qui rendit Vicious colérique. Ce duel lui permit pourtant de lui chiper le sabre-laser volé et Kinsa l'aida à se défaire du changeforme. Vicious, vaincu, cracha son venin sur l'identité des shaax avant de s'en fuir. Kaarde arriva peu de temps après et Galen lui confirma que le sabre de Mirax a été repris et lui informa du Codex en sa possession. Le groupe décida de se rendre impérativement à bord de l'Arrow, afin d'échapper aux shaax et à la guerre. Malheureusement, les shaax les poursuivaient et tous ont dû se réfugier dans la salle commémorative du Chu'Unthor et bloquer l'entrée.

Le temps que les shaax essayaient de se dégager de décombres tombés sur eux, Galen et les autres cherchaient un moyen de sortir vivant mais aussi un lieu où il serait à l'abri et en sûreté. Galen, après avoir reconnu l'avis de Kaarde sur le fait qu'il soit reconnu Chevalier, proposa d'envisager de se rendre sur Tython, en pensant sa planète natale non touchée par l'affluence du côté obscur. Weedge donna des solutions pour s'en sortir mais le temps pressait car les shaax déferleraient derrière la lourde porte ; Kaarde et Aynor repartirent les groupes et Galen se retrouva avec son maître et Kinsa pour la défense. Un dur combat contre deux shaax, faisant diversion à la faveur du Grand Maître et de Weedge, s'engagea ; Galen lutta contre la créature pendant ce qui fut un long moment, avant d'être projeté et déstabilisé par l'arrivée de Cera Ordo. Il ne put cependant intervenir dans le débat entre les deux twi'leks et l'ex-Mandalorien, à cause d'un mal de tête le clouant au sol de manière temporaire. Il parvint à se relever lorsque d'autres shaax arrivaient ; Ceno donna l'occasion aux trois Jedi de s'enfuir en se chargeant des monstres. Galen et son groupe se réunirent devant le sas menant à l'Arrow mais ils furent retardés par l'arrivée de Dark Spencer, le cathar Seigneur Sith. Galen vit les deux maîtres repousser le cathar et tous montèrent dans le vaisseau. Ainsi le Chu'Unthor se vida de Jedi.

L'exil reconstructif de l'Ordre

Alors que tous étaient d'accord pour rejoindre Tython, Kaarde découvrit par le biais de Lynesh Gi une nouvelle qui le fit sauter de joie et demanda à Eckmül de mettre l'Arrow sur le cap suivant. C'est au bout de deux jours de traversée que le reste de l'Ordre Jedi trouva la flotte perdue de Dark Maléfica, un champ de grands vaisseaux cachés par Tyria Sarkin il y a longtemps. La majorité des survivants, sur le conseil de Kaarde, se reposèrent à bord du Tarentule II tandis que d'autres, plus aventureux, partirent pour explorer les autres vaisseaux. C'est comme ça que Galen découvrit, avec Reyn et R1, une grande corvette avancée de classe Raider, le Baaaaaaal est à moi ; il passa de longues heures à son bord pour l'étudier et pour modifier sa base de données, la réinitialisant pour qu'elle devienne son propre vaisseau, le Pégase Vengeur. Pourtant, cela ne lui apportera rien pour le moment car il fut décidé que les cent vingt derniers Jedi soient cryogénisés pour attendre que la Force soit pleinement reconstruite. Galen, bouleversé, resta un moment à bord de la corvette et laissa un message dans le Codex pour converser une part de lui dans cette histoire. Avec Reyn, il rejoignit le grand groupe pour plonger dans un terrible sommeil cryogénique où il ne se réveillera que dans vingt longues années.

La Revanche de l'Ordre Jedi (+191)

Le réveil et la vie en autarcie

Galen avatar

Galen, paré pour redorer la bannière de l'Ordre et de la liberté...

Galen Arek fut réveillé de la congélation carbonique après non pas vingt, mais seize années d'hibernation, à cause d'une défaillance technique due au temps. Il mit un certain temps à reprendre toutes ses forces et il fut notamment aidé par Weedge Terrik, devenu vide intérieurement, et une unité MD ; il recouvra rapidement ses sens et commença à reprendre ses "habitudes". Il fut un peu sous le choc de la nouvelle sur son réveil mais comprit qu'il n'était pas le seul à avoir eu ce problème. Kinsa Talik s'était réveillée quatre ans avant lui et Galen dut s'habituer à un tel changement. Il ne fut toutefois pas accepté par Ange Solo, l'ex-leader Guildeuse. Galen décida quand même de faire de son mieux pour aider la Corellienne dans la réorganisation du Tarentule II afin de faciliter le réveil complet de l'Ordre Jedi. Galen passa ces quatre dernières années dans le grand vaisseau à se rendre utile et à s'entraîner avec Kinsa ; la jeune twi'lek mandalorienne avait presque dépassé en âge le jeune humain et celui-ci trouva en son amie de nouvelles qualités qu'il jugea intéressantes. Il arriva le moment où, au moment du réveil des autres Jedi, Galen et Kinsa remarquèrent l'absence d'Ange Solo ; son comlink en répondant pas, il partirent à sa recherche et la trouvèrent couché à terre, accidentellement blessée. Galen la porta à l'infirmerie pour la confier aux soins de Weedge qui l'opéra pour la sauver. Ange s'en sortit mais elle perdit la vue pour une durée indéterminée. Galen sentit alors que le retour à la réalité serait brutal.

Le Temple Jedi maudit

Le Conseil Jedi fut à nouveau réuni et Kaarde Naberry ordonna la répartition de trois missions importantes au retour de l'Ordre dans la scène galactique. La première mission et la plus importante fut la restauration du Côté Clair : Jorus Beku-N devait entrevoir la possibilité d'un rituel sur la planète Tython et Galen serait son guide pour le mener vers le Temple Jedi, tâche qu'il accepta judicieusement. Il emmena donc avec lui, en plus de Jorus, la petite Reyn, son ami droïde R1-P7, son ex-mentor Aynor et Weedge qui ne quitta pas la grande twi'lek qui le protégeait.

L'ombre menaçante

Galen parcourut l'hyperespace dans un cargo VCX-100 équipé d'un système de camouflage et arriva sur sa planète natale sans se faire remarquer. Une fois à l'extérieur, il fut empli d'un sentiment de renouveau intérieur, partagé avec la petite humaine, en sentant l'aura de Tython l'envelopper. Son groupe et lui traversa la grande forêt qui entoure le Temple et Galen découvrit celui-ci comme différent : il était envahi de l'intérieur par le côté obscur. De plus, il fut terrifiée par la présence d'Ombres corrompues de la Force dans l'antique lieu et il dut se battre pour se défendre ; grâce à l'intervention de Weedge avec le sabre de Mirax, les ombres s'enfuirent et le groupe put respirer. Il dut pourtant se diviser en deux pour inspecter soit l'antichambre secrète au niveau inférieur soit la chambre du Conseil au dernier étage. Galen monta avec Reyn et R1 vers le dernier étage et s'hésita pas à utiliser le pouvoir du Codex pour affronter les ombres qu'il rencontrait. Le pire toutefois fut que Galen ne pouvait plus entrer en contact avec personne et il se sentit seul et abattu en se sachant privé d'aide en dernier recours. Ce fut toutefois le souvenir de Kinsa qui lui redonna de l'espoir malgré qu'il ne put l'expliquer. Il se décida à continuer de monter. Toutefois, un cri de Shaax venant d'en bas lui incita à redescendre mais il fut bloqué par des vertiges qui l'en empêchèrent. Rey, R1 et lui durent avancer, après avoir vaincu une Ombre qui usurpa l'apparence de Kinsa et en chassant les autres Ombres dans les salles restantes. Le trio arriva enfin au sommet du Temple et pénétra dans la chambre du Conseil, un vicieux pressentiment en lui.

Le Seigneur du Chaos

Galen rencontra malgré lui la source des ténèbres du Temple et de ses peurs antérieures : Dark Overlord, un Seigneur des Sith réincarnée en ombre spectrale et revenu de l'Enfer. Ce dernier autrefois attachait une envie de s'approprier le pouvoir hérité de Galen et se trouvait sur Tython pour anéantir l'aura de source lumineuse qu'est la planète. Galen découvrit que Overlord et ses ombres dépendaient d'un cristal Qixoni pyramidal et s'arma de son sabre pour l'attaquer et le détruire. Galen fut projeté par une salve d'éclairs de Force, envoyée par Overlord qui lui fit remarquer la différence entre le jeune Jedi et lui. Le Spectre Sith électrocuta Galen pour le faire souffrir et l'inciter à basculer dans l'Obscur ; le jeune tythonnien résista du mieux possible et utilisa son bras non-paralysé pour pendre le Codex en main et se servir de sa lumière. Overlord fut frappé par l'aura offensive du Codex et maudit l'holocron en cristal Solari. Galen put enfin se relever et combattre le Spectre Sith aux sabre-lasers, ce dernier maniant aussi deux sabres aux lames noires. Le combat dura longtemps, autant à coups de sabre qu'aux pouvoirs de la Force. Galen puisa dans sa vigueur et dans la Force pour tenir le coup, malgré le fait qu'il s'épuisait. C'est au cours d'un échange qu'Overlord lui fit douter de lui et de ses sentiments envers Kinsa Talik ; alors que le Spectre Sith s'attendait à un embrasement, Galen répliqua en disant ne rien ressentir et récita le Code Jedi à sa manière. Il enchaîna les techniques du Shien et du Jar'Kai contre Overlord, avant de lui empaler la poitrine avec ses deux sabres décuplés par la Codex. C'est alors qu'Overlord se redressa comme s'il n'avait rien : il était invulnérable et récupérait vite tant qu'il avait son cristal Qixoni. Heureusement, Reyn avait récupéré le cristal en question, tombé durant le combat. Elle abattit son sabre court à lame mauve sur une face, détruisant Overlord peu à peu. Galen para de justesse le flux violent d'éclairs destinés à Reyn et retint l'attaque pour permettre à sa sœur de détruire entièrement le cristal sombre. Galen arriva à portée d'Overlord et, malgré lui, libéra la Furie de Force en lui pour achever le Seigneur Sith. Le combat fut terminé et Galen s'écroula d'épuisement.

Un pas vers une nouvelle relation

Galen se réveilla aux côtés de Kinsa Talik : la jeune twi'lek mandalorienne avait quitté Myrkr avec son groupe pour venir en aide au sien, aidant ainsi Aynor, Weedge et Jorus à échapper aux Shaax. Kinsa fut inquiète vis-à-vis de l'état de Galen et le jeune humain lui résuma brièvement son duel de choc. Lorsque Kinsa lui demanda ce qui le troublait, Galen ne voulut pas qu'elle sache pour les paroles d'Overlord à ce sujet mais décida de lui demander si elle avait confiance en lui. Elle répliqua que oui, même si le jeune humain lui disait avec anxiété et colère qu'il n'était pas comme Ceno ni Kinsan Talik. Voyant que son amie lui faisait autant confiance, Galen lui révéla son ressentiment de ces quatre dernières années en autarcie.

"Je pense que je vais faire une bêtise." - Galen, en s'adressant à Kinsa.

Il se redressa précipitamment, attira Kinsa contre lui et... l'embrassa. Un baiser long et désirable, que la jeune guerrière lui rendit avec autant de ressenti que lui.

La restauration de la Force

Les cent-vingt Jedi restants de la flotte Chu'Unthor arrivèrent sur la planète Tython et vinrent se placer pour commencer le rituel lancé par Jorus Beku-N. Cela permit à Kaarde Naberry de préparer tous ceux présents pour cet instant à un retour flagrant sur la scène galactique. Galen utilisa le Codex pour donner de l'énergie positive à la méditation collective des Jedi tandis que son camarade Weedge utilisa le cristal du sabre de Mirax pour redonner vie au Côté Clair. Tous créèrent une sphère d'énergie miraculeuse qui s'étendit dans toute la galaxie, une fois libérée, et rendant par la même occasion sa défense inexorable à la planète. Une fois le rituel terminé, les Jedi se félicitèrent tous. Puis ce fut l'arrivée d'une flotte de la République en orbite.

La bataille de Myrkr

Les cent-vingt survivants de l'Ordre repartirent dans les vaisseaux pour décoller et quitter la planète. Galen remarqua que Cera Ordo ressortait de son ancien vaisseau et il vit Kinsa sur le perron, triste, puis il décida de remonter dans le cargo VCX-100. Le convoi partit de la surface et en entrant dans l'espace il fut confronté à la présence d'un titanesque super-croiseur de la République. Galen reconnut l'Inexorable, le fleuron de la Deuxième Flotte, et en avertit les maîtres du Conseil qui se trouvait dans l'Arrow. Une mini-bataille s'engagea entre les trois seuls vaisseaux de combat et les batteries de tir du croiseur, un coup qui permit au reste du convoi de passer en hyperespace direction Myrkr. C'est en orbite de la planète que la flotte de la Guilde accueillit les petits vaisseaux : les Jedi furent mis sous tutelle dans une grande salle grand croiseur le Lame de la Guilde. Il y eut un temps calme pour tous, un temps de repos et de sécurité, mais cela fut de courte durée. L'Inexorable, accompagné d'autres croiseurs, surgit de l'hyperespace et menaça d'attaquer Myrkr pour avoir protéger les Jedi. Une grande bataille spatiale commença entre les vaisseaux de la Guilde et ceux de la République. Cole Pr'Col, le Gotal guildeur chargé de la manœuvre de la bataille, avertit de la présence de la Deuxième Flotte et que Cera Ordo avait rejoint la bataille. Galen aperçut Kinsa se précipiter vers les hangars pour monter dans son vaisseau et la poursuivit, sur le conseil de Kaarde d'apporter un soutien à la Guilde. Galen monta à bord d'un chasseur de tête Z-95 et rejoignit la bataille ; il défendit aisément l'Arrow et le Rebel Spire contre les chasseurs de la République puis aida ceux de la Guilde pour la suite. C'est alors que la Flotte Suprême Mandalorienne surgit et avantagea la bataille puis des renforts de la République arrivèrent à leur tour. La bataille l'emportait finalement pour les membres de la Coalition. Pourtant, au moment où l'amiral Tana annonçait qu'ils se rendaient, le supercroiseur cracha ses tirs sur le vaisseau-infirmerie de la flotte Chu'Unthor. Et par la faute du Courtier de l'ombre, Kaarde Naberry décida de sacrifier la base de la Guilde sur Myrkr pour sauver les survivants de son ordre. Erreur qui ne fut pas pardonnée car des civils vivaient près de cette base. Galen, de son côté, infiltra l'Inexorable pour le faire stopper : après un échange corsé avec l'amiral Tana, il mit hors-service le générateur principal du croiseur pour éteindre le vaisseau entier. La bataille fut terminée.

Le recensement

Après avoir soigné les blessures de guerre et pleuré les morts, la Guilde réquisitionna une grande partie des vaisseaux de la flotte Chu'Unthor. Les survivants Jedi se retrouvèrent avec le Tarentule II, le vaisseau-infirmerie le Mirax Terrik et le Raider avancé de Galen. L'Ordre se devait à présent de recruter de potentiels aspirants pour grossir ses rangs : il envoya donc de nombreux Jedi pilotes aux quatre coins de la galaxie. Galen partit à bord de son Raider vers la planète Haruun Kal, sous occupation impériale, pour recenser le jeune korunnai Ilan. Ilan fut d'abord réticent à venir avec cet inconnu mais Galen le convainc assez vite en lui laissant le lendemain pour réfléchir. Finalement, Galen ramena Ilan à la flotte Chu'Unthor et celui-ci rejoignit d'autres aspirants fraîchement arrivés, donc le togruta Lysandre Yawnez et l'humaine Zadyssa Yunixy.

La délivrance des Arek

Galen Arek, après avoir terminé sa mission, fait face à un souci : Kinsa Talik comptait se rendre sur Mandalore pour regagner son statut. Le jeune humain ne voulait pas que sa chère amie se retrouve dans une mauvaise posture, sachant que les Mandaloriens ont renié celle-ci pour avoir refusé d'obéir et protéger un traître, mais la jeune twi'lek mando était convaincue que tout irait pour le mieux. Galen se voyait même l'occasion de l'accompagner et la regarda s'envoler à bord de l'Arrow. Galen espérait qu'elle retrouverait des alliés sur sa planète, ou pensait qu'elle reverrait son père. C'est alors qu'il pensa à la personne la plus importante de sa famille : Perseus Arek, son père.

Le début de l'enquête

Galen retourna avec Reyn à bord de sa corvette et sortit son comlink pour appeler la fréquence privée de son père au BSR. Contre toute attente, ce fut le jeune commandant Ben Rylon, un ex-subordonné, qui répondit à l'appel et fut ravi de voir le jeune garçon en vie. Galen demanda des explications et il apprit que Perseus Arek avait quitté son poste au BSR avant même d'être arrêté pour trahison envers le nouveau paradigme de la République, pour ensuite devenir un général révolutionnaire indépendant. Le jeune Arek décide alors de donner rendez-vous dans un endroit sûr pour éviter des ennuis au jeune commandant du BSR : il le retrouve donc seul dans une ancienne station stellaire en orbite de Commenor, où ils purent discuter sans se faire remarquer. Galen apprend que son père est à l'origine de la formation des chasseurs de Forceux et qu'il a cependant tout fait pour empêcher que d'innocents sensitifs meurent. Mais le pire est que l'ex-général du BSR est prisonnier à Cinnagar, capitale de Koros Major dans le système Teta, où il combat en arène depuis longtemps. Galen se décide en silence à partir là-bas pour le récupérer, mais sa discussion avec Rylon s'interrompt lorsqu'il sent une présence ennemie. En ordonnant à Rylon de quitter la station, Galen reste pour couvrir sa fuite et s'occuper de l'indésirable visiteur.

​Rencontre avec une chasseuse

Galen se retrouva seul face à une jeune humaine blonde, une chasseuse de Forceux appelée Fanny Keto, qui avait suivi le vaisseau de Rylon sans savoir qui c'était. Galen tenta de la convaincre par la Force de s'en aller mais cela ne fit que se trahir devant elle ; il décida donc de sauver sa peau et de prendre la fuite, en affrontant Fanny Keto. La jeune femme s'avéra une redoutable franc-tireuse, obligeant le jeune chevalier Jedi à esquiver et se réfugier dans des endroits stratégiques de la salle pour se protéger. Galen parvint tout de même à désarmer la jeune humaine de son pistoblaster mais celle-ci dégaina alors un sabre-laser à lame émeraude. Galen continua le combat dans un échange corsé de coups de sabre mais il usa de la Force pour déstabiliser la chasseuse et il atteignit son chasseur pour s'en aller, en direction de la planète où son père est retenu.

Un aller pour l'arène

Galen Arek arriva enfin en vue de la planète Koros Major, plus précisément à Cinnagar la capitale, pour se poser à un quai de spatioport. Il continua sa route à pied mais il est reçu par un comité d'accueil plutôt agressif : une cohorte de soldats et de gardes menés par le maréchal du régime. Ce dernier mit aux arrêts le jeune Arek et comptait l'emmener dans l'arène pour le faire combattre à mort. Galen se laissa au départ gentiment faire, se faisant priver d'un sabre, et il fut emmené en transport jusqu'à l'arène. Il attendit un moment avant de se libérer des menottes et récupérer son sabre pour s'enfuir. Il fut aussitôt poursuivi par la milice et la garde à travers la ville, jusqu'à atteindre le grand rempart externe de la citadelle Impériale. C'est là qu'il affronta dans un premier temps la garde de la citadelle et plusieurs soldats ; puis il se retrouva confronté une nouvelle fois avec Fanny Keto. La jeune humaine chasseresse tenta encore de l'arrêter mais Galen se défendit bien. Il réussit même à entrer dans un conduit en hauteur de l'arène. Galen retrouva son père, celui-ci heureux de revoir son fils en vie, et tous deux durent combattre un dragon Krayt relâché à la demande du maréchal. Les deux Arek unirent leurs forces et survirent aux attaques de l'animal gigantesque ; Galen usa de l’Étourdissement pour arrêter le dragon mais sa chute fit trembler l'arène qui menaça de s'écrouler. Une évacuation générale fut donnée, dans le public paniqué, tandis que Galen et Perseus cherchèrent un moyen de s'enfuir. Une nouvelle fois, Fanny Keto intervint et voulut empêcher les deux Arek de s'enfuir. Un grand morceau de parmabéton allait écraser la jeune fille mais Galen usa de sa préhension pour la sauver, ce qui surprit celle-ci. Les trois humains durent quitter l'arène avant d'être ensevelis, puis Galen poussa Fanny pour qu'elle ne les poursuivent plus. Au spatioport, Perseus contacta un vieil ami marchand pour les récupérer.

Retour et détour

Galen regagna le Pégase Vengeur avec son père sur Taris puis ils reprirent tous la route vers la flotte Chu'Unthor. Le jeune chevalier demanda à son père s'il pourrait offrir au Conseil ce qu'il savait mais Perseus lui affirma que cela faisait dix ans qu'il a quitté le BSR et que ces informations seront vieillies. L'ex-général fut surpris que Galen soit au courant pour Sovereign et que l'Ordre soit allié avec le Général Gunnar. Galen apprit de son père qu'il ne fait pas confiance à cet homme et qu'il a refusé de l'aider à renverser la République ; toutefois, Perseus fut prêt à aider l'Ordre Jedi. Un court temps de repos fut accordé au général pour se reposer et Galen reçut un appel de Kinsa : la jeune twi'lek mando était à présent en sursis chez son peuple après avoir remporté un duel. Tous échangèrent leurs récit puis ils se promirent de se rappeler. Perseus, une fois réveillé, apprit pour leur relation et confia ses soupçons sur une telle liaison ; c'est aussitôt le fait de comparer Kinsa à Talon que Galen se mit en colère et menaça son paternel. Il réussit pourtant à se calmer et partit dans le hangar de la corvette pour nettoyer son chasseur. Galen découvrit aussitôt un mouchard, frustré, et alerta les autres ; il décida de prendre une autre destination pour tromper son/sa poursuivant(e). Perseus proposa New Holstice car il avait besoin de soins urgents et un ami là-bas devait lui payer une dette. L'équipage du Pégase Vengeur se rendit donc sur New Holstice et l'ex-général fut confié aux soins d'un maître-guérisseur sarkhai. Galen et sa soeur Reyn en profitèrent pour visiter la planète en compagnie de la fille du médecin ; celle-ci lui parla de son admiration pour les chevaliers Jedi. Mais c'était sans compter sur Fanny Keto qui les retrouva. Galen dut une nouvelle fois affronter la jeune chasseuse de forceux, dans un duel de sabre ; il tenta même de lui faire comprendre qu'elle était endoctrinée par des rumeurs mensongères. Fanny n'entendit rien et s'apprêta à vaincre Galen. L'intervention au sabre de Perseus changea la donne et les Arek purent quitter New Holstice. Galen savait pourtant que la jeune humaine blonde ne cesserait pas de le poursuivre.

Une progression au sein de la Coalition

La mission Jocaste

Galen et sa famille arrivèrent enfin à la flotte Chu'Unthor et il furent accueillis par Aynor au hangar ; la grande twi'lek rutian fut heureuse que son ex-padawan soit sain et sauf et qu'il ait réussi à ramener son père. Galen assista aussi au retour de Kinsa, qui revenait de Mandalore après avoir réintégré son statut... en tant que chef de clan, ce qui surprit le jeune humain. Kinsa expliqua qu'elle venait chercher Eckmül pour l'emmener avec elle pour une mission à la demande de Thore Josepa, le président de la République de Ver'mer : retrouver Jocaste. Galen fut ennuyé que Kinsa reparte si vite mais, avec l'accord de son père et d'Aynor, il décida de se joindre à l'équipe de choc demandée pour cette mission. Entretemps, Galen remarqua que son amie mando était perturbée et tenta de la rassurer. À la demande d'Aynor, Galen et Kinsa se rendirent à l'infirmerie pour que Weedge leur fasse un traitement dont lui seul sait la raison ; avant que tous deux n'aille voir chacun un padawan. Galen retrouva Ilan dans un terrain artificiel aménagé et lui raconta ce qui l'avait obligé à s'absenter. Le jeune korunnai était lui de son côté encore indécidé à accepter Zadyssa comme sa demi-soeur, mais Galen parvint à le convaincre en lui racontant son expérience avec sa soeur Reyn. Galen rejoint un plus tard Kinsa qui avait prit Zadyssa comme apprentie et l'emmena avec elle. Avec Eckmül, ils prirent l'Arrow pour partir et se rendre au lieu de rendez-vous pour la mission.

La réunion eut lieu sur la planète Montross, où les représentants de la Coalition furent accueillis par le président intérimaire Thore Joespa et ses officiers. Seule la Guilde fut en retard et Kinsa dût appeler Ange pour en savoir plus : c'est alors que les frères Kilivan débarquèrent avec Mara et leur humour à deux balles. La réunion put commencer et Galen comprit que ce groupe hétéroclite allait devoir se rendre sur Dromund Kaas, une planète peu hospitalière de l'Espace Sith. Le voyage dans la navette se déroula avec des hauts et des bas : les jumeaux contrebandiers harcelèrent Kinsa pour une idiotie, le chevalier Impérial Galan Taris partagea une boisson avec Eckmül et Galen sentait que la route risquerait d'être longue. Ils arrivèrent enfin sur Dromund Kaas et précisément près d'une vieille forteresse inconnue. Galen fit du repérage des lieux par jumelles et aux côtés d'une Vong nommée Zey'tar qui lui fit partager son ressenti sur cette mission. Le groupe se rendit à la forteresse et fit face à un premier souci : des mines plein la cour devant eux. Et comme les jumeaux ne voulaient pas les désamorcer sans être payé d'avance, Galen proposa que les utilisateurs de la Force sautent par-dessus le champ vers l'autre côté et tractent en l'air les autres pour les amener. Les plus réticents furent les frères Kilivan mais Galen ne leur demanda pas leur avis. Galen et son groupe prit le couloir nord tandis que l'autre groupe prit le couloir ouest ; le seul vrai obstacle qu'ils rencontrèrent furent des pièges à chaque quart de chemin. Ils se réunirent ensuite tous pour déloger la porte murale de la cellule de la présidente. Jocaste fut trouvée dans un état critique, au grand désespoir d'Eckmül, et le groupe s'en pressa de la ramener illico sur Montross, après être sorti indemne de la forteresse.

Le jeune mentor malgré lui

Galen profita d'une nuit pour la passer avec Kinsa, tous deux seuls dans l'Arrow, puis retourna sur la flotte Chu'Unthor, accompagné d'Eckmül, après que leur groupe soit félicité et que Kinsa fut appelé à rejoindre une réunion à bord de la Main Écarlate. Le jeune chevalier fut reçu par Aynor, son père et sa sœur Reyn qui venait de devenir la nouvelle padawan de la grande twi'lek. Ce qui permit à Galen de se rappeler un des devoirs de chevalier qui était de prendre un élève sous son aile. Il rejoignit donc Ilan Yunixy, le jeune korunnai, pour discuter avec lui et lui proposer de devenir son mentor. Ilan accepta avec joie et Galen lui indiqua aussitôt ses attentes, l'informant de même que cette expérience de pédagogie était toute aussi nouvelle pour lui que pour le jeune garçon.

La chasseuse capturée

Galen fit part de sa décision de prendre Ilan en padawan aux membres présents du Conseil et ce dernier attribua à chacun sur l'un et l'autre. Et alors qu'il allait repartir avec son novice pour commencer l'apprentissage, il fut averti par R1-P7 d'une intruse à bord du Pégase Vengeur. Galen, suivi par Ilan et Reyn, se rendit à bord de la corvette et découvrit dans le hangar Fanny Keto en fuite. Il l'empêcha de s'enfuir et décida de l'amener devant les maîtres. Fanny fut attachée et assise sur une chaise, avant que le jeune Jedi et son père explique aux maîtres qui elle et dans quelles circonstances elle a eu l'idée de venir ici. Le maître Doc Terrik en fut frustré par la présence de la jeune fille au point d'envisager que la flotte de la République n'arrive d'un moment à un autre ; ce à quoi Jorus Beku'N répondit que rien n'était encore possible et que la flotte Jedi ne pouvait que fuir au lieu de se battre, faute de moyens de défense. Galen se demanda quoi faire de Fanny et déclina la proposition de celle-ci de la tuer, ne voulant pas lui accorder ce plaisir qui le rabaisserait. Ce fut quand survint un appel holographique de Kaarde Naberry que la décision prit une autre tournure. Une fois la jeune chasseuse aveuglée et assourdie temporairement, le Conseil put répondre à l'appel et apprend par Kaarde qu'une nouvelle mission à risque avait été planifiée : les chantiers navals de Fondor. Mais pour cela, il fallait récupérer des informations manquantes qui se trouvait sur Anaxes et une équipe dont Galen fait partie devait se rendre sur cette planète pour les récupérer. Galen fut moins enthousiaste à l'idée de collaborer avec l'Empereur Waren Horn qui était aussi de la partie. Toutefois, il informa Kaarde de la possibilité d'emmener Ilan avec lui pour cette mission et qu'une "visiteuse indésirable" était là capturée. C'est donc sous la gêne du maître Jedi (et de Kinsa qui se trouvait à côté de lui) que Galen présenta Fanny en expliquant la situation actuelle. Kaarde ordonna alors la mise en cellule de la jeune cinnagarienne et informa Galen qu'il devra s'occuper d'elle dès son retour de mission. Galen se plia à cette condition mais pour ce qui était le refus d'emmener Ilan, il décida de passer outre discrètement.

La mission Anaxes

Galen Arek, accompagné de Dexter Malachite et d'Ilan en simple observateur, se rendit à bord du Main Écarlate, le tristement célèbre croiseur de bataille, et il eut droit à un accueil aussi froid que hétérogène. Il fut ravi de revoir Kinsa avec qui il échangea un câlin affectueux, puis se fit saluer par un Cera Ordo toujours aussi rigide puis il eut droit à un petit discours de Kaarde sur leur première visite sur ce vaisseau. Galen ne put pas compter sur Ange Solo pour lui parler, étant donné que cette dernière continua de le snober encore et toujours. Le jeune chevalier et le padawan Besalisk rejoignirent le reste du groupe avec Cera et Kinsa, la réunion stratégique pouvant commencer. Avec la présentation de la planète et les atouts partagés de chacun, Galen se retrouva avec Kinsa et Zadyssa Yunixy dans l'équipe de reconnaissance sur place en se faisant passer pour des réfugiés volontaires ; leurs identités falsifiées par Dexter, ils purent tous les trois se rendre vers la planète à bord d'une navette anodine. Galen eut durant le trajet une petite conversation avec Kinsa sur la capture de Keto mais rien de bien grave selon lui. Toujours est-il que l'arrivée du petit groupe fut à peine normale lors de la vérification des papiers, lorsque Galen se montra insistant envers le soldat concernant le fait que Zadyssa et lui passaient pour frère et sœur. Un embarras qu'il rattrapa de justesse en menant ses deux camarades dans une cantina pour dissiper les soupçons. Une fois installés dans une chambre de motel, le petit trio commença à se reposer pour commencer leur mission le lendemain ; mais c'était sans compter sur la présence d'Ilan à laquelle Kinsa fit des reproches d'irresponsabilité au jeune chevalier. Après une brève dispute, Galen et Kinsa se rendirent dans un pub de la ville, où chacun dut récupérer une info de la part de soldat ; le jeune humain profita de la gueule de bois de sa cible pour lui prendre les codes des niveaux sans qu'il ne s'en aperçoive. De retour de leur objectif, la prochaine étape fut de connaître où et quand viendrait un trafiquant d'armes, le Renard, attendu par les gens du complexe. Galen fut désigné en raison de son aspect normal et il effectua cette mission avec brio, tout en faisant la tête et en coupant temporairement contact.

Une nouvelle réunion stratégique à bord du vaisseau Eclipse permit au groupe de planifier, avec tous les éléments réunis, une série d'opérations visant à enfin récupérer les données pour l'attaque des chantiers navals de Fondor. Tandis qu'Ilan fut contraint de rester à bord du vaisseau, Galen se retrouva dans la petite équipe composée de Cera Ordo et Dexter Malachite avec lui, chargée de neutraliser Le Renard et ses deux équipiers pour prendre leur place et le vaisseau. Une étape qui demanda à Galen de surveiller l'arrivée de la navette T-6 au spatioport ; celle-ci arrivant quatre minutes en avance de l'heure initiale. Galen s'occupa du pilote Feeorin et, avec le conseil du grand mandalorien, il se dépêcha de se mettre une des combinaisons propres du pilote et de manœuvrer le T-6 pour emmener vers le complexe, avec à son bord ses deux équipiers ainsi que Kinsa, Hoza et Zadyssa. Une fois sur le toit du complexe, Galen put s'en tenir au plan en assistant à la vente des canons de défense anti-aérien qu'ils devaient "vendre" ; il profita de la confusion produite par la prétendue fuite de gaz pour saboter les câbles d'alimentation des canons, tout en étant couvert par Dexter qui se montra crédible en colosse soupe-au-lait. Une fois la vente effectuée, Galen et les autres rentrèrent au T-6 et attendirent que l'autre groupe revienne. En voyant que cela tardait, ils durent improviser une fausse panne de fusibles pour gagner du temps et ainsi permettre à Kinsa, Hoza et Zadyssa de monter sans se faire et à Galen de faire décoller la navette. Les deux groupes revinrent à bord du vaisseau Eclipse et c'est ensemble qu'ils retournèrent dans l'espace pour revenir à bord de la Main Écarlate avec les plans. Mais il y eut un petit bémol : le grand vaisseau du Général Gunnar passa en hyperespace et priva autant le grand maître Jedi, les deux leaders de la Guilde que le groupe d'Anaxes d'une opportunité de rentrer chacun chez eux. La réunion ayant permis l'issue d'une nouvelle phase à laquelle Ange Solo se proposa, Galen décida de consacrer son temps à bord du vaisseau pour continuer la formation de son padawan Ilan.

La bataille de Fondor

Galen Arek participa une nouvelle fois à une bataille de grande envergure, voire bien plus risquée, où la partie la plus prometteuse de la guerre arrivait enfin : la planète Fondor. Le jeune chevalier humain fut sollicité par Kaarde Naberry, avec Kinsa, Zadyssa et les turbulents frères Kilivan, pour effectuer une mission d'infiltration et de sabotage dont la première partie les amena à se rendre à une station médicale en orbite d'Anoat, pour récupérer des uniformes en guise de déguisement, puis à une seconde partie sur la planète-chantier elle-même pour attendre le signal d'Ange Solo. Profitant du temps mort avec leur cargaison de bombes, le grand maître expliqua la suite de l'opération en choisissant de garder Zadyssa et les jumeaux avec lui pour scruter les alentours, en alerte d'ennemis potentiels, tandis que Galen resta avec Kinsa pour décharger et vérifier les détonateurs pour les amener vers leur cible. Galen sentit que sa camarade était nerveuse et inquiète pour sa padawan et tenta de la rassurer en lui rappelant qu'elle était avec le grand maître Jedi ; la jeune twi'lek aurait préféré un endroit sans guerre ni danger. Une fois le signal d'Ange confirmé par Kaarde, la bataille pouvait commencer et le jeune chevalier débuta par calmer les ardeurs excessives des deux jumeaux.

Galen décida de participer à l'effort spatial, après s'être soucié de l'étendue morale de cette guerre, et pilota son chasseur Aile-V dans un premier temps pour soutenir les autres pilotes Jedi mais surtout avoir un oeil attentif sur Kaarde dans son chasseur l'Aurora. Une grande bataille au-dessus de la planète à laquelle les grands vaisseaux de la Coalition s'étaient unis pour faire en désolation le station spatiale et les chantiers navals, ayant un avantage incroyable, avant que la République n'arriva en surnombre. Galen participa avec le reste des chasseurs Jedi à la défense de la flotte alliée unie tandis que le Main Écarlate s'était amarré bizarrement à la station en feu. Galen trouva même le moyen de créer une brèche de diversion dans la flotte Républicaine en torpillant le hangar principal d'un croiseur. Son acte brave effectué, il commença à avoir des soucis avec un chasseur Crossfire qui lui courait après en long et large... avant que le Mynock de Dexter ne le sauve. La lutte spatiale tourna au désastre tandis que de nouvelles flottes de la République arrivaient et que nombre d'escadrons se faisaient décimés. La station Asteria et les chantiers furent pourtant décimés et les flottes combinées de la Coalition battirent en retraite ; Galen en termina sur le soutien aux derniers chasseurs mandaloriens et rentra en vitesse à bord du Tarentule II pour évacuer de la bataille.

La retraite hyperspatiale

(Titre non définitif) Parmi les cinquante-cinq pilotes du corps Jedi qui survécurent et rentrèrent à la flotte en retraite, Galen en était l'un des plus chanceux. Sa descente hors de son chasseur lui fit prendre conscience de l'amer vérité de ce succès sur Fondor et sentit le decès de Padmée Naberry à travers la Force. Saluant et honorant son dernier sacrifice d'ancien maître de l'Ordre, Galen fut ensuite rejoint par les autres membres du Conseil et son prère ; Kaarde étant resté auprès du corps de feu sa grande soeur, il ne reviendrait pas avant un moment pour annoncer officiellement les nouvelles. Galen eut un soulagement de savoir Ilan récupérer par son père depuis la Main tandis que son retour de la terrifiante bataille lui permettait de prendre en charge son dilemme suivant : Fanny Keto. La jeune chasseuse captive allait enfin recevoir son presque-véritable verdict après interrogatoire et Galen fut chargé de la surveiller de près lors de sa "liberté conditionnelle". Une décision qu'elle critiqua de manière révoltée quand il vint la voir pour le lui faire savoir et il s'engagea dans un début de dispute, auquel son père mit rapidement fin. Il assista au sondage par la Force de la jeune fille et il eut confirmation par Aynor sur l'absence d'intentions malsaines chez elle. Fanny Keto put donc sortir de cellule et Galen l'accompagna pour avoir l’œil sur elle tout en conservant sa sabre pour lui éviter l'envie de fausser compagnie.

Apparitions

  • L'Académie Jedi
  • Fan-fiction [JDR] - L'Exil Initiatique
  • Chu'Untor Legends/les Missions du Chu'Unthor
  • Temple Jedi 6
  • Atelier de sabre-laser
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .