FANDOM



La Death Watch était une organisation Mandalorienne très violente.

Histoire

Gouvernance de Mandalore

En 149 ap.BY, les Death Watch attaquèrent le camp du clan Ordo, se cachant sous le pseudonyme de Ben. Ils massacrèrent tout le Clan, sauf Neda, Ejar et Cera Ordo, la femme et les deux fils du chef du clan décimé.

Suite à cette démonstration de force, ils s'autoproclamèrent dirigeants de Mandalore et instaurèrent un gouvernement violent envers la population en général et tout particulièrement ceux qui contestaient leur autorité, notamment la Résistance de Mandalore.

Ils faisaient également en sorte d'endoctriner les jeunes Mandaloriens dès l'enfance, ce qui grossissait leurs rangs chaque année de plus en plus. Leurs punitions étaient d'une cruauté rare, et variaient rarement de la peine de mort. Ainsi, Mandalore resta en autarcie complète jusqu'en 173 ap.BY, où une équipe de Jedi menée par Cera Ordo, le même qui avait échappé à la mort quelques années plus tôt. Leurs forces, déjà affaiblies par l'attaque du palais du Seigneur Death Watch, furent vaincues et les Néo-Mandaloriens reprirent les rênes du pouvoir.

Une situation irrégulière

Bien sûr, quelques Death Watch avaient subsisté et, six mois après avoir été chassés du pouvoir, ils firent une série d'attentat sur Sundari, menés par Gyro Jipekem. On envoya alors des Jedi sur Mandalore pour les mettre définitivement hors d'état de nuire. Ils réussirent presque lors de l'attaque du bunker qui leur servait alors de quartier général, et qui causa beaucoup de morts parmi les rangs des Death Watch et beaucoup d'emprisonnements. Un homme surnommé "Shadow" parvint toutefois à s'enfuir. On ignore ce qu'il fit durant un an et demi, mais il libéra ensuite les prisonniers Death Watch.

Parmi eux, Kinsan Talik, qui devint le chef de l'organisation. Peu de temps après, ils revendiquèrent leur retour en assassinant le sénateur Davik Jeblan. Puis, après avoir renfloué leurs rangs, ils s'éparpillèrent à travers la galaxie. Kinsan, son second Ejar Ordo et le gros de leurs effectifs se rendirent sur Rhommamool, tandis que Shadow et quelques autres hommes allèrent sur Nal Hutta. Une fois arrivés sur Rhommamool, les Death Watch conclurent une alliance avec les Chevaliers Pourpres Vengeurs pour étendre leur influence sur la planète. Menés par Ejar Ordo, ils attaquèrent les forces terrestres républicaines à Kehalt.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .