FANDOM




Fanny Keto est une jeune humaine particulière et intrépide, tantôt princesse de l'Empire de Cinnagar tantôt chasseuse de Forceux, qui mène une rude vie pour servir la République Galactique et se battre contre les survivants de l'Ordre Jedi, bien que son chemin va entièrement différer peu après la guerre.

Description

Physique

Fanny Keto est une belle jeune fille humaine svelte et bien conservée par l'endurance acquise de sa rude formation. Elle mesure un mètre soixante-quatorze et pèse soixante-cinq kilos, avec une carrure fine et musclée qui prouve sa capacité de survivre dans les plus malheureuses situations. Sa peau est beige clair et douce, sa longue chevelure blond clair est effilée et tombante sur ses omoplates tandis que ses yeux sont d'un vert éméraude dont les reflets semblent magnétisants. Fanny a conservé depuis son enfance un visage angélique mais contrasté par le poids de la maturité arrivée plus tôt suite à son parcours militaire extrême.

Psychique

Fanny a grandit dans un milieu de haute-culture et de principes qui lui a enseigné à être humble, droite et sincère dans ses choix et ses devoirs. Elle possède un tempérament calme et assurée, un esprit vif et une ténacité d'acier qui font d'elle une personne capable de surmonter chaque obstacle face à elle. Étant issue d'une famille souverainiste influente, elle ne supporte pas qu'on la prenne pour une "petite aristocrate bêcheuse" ni même les préjugés sur les traditions princières qu'elle trouve ridicule. Fanny peut se montrer hautaine et sûre d'elle dans ce qu'elle fait, un de ses défauts, mais elle peut se dévoiler à certains comme une jeune femme sensible et forte qui cherche à agir pour le meilleur des mondes sans prendre conscience de la réelle teneur de ses actes. Dans les premières années de sa fonction, elle croit dur comme fer à la trahison des Jedi puis elle commence à douter au fur et à mesure qu'elle découvre l'envers de l'Ordre par elle-même.

Équipement

Fanny Keto tient autant à son physique qu'à son code vestimentaire. Sa tenue habituelle se compose d'un haut de laine noire aux manches courtes et buste gris, un pantalon moulant en cuir synthétique noir, des bottes brunes de combat, une paire de mitaines vert-de-gris ainsi qu'une veste militaire en épais cuir vert feuille. Elle est équipée de nombreux gadgets et accessoires pour mener à bien sa chasse aux Forceux mais elle préfère de loin se servir de son sabre-laser standard à lame émeraude, qu'elle a elle-même confectionné durant son temps libre, par principe de se battre sur un même seuil d'égalité.

Histoire

Enfance et formation

Fanny Keto est la fille cadette d'Ateina Keto, souveraine du grand secteur impérialiste Téta, et d'un ancien sénateur et cadre militaire. Fanny a grandit pendant dix longues années sur Koros Major, la planète-capitale du système, dans le château impérial où elle a reçue une éducation digne de son rang. La jeune fille était autant ennuyée que désespérée par cette enfance lasse que lui prodiguait ses professeurs et ses journées à vivre le rôle d'une princesse héritière et exemplaire. Bien qu'elle faisait preuve d'efforts et de bonne volonté, elle souhaitait mettre plus d'entrain dans sa vie qu'elle désirait construire par elle-même. Elle commença alors à profiter de ces journées libres pour s'inventer des missions et voyages à travers la galaxie, dans la peau d'une justicière et aventurière. Ses excursions lui permettait de vivre l'action qui lui manquait tant et cela malgré les avis des enseignants ; elle s'entraîna un jour avec un bâton sur une quintaine improvisée et fut surprise par son père qui décida de lui donner les mêmes entraînements que son grand frère, le prince Lance. Fanny reçut une formation aux armes, au grand dam des intellectuels de la Cour, et montra des facultés innées dans le maniement des armes de mêlée. Elle participa même à des séances contre son frère pour approfondir ses compétences.

C'est lors d'un duel amical avec Lance, auquel Fanny prouva sa valeur avec maîtrise, que sa mère l'Impératrice assista à sa prouesse et décida de prendre en compte une proposition faite il y deux jours auparavant. Fanny venait d'avoir ses dix ans quand elle quitta sa famille et sa planète natale pour suivre Perseus Arek, alors chef du BSR, qui l'emmena sur Coruscant pour lui faire intégrer la formation de "chasseur de Forceux" ; la jeune fille se sentit nerveuse et perturbée par ce tournant dans sa jeunesse. Fanny reçut avec d'autres une formation de base avant d'être prise comme apprentie par le général Arek en personne. Celui-ci lui enseigna son savoir-faire et ses stratégies, partageant même une relation presque paternelle avec elle ; il lui raconta même ses souvenirs de comment se portait la République et la Coalition avant la guerre. Fanny se sentit heureuse dans sa formation aux côtés du général qu'elle admirait beaucoup. Mais quand celui-ci quitta son poste pour se lancer dans une révolution contre la République, elle ne savait plus quoi penser de lui et cela l'attrista. Elle poursuivit sa formation sous la tutelle d'un homme brutal et odieux, ce qui ne fit qu'accroître sa fureur envers celui qu'elle considérait comme un second père mais aussi envers tous ceux qui étaient sensibles à la Force.

Les débuts de la chasseuse

Fanny Keto termina sa formation et passa une épreuve pour certifier sa nouvelle fonction. Elle dut se rendre dans la planète Eadu pour y retrouver et éliminer un Jedi reclu depuis la crise de Rhommamool.

(en cours de construction)

La traque de Starsilver

Fanny Keto faisait partie des meilleurs chasseurs de Forceux déployés par la République et comptait assurer cette position pour longtemps. Toujours est-il qu'elle découvrit par elle-même qu'un mystérieux membre du BSR s'en allait de manière furtive en quittant Coruscant. Elle suivit le vaisseau depuis le sien et elle débarqua peu après dans une station spatiale délabrée au-dessus de Commenor. elle chercha en douce dans les couloirs celui qu'elle suivait et arriva dans la pièce centrale de la station après avoir tenté de toucher une cible. C'est là qu'elle découvrit un curieux jeune homme brun, qui n'était d'autre que Galen Arek alias Starsilver. Ce dernier se rendit compte de son incapacité à manipuler la jeune fille et il dut se résoudre à se battre pour s'échapper. Armée de ses gadgets et de son propre sabre-laser, Fanny se retrouva dans une mêlée contre Galen où ni l'un ni l'autre ne prenait l'avantage. Sauf quand le jeune Jedi trouva une astuce pour lui échapper et rejoindre son vaisseau. Fanny le poursuivit dans les couloirs et dans le hangar, avant de lancer un mouchard se coller sous le devant de l'Aile-V du jeune humain. Elle parvint à le retrouver sur sa planète natale, Koros Major, et aurait dû se douter que le jeune Jedi cherchait à libérer son général de père, prisonnier du colisée de Cinnagar en tant que gladiateur. Un court combat pour le capturer s'en suivit puis Galen s'échappa à nouveau en entrant dans le colisée. Elle assista à la lutte des deux Arek face au dragon krayt puis elle profita de la sortie en panique du public pour s'occuper de Galen. Toutefois, celui-ci lui donna une autre forte impression quand il empêcha par la Force un grand morceau de plafond d'écraser la jeune fille. Fanny fut surprise par un tel geste et décida de laisser encore courir le jeune chevalier devant elle. En le laissant partir ainsi, elle se jura de faire la capture de Starsilver sa priorité. Elle fut tout de même convoquée par sa mère l'Impératrice qui souhaite la voir le temps de son passage.

Fanny Keto suivit à nouveau le traçage du mouchard sur l'Aile-V du Jedi puis découvrit trop tard que ce qu'elle pensait être l'emplacement de la nouvelle flotte Jedi était une fausse piste. Galen devait avoir découvert le mouchard et l'a détruit pour brouiller la piste. Elle consulta son droïde astromécano C2-B3 qui lui donna une piste possible pour retrouver Galen : le fait étant que Perseus Arek était fatigué et blessé, Galen avait choisi de faire un détour par une planète-hôpital. Elle prit alors la direction de New Holstice, monde indépendant et centre renommé de soins. C'est là qu'elle retrouva Galen, avec sa sœur, et l'affronta à nouveau. Ce duel fut le plus déconcertant pour elle car Galen était aussi coriace et ressourcé qu'elle ; néanmoins, ce sont ses paroles sur l'endoctrinement de la jeune blonde qui la mit dans une situation de spéculation. Bien qu'elle parvint à battre son adversaire, Fanny fut arrêté par un général Arek rétabli qui la blessa avec son sabre. La famille Arek put s'échapper à nouveau et Fanny tenta de calmer la douleur de sa blessure ainsi que le doute en elle : la République est-elle vraiment ce qu'elle prétend être depuis vingt ans ? C2-B3 vint à elle en lui faisant part de sa découverte des précédentes coordonnées enregistrées par le mouchard et Fanny eut une lueur d'espoir. Non seulement elle allait pouvoir dénicher la nouvelle flotte Jedi mais elle pourrait en apprendre plus sur le retour de l'Ordre Jedi revenu.

La flotte Chu'Unthor : la chasseuse capturée

Fanny Keto, après avoir fait un arrêt sur Brentaal IV pour faire une pause accordée elle-même à sa mission, parvient à gagner l'emplacement de la flotte Chu'Unthor. À l'aide de C2-B3 et d'une fausse signature de vaisseau, elle arriva à atteindre la corvette Raider et à s'y accrocher ; elle y entra seule, parcourant le vaisseau léger seulement occupé de droïdes de maintenance. Elle arriva au pont principal et chercha un moyen de le piloter à l'insu de son proprio. C'est alors qu'elle fut intrigué par un curieux objet qui n'était d'autre que le Codex de Tython ; l'holocron réagit curieusement à la jeune fille et diffusa un message holographique d'introduction. Fanny fut tellement fascinée par sa découverte qu'elle ne prit pas garde à l'astromech R1-P7 qui tenta de la capturer. La jeune humaine s'enfuit, abandonnant l'holocron, et tenta de regagner son vaisseau. L'issue fut bloquée et elle chercha un autre moyen de sortir. Elle fut finalement retrouvé par Galen Arek qui l'empêcha de fuir à nouveau en la bloquant au sol. Fanny Keto fut capturée malgré elle. Le jeune chevalier Jedi l’emmena auprès des membres du Conseil où elle se retrouva assise et attachée sur une chaise, à l'abri des regards indiscrets. Galen, les quelques maîtres Jedi, et son père débattirent sur ce qu'ils devaient faire de la jeune humaine et de ce que sa présence entraînerait par la suite. Elle évoqua l'éventualité de la tuer mais Galen lui répondit qu'il ne lui accorderait pas ce plaisir. Peu de temps, après, un appel holographique survint et Fanny fut aveuglé et assourdie volontairement par Perseus Arek pour qu'elle ne puisse rien faire. Elle eut deux minutes d'attente avant que Galen ne décide de lui retirer bandeau et boule-caisses pour la présenter au maître Jedi Kaarde Naberry en lui expliquant la situation. Le grand maître Jedi conclut que Fanny ne pouvait plus quitter la flotte librement et qu'elle serait mise en cellule pour interrogatoire. Il ajouta que Galen devra s'occuper de son cas une fois rentré de mission. Fanny se fit ensuite traîner par le jeune tythonien vers une cellule.

La patience et le pardon

Fanny Keto se retrouva à passer un long moment dans une cellule sécurisée du grand croiseur de la flotte Jedi ; dépourvue de son matériel, elle n'avait plus aucune chance de sortir. Avant de partir, Galen la questionna sur ce qui l'avait motivée à venir fouiner et elle avoua qu'elle commençait à douter sur sa conviction de soldat de la République. Il s'en suivit un interrogatoire fait par Jorus Beku'N auquel elle résista vingt minutes avant de tout raconter sur ce qu'elle savait des changements et paradigmes de la République. Elle se retrouva ensuite seule, silencieuse et honteuse, dans sa cellule pendant cinq longues heures sans personne pour la surveiller. Ces cinq heures de silence furent brisées par la visite de Perseus Arek qui venait lui donner de quoi soutenir l'attente : Fanny détourna la tête et refusa l'aide du général, sachant que son heure viendrait une fois Galen revenu. Perseus Arek lui fit rapidement comprendre que son préavis sur Galen était faux, tout comme pour les Jedi et lui-même. Il s'en suivit une conversation entre eux deux où la jeune cinagarienne commença à comprendre les raisons du général Arek pour sa révolte et le choix de ne pas l'avoir prévenue. Fanny se fit alors pardonner par son ancien maître tout comme Perseus le fit pour elle. Une fois le général reparti, elle se sentit moins nerveuse sur ce qui l'attendait : cette fois il n'était plus question de revenir en arrière, même si C2-B3 aurait pensé qu'elle aurait volé le badge de sa cellule.

Fanny Keto resta longtemps enfermée dans sa cellule, au fin fond du grand vaisseau Jedi, et commença à sentir la lourde monotonie du séjour carcéral. Elle commença à douter de la survie de Galen mais chassa rapidement cette pensée en espérant qu'il soit bel et bien vivant ; elle s'interrogea même sur les potentielles nouvelles de sa disparition puisqu'elle n'a pas envoyé de rapport récent depuis. Peu à peu, les siestes et les cent pas étaient de trop et elle héla autant de fois qu'il le fut pour que quelqu'un l'aide à sortir de cet ennui. L'attente étant devenue tellement insupportable, elle en vint à se cogner le poing de colère contre le mur et siffla de douleur et de peine en le rétractant lentement. Elle eut tout de même la visite inattendue de Reyn Arek qui lui confia volontiers une dataconsole pour que la jeune blonde puisse plus aisément tuer le temps. Fanny remercia la petite brune et avait désormais une dette envers elle, avant de profiter du plaisir que lui procura les jeux hors-net de la dataconsole et attendre plus longtemps le retour du jeune chevalier.

Une liberté conditionnelle

Fanny Keto eut le grand plaisir de voir débarquer Galen Arek dans sa cellule, accompagné du maître Jedi Aynor A'lask et du général Arek. Une courte discussion sur les nouvelles de l'extérieur ne lui apprirent que peu de choses et lui laissa des suppositions quant à une éventuelle attaque de Fondor. S'attendant à devoir passer à une exécution sommaire, elle découvre stupéfaite qu'elle est désormais mise en liberté conditionnelle et que Galen est chargée de la surveiller. Fanny critiqua la décision comme peu favorable en insinuant qu'elle était à un pied hors de détention, ce que le jeune Jedi lui demanda de se calmer en lui rappelant qu'elle était encore une adversaire captive. Elle dut se soumettre à un sondage par la Force, auquel Aynor révéla que ses intentions n'étaient plus malsaines, et elle se vit affubler un bracelet-émetteur de prisonnier par le général Arek. Fanny put enfin sortir, escorté par Galen qui conservait son sabre pour lui éviter de leur fausser route.

Apparitions

  • Le Temple Jedi 6
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .