FANDOM




Cera Ordo, dit Cenovii, fut un Jedi originaire de Mandalore. Il devint notamment le Sabre des Jedi.

Histoire

Mandalore (an 141 à 149)

Né au sein du clan Ordo, Cera vécu son enfance avec ses parents et son frère aîné sur la planète Mandalore. Fedor Ordo était le chef respecté du clan, il entretenait de bonnes relations avec certains clans qui lui étaient loyaux et combattait fièrement les clans les plus belliqueux. Tout comme son premier fils, son fils cadet Cera reçut un enseignement axé sur la discipline de soi, on lui appris à respecter le Resol'nare, le code Mandalorien, on l'initia aux arts martiaux et au maniement de blasters dés son plus jeune âge. Déjà à cette époque, les membres du clan étaient stupéfaits par les talents impressionnants de Cera dont l'apprentissage faisait leur fierté. Il était moins imposant que certains camarades, mais plus robuste, il tirait admirablement bien, et apprenait très vite. Âgé de 6 ans il courrait à telle allure que même les adultes avaient du mal à le rattraper. C'était un don qu'il avait, Cera fit de la course de vitesse sa spécialité. Il quittait souvent le camp pour aller courir, on l'affubla bientôt du surnom de Cenovii, abrégé de Cera Norac Viniir, une formule mandalorienne signifiant "celui qui court derrière la montagne". Fedor et Neda Ordo comprirent rapidement que leur enfant avait des dons particuliers, des pouvoirs spéciaux, qui étaient beaucoup plus développés chez lui que chez son père ou son grand frère. Ils observaient leur évolution avec un certain intérêt, tout comme Ejar, de 8 ans son aîné, déjà l'un des meilleurs de sa génération. Ejar ne ressentit aucune frustration ni jalousie des talents incroyables de son jeune frère, il était, au contraire, très fier et très protecteur avec Cera et participa à son apprentissage autant qu'il le pu.

Au fil du temps, certains clans virent d'un très mauvais œil l'ascension du clan Ordo dont les idéaux de justice et de liberté mettaient en péril les régimes totalitaires. À cette époque Sundari était un vaste foutoir, les politiciens étaient acculés par le peuple, le duc n'arrivaient plus à maîtriser les clans qui lui disputaient le pouvoir. Les plus extrémistes voulaient couper toute relation avec la République et le monde extérieur. Les Ordos, ainsi que leurs partisans, n'étaient plus les bienvenus dans la capitale comme dans de nombreuses contrées de Mandalore depuis que des clans ennemis s'étaient réunifiés. Meurtres, disparitions, il devenait trop dangereux de s'y aventurer. Ils furent contraints de fuir pour conserver leur puissance et se réorganiser, jusqu'à changer de nom pour se cacher. Ainsi la famille Ordo fut rebaptisée famille Ben. Cenovii Ben, ou Ceno, car c'est ainsi qu'on l'appela dés lors, oublia peu à peu son véritable nom.

Lorsqu'il eu sept ans, une attaque eu lieu contre le clan Ordo/Ben, une nuit de cauchemars à tout jamais gravée dans la mémoire de Cenovii. Leur couverture n'avait pas suffit. Une bataillé éclata contre un clan constitué de mandaloriens mal intentionnés qui revendiquaient être les successeurs des Death Watch, ils massacrèrent le clan Ordo et tout ceux qui leur était loyaux avec une violence insensée, profitant de leur surnombre et de l'effet de surprise. Fedor fit des ravages mais perdu la vie en protégeant la fuite de sa famille. Celle-ci quitta Mandalore dans la précipitation, le sang et les pleures. Neda Ordo ne perdit pas son sang-froid, il fallait très vite effacer ce traumatisme et trouver un refuge. Elle mena ses fils sur Nar'Shaddaa, persuadée que là-bas ils pourraient se faire oublier. Le seul souvenir de leur vie sur Mandalore qu'ils apportèrent avec eux était le sabre laser brisé de Fedor.

Nar'Shaddaa

Les Esclavagistes (an 149 à 154)

Neda et Ejar continuèrent à enseigner le Resol'nare à Ceno, le dogme que doivent respecter les Mandos, ainsi que toutes les techniques guerrières qu’il lui était possible d’apprendre à son âge, mais l'absence du père laissa tout de même un énorme vide. Leur malheur ne s'arrêta pas là car sur Nar'Shaddaa la corruption est reine et les trois immigrés étaient des proies faciles malgré leurs connaissances de la guerre. S'appeler Ben au lieu d'Ordo n'y changeait rien, mais Neda continua à cacher le véritable nom de la famille, jusqu'à son plus jeune fils, afin qu'on ne s'intéresse pas à eux de trop près et d’éviter que les Death Watch ne les traquent. Cependant ils n’évitèrent pas longtemps d’autres formes de menaces. Ceno avait 10 ans lorsque son grand frère disparu mystérieusement. A 11 ans, sa mère fut tuée par des esclavagistes Twi'Lek, sans avoir eu le temps d’apprendre l’histoire du clan Ordo à son plus jeune fils. Ainsi le véritable nom du jeune Mando’ade tomba complètement dans l'oubli.

Les mêmes esclavagistes qui tuèrent sa mère firent de Cenovii leur propriété, au début comme simple esclave, puis ils découvrirent qu'il possédait des dons particuliers. C'était une belle opportunité de faire de l'argent. Ils le firent disputer des combats et des courses de modules, sur-exploitant les facultés du garçon. Celui-ci était devenu une vraie machine, toujours obligé de dépasser ses limites sous peine de mourir. S'il avait l'insolence de refuser une tâche, il subissait des punitions extrêmement sévères. Une fois, il passa trois jours dans une cage, sans manger ni boire. Il vécu ainsi dans le repère des brigands, éreinté physiquement et mentalement par toutes ces épreuves, animé d'un grand mépris pour la vie.

C'est à cette période que le gamin perçut pour la première fois l'univers de façon différente. Dans l'innommable souffrance qui l'habitait, due à ces cauchemars sanglants qu'il faisait déjà continuellement, à la perte de sa famille, à sa condition d'esclave, au milieu de ce désespoir une nouvelle sensation naquit. Cenovii restera toujours convaincu que c'était pour le sauver. Il décida que tout devait changer, et donc que tout allait changer. Sa volonté prit un essor considérable et il ressentit tout à coup les choses différemment, comme s'il voyait pour la seconde fois. C'était vraiment étrange de sentir, presque de palper cette énergie qui entourait tout, il se demanda même s'il n'était pas un genre de monstre. Il commença alors à comprendre comment exploiter ses dons. Sans enseignement approprié, il comprit très tard ce qu'était la Force, et qu'il pouvait l'utiliser consciemment. Cela commença lorsqu'il appris à mettre à profit ses étranges capacités d’anticipation lors des courses, son instinct s’affûtait et il appris à lui faire entièrement confiance. Puis il comprit qu'il pouvait jouer de persuasion pour éviter de se faire punir. Enfin il utilisa cette étrange énergie pour être encore plus efficace lors de ses combats, devenant toujours plus fort en libérant sa rage, ce qui le défoulait et lui faisait énormément de bien. Il progressait toujours plus au fil des années, de fait il devint assez célèbre au sein du gang d'esclavagistes, il était leur ressource principale, il gagna alors un certain respect de la part de ses geôliers, qui redoutaient maintenant de le perdre, et améliora ses conditions de vie d'esclave. Néanmoins, Ceno ressentait une haine incommensurable envers ses "maîtres", et en testant ses capacités sur eux à tort et à travers, il commit quand même plusieurs erreurs, ce qui l'envoyait parfois au cachot.

Là-bas il rencontra pour la première fois Asha Lemon, une jeune esclave comme lui, qui était utilisée comme servante. Ils échangèrent quelques mots, et s'entendirent aussitôt à merveille. Ceno fit alors souvent exprès d'être envoyé au cachot pour la revoir. Rapidement, ils nouèrent de forts liens d’amitié, quelque part cela leur permit d’oublier leur misérable condition. Lorsqu'il le pouvait, le mandalorien endossait les erreurs d'Asha pour qu'elle ne se fasse pas battre, ce qui fit naître en elle un autre sentiment. Peu de temps après, Ceno fit la connaissance de Taleb, un garçon fier et robuste de cinq ans son ainé, qui était souvent en conflit avec leurs tortionnaires, qu'il haïssait au moins autant que Ceno. Celui-ci nourrissait le projet fou de se rebeller contre les Twi'leks, personne ne l'écoutait mais il trouva en Cenovii une oreille attentive, tant mieux car les fameux talents de ce-dernier allaient s'avérer déterminants. Alors, le trio Ceno/Asha/Taleb entreprit de convaincre tous les esclaves de mener une insurrection. Avec l'aide nécessaire, ils réussirent à mettre leur plan à exécution, et, au moment opportun, une première bataille s'engagea dans le camp des esclavagistes.

Les Enfants Terribles (an 154 à 161)

Grâce à ses dons, Ceno fut l'un des meneurs de cette rébellion et permit l'évasion de dizaines d'enfants. Taleb et lui réussirent à s'enfuir avec plusieurs captifs, mais beaucoup périrent, et d'autres, telle qu'Asha, se firent rattraper et ré-emprisonner. Ceux qui en avaient réchappé, seuls et démunis, créèrent alors leur propre gang: Les Enfants Terribles. Composés d'une quinzaine d'orphelins âgés de 12 à 18 ans, ce gang transforma Ceno en enfant-soldat. Résolus à libérer les autres, les Enfants Terribles s'armèrent et partirent en guerre contre le gang d'esclavagistes. Lors de ce second assaut, plusieurs adolescents y laissèrent la vie, mais Taleb et Ceno réussirent à libérer Asha ainsi qu'une autre dizaine de prisonniers. Le temps de l'esclavage était désormais derrière eux, le gang devait désormais penser à s'organiser pour survivre. Taleb, leader charismatique et ainé du groupe, en était le chef incontesté. Asha Lemon avait tous les atouts pour embrasser une carrière de contrebandière, elle devint la dealeuse du groupe. Ceno était un des plus jeunes membres du gang, Taleb en fit son protégé, certain qu'en grandissant, il allait devenir très fort. Ensemble, les évadés commencèrent à former une véritable famille.

A peine âgé de 13 ans, "Le Mandalo", comme l'appelaient ses nouveaux frères d'arme, participait à des coups fumants avec le gang. Il grandit et s'affirma, développant ce caractère inné à ses pères : la loyauté et le sens de l'honneur. Lorsqu'il atteint 14 ans, il avait noué une relation très intime avec la Force et n'avait jamais cessé de s'entrainer, comme le lui avait apprit son paternel dans ses souvenirs. Il combattit les factions d'esclavagistes et autres malfrats de Nar'Shaddaa. Plus il grandissait, plus il devenait un guerrier redoutable, comme l'avait prédit Taleb. Il était également respecté pour ses talents de pilote aguerri, en améliorant ses facultés il alla jusqu'à coiffer les meilleurs champions au poteau. C'est grâce à ses nombreuses victoires aux courses de Podracer qu'il améliora la vie du petit gang. Avec Asha et son vaisseau, il commencèrent à faire quelques bonds en hyperespace réguliers, sur des planètes telles que Coruscant ou Ator. Au début ils se voyaient construire un meilleur avenir sur ces planètes, qui propose un marché plus important, mais Nar'Shaddaa était devenu leur monde. Depuis son arrivée sur la lune des contrebandiers, Ceno n'avait fait qu'occulter ses souvenirs de Mandalore, et la même chose s'était produit pour Asha, Corellienne de naissance. Nar'Shaddaa était leur terre adoptive, mais ils la considéraient comme leur terre natale. Ils continuèrent donc à évoluer et à concentrer leur activités là-bas.

Les années passèrent et à 17 ans, Cenovii devint le chef des Enfants Terribles à la suite du meurtre de Taleb, qui avait commis l'imprudence de sortir sans soutien et fut confronté aux esclavagistes Twi'lek. Après la rébellion, ces-derniers s'étaient lancés sur les traces de leurs prisonniers évadés. Cinq ans plus tard, la mort de Taleb prouva leur détermination à les trouver. Ceno voulu laver cet affront mais ils n'étaient pas assez puissants, il prit les rennes du gang et commença à faire en sorte d'éviter les pertes. Régulièrement, ils changeaient de camp de base pour ne pas tomber entre les griffes des esclavagistes, bien mieux équipés qu'eux.

Dans l'ensemble ces années en tant que chef de gang furent assez prolifiques. Cenovii réussi à se procurer un beskar'gam (l'armure Mandalorienne), volée à un ingénieur Sullustéen nommé Dua Juun. Il revint chez le vieil inventeur plusieurs fois pour lui subtiliser ses créations. Un blaster à répétition d'Ordo, son ancien clan, avait échoué sur la lune des contrebandiers et s'était retrouvé chez Juun par on ne sait quel miracle. Cenovii ressentit une chose étrange en la tenant pour la premier fois, mais il ne tenta jamais d'éclairer ce mystère. Après ces vols et cette confrontation, Dua Juun installa des sécurités toujours plus performantes dans son laboratoire, pourtant plusieurs de ses projets continuèrent à disparaître sans la moindre trace d'effraction, ce qui le plongeait à chaque fois dans une rage noire. L'ingénieur considéra dés lors Ceno comme un ennemi juré et commença à le maudire chaque jour que la Force fait. De son côté le Mandalo s'affichait fièrement avec ses nouveaux jouets. Comme il n'était pas non plus un manche question mécanique, il entreprit également de rénover une vieille navette orbitale, il améliora ses propulseurs et le moteur subliminique, puis l'arma de petits turbo-lasers. Ce petit vaisseau lui permit d'effectuer ses premiers sauts hyper-spatiaux en solo. Il a toujours eu la bougeotte, alors dés que possible il partait, mais cela n'était pas si fréquent, car il n'avait pas encore les moyens de s'offrir de petites escapades exotiques trop souvent. C'est à cette période que le Mandalo prit la fâcheuse habitude de parler un basic avec des " i " allongés. Il acquit cet accent particulièrement chiant à force de parler plusieurs langues pour communiquer avec ses compagnons qui étaient de multiples races. A la tête des Enfants Terribles, Cenovii organisa nombre d'embuscades et d'attaques contre la vermine des étages inférieurs, il décrocha aussi plusieurs primes car sa précision au blaster, assistée de la Force, était surhumaine. Il gagnait sa vie de façon illicite mais toujours avec une certaine dignité et améliorait ses talents de jours en jours. Il devint très pragmatique et appliqua sa justice avec fermeté pendant 3 longues années. Durant tout ce temps, il lia des liens fraternels avec tous les membres du gang, surtout les anciens, ceux qui étaient là depuis sa création, ceux qui ont grandis avec lui. Le gang s'agrandissait, prenait plus d'importance au fur et à mesure que sa moyenne d'âge augmentait. Les ainés qu'étaient maintenant Ceno et Asha prirent conscience du poids des responsabilités qu'avait dû supporter Taleb.

La Fin d'une Époque (an 161)

Et puis un nouveau drame se produisit pour marquer encore un peu plus l'existence du jeune Cera Ordo/Cenovii Ben au fer rouge. Les esclavagistes Twi'Lek, dont les plans étaient sans cesse sabotés par le gang de gamins des rues, décidèrent de frapper un grand coup. Ils leur tendirent un piège et lors d'une bataille sanglante, malgré une ténacité invraisemblable de la part de Cenovii, le gang des Enfants Terrible fut entièrement exterminé par un groupe de mercenaires professionnels... Deux personnes en réchappèrent: la contrebandière Asha Lemon, qui par bonheur n'était pas présente pendant le massacre, et Ceno, qui pour sa part frôla un premier retour anticipé à la Force, tandis qu'il gisait sur le sol de cette rue devenue subitement silencieuse, gravement blessé et laissé pour mort après un sacrifice héroïque. Lors de cet instant douloureux, il ne se douta pas une seconde que ça allait devenir une fâcheuse habitude.

Il y serait passé lui aussi si un Jedi Kaminoan nommé Ly Sai n'était pas apparu pour lui sauver la vie. L'alien au long cou lui appliqua les premiers soins et l'emmena dans un hôpital avant de disparaître en laissant un message au blessé. Dernier survivant du clan Ordo, dernier survivant du gang des Enfants Terribles, Cenovii n'attendit pas d'être complètement remis de ses blessures et entreprit de quitter Nar'Shaddaa à bord de sa navette, à la recherche des Jedi, comme le lui avait suggéré Ly Sai dans son message. Les adieux avec Asha Lemon furent déchirants, mais le Mandalorien était déterminé, sachant son amie d'enfance en sécurité, il partit vers l'inconnu sans hésiter. Devenir un Jedi pouvait constituer une aberration aux yeux de la galaxie compte tenu de ses origines, mais c'était pour lui synonyme de puissance. Il ressentait la Force, il lui fallait une formation nécessaire à son contrôle. Son but était d'acquérir plus de pouvoir grâce à son lien avec la Force pour ensuite revenir sur la lune et se venger. C'est âgé de 20 ans (en 161 BY) que Cenovii se crasha près de l'Académie Jedi sur Ossus. Le padawan Cal le trouva et l'emporta à l'infirmerie de l'Académie où Ceno fut prit en charge par des guérisseurs Jedi.

Les Jedi

Les premiers Maîtres Jedi qui reçurent le Mandalorien après sa convalescence n'étaient pas dupes. Remeyodi et Keira avaient senti le désir de vengeance et décelé la brutalité de cet individu, il percevaient les flashs du massacre du clan Ordo, également celui des Enfants Terribles qui était tout récent... Il était inacceptable qu'il rejoigne leurs rangs avec un avenir aussi chargé de nuages sombres. Ceno dû leur prouver par la méditation et le don de lui-même qu'il était digne de devenir un Jedi, il dû les convaincre qu'il n'était habité que par un désir de justice et non par des intentions malveillantes. Malgré son âge et ses origines, Keira et Rem l'acceptèrent finalement après une longue délibération avec le Conseil, s'inclinant devant une telle volonté, conscients de son gros potentiel dans la Force. Ceno était une recrue de choix pour l'Ordre Jedi s'il était bien encadré et suivait la voix de la lumière.

C'était l'époque des premiers entraînements et des premières rencontres. Il fit la connaissance de quelques padawans pendant ce début de formation: il y avait Carth, Jolee, Tarfull le wookie, il retrouva Cal, le Vor qui l'avait sorti de l'épave de sa navette à son arrivée. Ce-dernier lui fit découvrir l'académie d'Ossus et lui parla des différents Maître Jedi qui y enseignaient. Puis il revu Ly Sai, le Jedi Kaminoan qui l'avait sauvé sur Nar'Shaddaa, et s'établit rapidement entre eux une relation amicale basée sur la confiance et la sincérité. Ly était mystérieux mais disait toujours ce qu'il pensait et Ceno appréciait cela. Ils formaient un duo étrange, leurs attitudes contrastaient l'une avec l'autre. Cera était parfois brutal, trop direct voire provocateur, Ly était doux, humble et bienséant. Cera fuyait la bibliothèque, Ly était une vraie mine de connaissances. Cera était un padawan impulsif, toujours à deux cent à l'heure, tandis que Ly brillait par son calme et sa sérénité. Cera et son pragmatisme compensait la conciliation automatique parfois naïve du Kaminoan, à l'inverse la langueur de Ly et son altruisme naturel avait ce don d'apaiser les pulsions agressives du Mandalorien, si bien que tous deux réunis, ils se complétaient à merveille.

Ils effectuèrent leurs premières épreuves côtes à côtes sous les regards avisés de Maître Keira et Maître Rem, et firent montre d'un grand potentiel. A ses débuts Cenovii était un padawan très indiscipliné, cependant assez doué dans l'application du protéisme, il utilisait déjà la Force spontanément pour améliorer ses capacités physiques, sa vitesse était phénoménale, tandis que Ly Sai était très sage et assidu, plutôt du genre à affiner sa compréhension de la Force et à la mettre en pratique plus subtilement. Ils méditèrent de nombreuses fois ensemble pour créer une sorte d'équilibre, et s'entraînèrent aux arts martiaux. Ly savait se battre malgré les apparences, il offrait un sparing partner idéal pour Ceno. Ils venaient à peine de débuter leur formation que l'improbable duo attira l'attention et se retrouva sous la tutelle du Chevalier Mara, une belle Jedi respectée de tous sur Ossus. Mais Mara n'était que peu disponible du fait de son rang, en son absence Maître Remeyodi donna aux padawans comme première directive d'accomplir une mission pour le Chu'Unthor. 

D'Ossus à Yavin (an 161 à 165)

La première mission de Ly et Cenovii leur fut confiée par Maître Lumi à bord du Chu'Unthor, le Vaisseau-Académie.

[1]Mission 1 - Eriadu, enquêter et relier les communications

Au retour de cette mission, une mission secondaire leur fut confiée. Ils se rendirent sur la lune Yavin IV pour secourir deux Jedi, Carth et Kateo l'ewok, qui s'y étaient crashés. Le sauvetage réussi, Ly Sai et Cenovii rejoignirent Ossus et reçurent les louanges du Conseil Jedi.

Suite à cela le duo continua de suivre les enseignements des Maîtres, il firent leur premières preuves au pilotage sous la tutelle du Chevalier Kateo et apprirent à manier la Force avec l'illustre Padmée Naberry. Mais les cours commencèrent à ennuyer Cera qui voulait agir concrètement, passer de la théorie à la pratique. Une nuit, le tandem fit faux bond aux Jedi et s'embarqua pour Nar Shaddaa. Ceno avait convaincu Ly qu'ils trouveraient là-bas leur lot d'injustices à réparer et de problèmes à résoudre. Ce fut là l'une de ses pires décisions. Impatient et immature, Ceno voulait exercer ses pouvoirs et faire des choses que même un Maître Jedi aurait du mal à accomplir. Très vite, ils se mêlèrent d'affaires trop importantes et se frottèrent à des individus trop dangereux, leur cachette fut inévitablement découverte par une bande de mafieux qui avaient repéré leur filature. Dans l'échauffourée qui en résultat, Ly Sai fut abattu... Cenovii libéra alors toute sa rage et se vengea sur les malfrats. Il les tua un à un avec une utilisation terrifiante de ses pouvoirs. Ce combat et la peine d'avoir perdu son ami le vida cependant de ses forces et brisa une partie de sa volonté. En agissant avec emportement, il ne pouvait rien faire contre des groupuscules aussi puissants... Ce n'était pas de cette manière qu'il fallait procéder. Il décida de rentrer à l'Académie sur Ossus, traînant avec lui cette tragédie. Le Conseil Jedi hésita à bannir Ceno de l'Ordre après ce qu'il avait fait, mais tous perçurent chez lui une nouvelle forme d'humilité et de sagesse. C'était là l'héritage de Ly Sai. Il fut décidé de le mettre sous la tutelle d'un Maître. Yota Gin, un Chevalier Jedi aussi sévère qu'excentrique, fut choisi par le Conseil en raison de sa force de caractère. Lui seul semblait à même de remettre Cenovii sur le droit chemin.

Yota emmena aussitôt son padawan en mission pour l'éprouver.

[2]Mission 2 - Corellia, démanteler un trafic d'épices

Revenu de mission, Ceno était désormais un padawan accompli. Il arrivait à contrôler ses émotions de mieux en mieux, il s'intégra bien auprès des autres padawans et était attentif en classe. Yota dû à son tour s'absenter pendant une longue période durant laquelle notre jeune Mandalorien mit à profit l'enseignement des autres Maîtres Jedi de l'Académie. C'est notamment à ce moment là qu'il construisit son propre sabre laser après un voyage sur Dxun destiné à la découverte de son cristal. Il choisit un cristal Upari puissant mais instable, à son image, et confectionna un sabre laser à lame viridienne conçu pour le combat en forme IV.

Cela faisait trop longtemps que l'Académie était basée sur Ossus, le Conseil décida alors de reconstruire une Académie dans les Temples Massassi de Yavin IV. Une décision qui suivi des débats interminables notamment sur jadis l'appartenance au côté obscur de cet endroit. Une fois que cela fut acté, Ceno participa activement au déménagement et à la reconstruction de l'Académie Jedi sur la 4ème lune de Yavin. Là-bas, un nouvel environnement s'offrait à tous les Jedi, et les cours reprirent dans le calme.

À cette période Ceno avait vingt-deux ans et était l'un des padawans les plus assidus et impliqués dans la vie de l'Académie. Il devint l'un des aînés les plus respectés avec Kiad, "le vieux padawan", un Jedi qui avait sensiblement la même philosophie de vie que lui.

On lui confia les clés de la Salle Commune des Padawans qu'il rénova entièrement et il devint le barman attitré des lieux, où il reçut régulièrement le chevalier Aynor avec laquelle il noua une certaine amitié. Il décrocha son diplôme de pilote Jedi après avoir maîtrisé de bout en bout la formation très difficile de Maître Kateo en pilotage et astronavigation. Il combattit contre Jorus ou Kiad, perfectionna la forme IV dite Ataru, affinant sa maîtrise au sabre leaser. Il développa sa vitesse à son paroxysme ainsi que de nouveaux pouvoirs de la Force grâce à Maître Pad. Le frère de cette dernière, Kaarde Naberry, spécialiste des pouvoirs de soins, lui octroya une formation de guérisseur qui fut particulièrement éprouvante pour le Mando. Tous ces enseignements accumulés commencèrent à porter leurs fruits et lorsque Ceno vint devant le Conseil pour aborder son approche du Code des Jedi, le débat fut posé et les arguments pertinents. A la grande joie des membres du Conseil, Ben Cenovii était enfin devenu un véritable Jedi.

Il n'en fallu pas plus au conseil pour confier à leur nouveau poulain une mission importante sur Nar'Shaddaa. C'était là une preuve de confiance de la part du conseil que de renvoyer Ceno sur sa lune adoptive. La mission était de trouver et arrêter un groupuscule de bandits appelé "Les Faiseurs de Veuves". Le padawan Cenovii Ben mis tout en oeuvre pour accomplir sa mission et réussi à capturer leur chef après une longue phase d'observation, puis d'infiltration au sein de leur repère. Lorsqu'il revint à l'académie du temple Massassi de Yavin IV, les Maîtres l'attendirent avec une belle surprise.

Dans la salle du Conseil, Padmée Naberry, Kaarde Naberry, Jorus Beku'n et Aynor Alask, l'adoubèrent pendant une cérémonie très solennelle et il devint Chevalier Jedi !

Fier de compter parmi les Jedi les plus illustres de la caste, Ceno embrassa son rôle de précepteur envers les plus jeunes et prit la formation des novices à bras le corps, parmi lesquels le clone Alpha-12, le nautolan Zatila Seprada ou les humains Chris Frolland et Jaina Fanger. Il succéda enfin à Kateo en classe d'Astronavigation et à son propre maître Yota Gin à l'atelier de sabre laser, il fit passer l'épreuve de la construction du sabre ainsi que le diplôme de pilote à plusieurs padawans. Il accueillait et dirigeait les novices à leur arrivée pour les mettre sur la bonne voie et participait activement à la formation de tous, mais très vite, son nouveau rang lui donna envie de former lui-même un padawan. Un jeune natif de Coruscant apparu un jour à l'académie, il s'appelait Keller et avait soif d'apprendre. Le Mandalorien le prit sous on aile et ce fut la première fois qu'on l'appela Maître.

La formation de Keller se déroula sur plusieurs mois où tous deux ne se quittèrent que très rarement. Ils effectuèrent divers entraînements au sabre et aux pouvoirs ainsi que plusieurs missions ensemble notamment sur Dantooïne ou Ithor.

Mission: L'artefact perdu

Mission: Escorte de sénateur

Rapidement il prit comme seconde padawan la dénommée Shina Tenshi qui avait tout pour devenir une future grande Jedi. Keller et Shina durent combattre Ceno plusieurs fois et relever ensemble le défi de survivre en milieu hostile avec un minimum d'équipement. Ils s'entendaient très bien et nouèrent une relation qui allait au delà de l'amitié, ce qui n'était pas du goût de Cenovii qui voyait dans ce lien entre ses padawans un danger. Tous deux décidèrent de s'en tenir à une relation amicale, à contre cœur mais faisant confiance à leur Maître. Malheureusement, il s'était créé un ressentiment par rapport à cette situation et Shina décida de quitter l'Académie de Yavin IV pour être formée en tant que guérisseuse par Maître Meyst sur Coruscant. Keller se retrouva alors seul apprenti du Mando-Jedi jusqu'à ce qu'il décide de prendre un autre padawan: Eckmül le Bith.

La guerre du SEZ (an 165 à 170)

Premières Négociations

Alors qu'il effectuait sa première visite du Temple Jedi de Coruscant, Cenovii fut invité par l'Ambassadrice des Jedi, Aynor Alask, à assister à une session extraordinaire du sénat. Sous l'impulsion du Chancelier Grumbak Tills, il y fut voté une loi portant sur l'abolition de l'esclavage et qui devait s'étendre à tous les systèmes de la République. C'était un tournant important pour les droits galactiques de chaque individus, un pas en avant vers la liberté de chacun. Mais les Jedi craignaient déjà que cette décision ait des répercussions malheureuses sur les systèmes extra-républicains ainsi que dans certains systèmes intérieurs.

Rapidement, le Syndicat Esclavagiste Zygerrien (SEZ), une alliance secrète de plusieurs mondes esclavagistes fondée sur Zygerria, s'opposa farouchement à cette loi qui compromettait leur économie entière. Après une association temporaire avec les Sith, il devint assez puissant militairement pour menacer la République. Ses troupes furent surnommées les Tuniques Grises, en raison de la couleur de leur uniforme. Après s'être renforcé et s'être assuré du soutien de nombreux mondes pro esclavage, le SEZ passa à l'action et détruisit la flotte de Taris. La guerre venait d'éclater. (voir La Guerre du SEZ[3]).

Bientôt une première mission fut confiée à Yota et Ceno dans ce contexte de guerre idéologique. Ils devaient se rendre sur Tatooïne pour traiter avec le clan des Hutts, s'informer sur leur position et si possible les détourner du SEZ pour continuer à emprunter leurs routes commerciales. Les négociations furent houleuses et Ragga le Hutt, chef de ce secteur, refusa tout accord avec la République avec l'appui des différentes forces de Tatooïne parmi lesquels des agriculteurs ou des marchands, sans toutefois déclarer un quelconque soutien au SEZ. L'abolition de l'esclavage n'était pas du tout bien perçue et il n'y eu pas la moindre avancée sur le sujet. Une mission qui échoua donc, mais Yota et Ceno percevaient quelque chose derrière Ragga, un allié plus puissant qui donnait de la confiance à certains de ses lieutenants.

En enquêtant, ils remontèrent jusqu'à Jelly Sarena, une fermière qui en réalité travaillait pour le compte des Sith et les menèrent tout droit vers un clone de Jorus. C'est là que Cenovii fut briefé sur les clones du seigneur Sith Baaaaaaal, dont il avait déjà entendu parler, mais cette fois cela devenait très concret. Ils remontèrent jusqu'à Ryloth où ils furent capturés et menés sur le Saint Brandy, le vaisseau du commandant Kit Rat, subordonné de Baaaaaaal, où il retrouvèrent Padmée Naberry et un clone d'elle, Paad, semblant nerveuse. Là leur fut révélé ce qu'était devenu Kaarde Naberry, porté disparu. Il était désormais devenu Dark Hyllyard et s'était associé à Baaaaaaal. Cette nouvelle bouleversa les Jedi et encore plus sa soeur Padmée.

Conflit sur Ryloth

Dans le même temps la population de Ryloth s'était soulevée contre les esclavagistes et comptait sur la République pour bouter le SEZ hors de leur territoire. Hélas ils arrivèrent trop tard et malgré l'attaque du Général Thore et du jeune Amiral Mahan, le SEZ se retira en commettant un génocide sur les Twi'leks, en utilisant une arme dévastatrice appelée le Paradis Noir. L'arme fut finalement détruite par Baaaaaaal, révélant à la galaxie la dissension entre le SEZ et les Sith. Il y avait bien trois factions distinctes dans cette guerre. Après avoir découvert les intentions de Baaaaaaal, Jorus intervint pour sortir les Jedi captifs du Saint Brandy, avec l'appui extérieur d'un groupe de Jedi constitué de Mirax, Mace et Kiad. Les Jedi rejoignirent le Taris, le vaisseau capital de la République commandé par Thore Joepa. Ceno participa à la bataille spatiale qui éjecta défénitivement le SEZ de ce système. Une fois le calme revenu, les Jedi et l'Etat Major firent le point sur les derniers événements et ceux à venir.

Yota fut renvoyé sur Tatooïne et Ceno confié à Jorus et Pad. L'avenir de la clone Paad fut évoqué. La confusion régnait sur le Taris, finalement Padmée se décida a retourner sur Ryloth pour trouver les dernières poches du SEZ et leur soutirer des informations. Cenovii insista pour l'accompagner et tous deux rejoignirent la planète. Là-bas ils découvrirent un entrepôt et un clone de Kaarde: le clone KN déguisé en Dark Hyllyard. Celui-ci tua sans pitié les derniers dirigeants du SEZ encore sur place. Pad et Ceno le confrontèrent et le clone succomba à ses blessures. Le duo de Jedi découvrit ensuite l'emplacement d'une usine de clonage qu'ils décidèrent de détruire avant que les clones n'arrivent à maturation, ainsi qu'un plan de bataille visant Kashyyyk.

Le Magicien

Suite à la perte de Ryloth, le SEZ profita de tensions en sein de la République pour faire croire à la mort de ses dirigeants et réclamer une fausse armistice, que le Chancelier Gumbrak Tills accepta de donner en accueillant des représentants au Sénat Galactique. Thadéus se révéla alors en planifiant la prise de Coruscant. La capitale tomba en un rien de temps et le gouvernement, l'armée et les Jedi durent fuir, désorganisés. Mon Calamari et Kashyyyk furent conquises par le SEZ en même temps que Coruscant. Partant pour Kashyyyk à bord du vaisseau de Pad "L'Albatros", les Jedi rencontrèrent un "petit problème" lors du trajet qui les firent dévier et s'écraser sur Trandosha.

L'épisode avec les Trandoshans fut marqué par une infiltration ratée d'un de leur camp, la découverte du Magicien Thadéus qui contrôlait le SEZ et l'affrontement contre le Général Thore transformé en un terrible monstre Massassi. Il fallu l'aide des autres Jedi lancés sur le traces de Thore pour maîtriser la bête et le ramener à son état d'origine. Cependant l'ennemi parvint à s'enfuir. Tout le monde rejoignit le Contre-Attaque III puis de nouveau le Taris, et l'avancée vers Kashyyyk pu reprendre. Entre temps, une nouvelle alliance vit le jour: la Coalition Galactique! Elle réunissait plusieurs factions tels que la République, les Yuuzan Vongs, la Guilde, les Chiss ou encore le Consortium de Hapès auxquels s'ajoutèrent plusieurs flottilles de plus petits systèmes indépendants. Yota revint de Tatooïne à bord du Bronzium Acéré, croiseur de la flotte Defel, sans toutefois avoir réussi à négocier quoi que ce soit avec Ragga le Hutt. Mais désormais ceux qui allaient combattre le SEZ étaient bien plus armés.

Bataille de Kashyyyk

L'exil sur Endor (an 170 à 172)

Transformation cybernétique (an 172)

Un voyage vers l'inconnu ( an 172 à 175)

L'hécatombe Jedi (an 175)

20 ans de guerre (an 175 à 195)

Le retour de la Force (an 195 - présent)

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .