FANDOM




Faible dans la Force et relativement discrète, Bloli Meyst est une Jedi modeste qui a su faire son chemin au milieu des puissants et démontrer à sa façon qu'une grande maîtrise du sabre ou de la Force ne fait pas tout.

Traits et caractère

Bloli Meyst est une femme au caractère doux rompue à l'exercice de la diplomatie, ce qui fait d'elle une excellente interlocutrice.

Elle a une principale faille : son manque de confiance en elle, dû à sa faiblesse dans la Force qui fait d'elle une piètre combattante.

L'addition de ses nombreuses compétences non liées à la Force en fait une femme extrêmement instruite et fiable dans nombre de domaines. Elle est donc fréquemment sollicitée tant à l'infirmerie du Temple qu'au Sénat Galactique ou dans les missions diplomatiques. Bien que se montrant discrète, elle est très respectée au sein de l'Ordre.

Elle fait preuve d'un dévouement infini envers le peu de proches qu'elle a, notamment ses élèves et Kaarde Naberry.

Histoire

Formation et amour de jeunesse (ans 129 à 149)

Bloli Meyst naquit en 129 ap.BY sur la tranquille Phaeda. Très tôt privée de ses parents, elle grandit dans un orphelinat de la capitale.

Il s'en fallut de peu qu'on ne détecte jamais son potentiel de Jedi, en raison de la guerre du Sith Unique et parce que sa connexion à la Force était particulièrement faible. La fin de la guerre et le rétablissement de l'Ordre Jedi en 137 permirent une grande vague de recrutement d'enfants sensibles à la Force.

Un Chevalier Jedi phaedien, qui était souvent passé près de Bloli en recherchant de futurs Jedi dans l'orphelinat, fit fortuitement la découverte de son potentiel en analysant son sang suite à une épidémie de grippe. Une fois convaincu de sa sensibilité, et après plusieurs hésitations, il la fit conduire sur Coruscant pour débuter une formation au Temple Jedi.

La jeunesse de padawan de Bloli fut longue et solitaire. Bien que très bonne élève dans tous les cours théoriques, sa trop faible maîtrise de la Force était telle qu'elle progressa très lentement dans l'apprentissage de son usage et eut plusieurs classes de retard. Ses maîtres envisagèrent même plusieurs fois d'interrompre sa formation mais elle s'accrocha, tant elle souhaitait être un jour utile à l'Ordre des Jedi. Elle reçu tout de même un brin de soutien grâce à l'amitié de la corellienne Mirax Terrik, une padawan plus avancée qui défendit Bloli plus d'une fois contre des camarades méprisants et l'entraîna parfois avec elle faire les 400 coups hors du Temple.

Aux 13 ans de Bloli l'arrivée au Temple d'un autre padawan humain du même âge qu'elle fut déterminante. Celui-ci, Kaarde Naberry, souffrait d'une terrible maladresse dans l'usage de la Force, qu'il n'était pas accoutumé à ressentir et se retrouva donc comme elle en retard, sans amis, et défendu par Mirax. C'est tout naturellement qu'ils se rapprochèrent l'un de l'autre et s'entraidèrent. Mirax et Bloli se firent également un devoir de traîner leur nouvel ami avec elles dans les bars pour boire et jouer au sabbac.

La vie de Bloli venait de changer du tout au tout, elle rattrapait enfin son retard dans sa formation et se découvrait des amis proches auprès desquels elle se sentait utile. Il ne fallut pas plus de deux ans avant que Bloli et Kaarde tombent dans les bras l'un de l'autre et entament une relation sérieuse.

Portée et épanouie par cette relation amoureuse, Bloli combla toutes ses lacunes en se surpassant dans chaque domaine ne requérant pas un grand usage de la Force. Elle devint ainsi Chevalier Jedi à sa majorité, ainsi qu'une pilote douée, une travailleuse acharnée et une bureaucrate efficace. Le style de combat au sabre laser qu'elle s'était choisi, la Forme VI dite « de diplomatie », était à son image : polyvalente, modérée, et pratique.

Plusieurs postes-clé au sein du Temple lui furent aussitôt proposés. Elle ne quitta donc Coruscant qu'à de très rares occasions, pour des missions diplomatiques, tandis que son compagnon Kaarde surpassait complètement son handicap, devenait Maître Jedi, et attirait l'attention du Conseil Jedi en remplissant des missions de terrain de plus en plus importantes.

Leur entraide leur avait permis de devenir des Jedi accomplis, mais leur devoir les séparait de plus en plus. Ils demeuraient toujours amoureux l'un de l'autre et s'accordaient le plus de temps possible chaque fois qu'ils étaient sur Coruscant. Bloli sympathisa même un temps avec la toute jeune padawan que Kaarde avait pris sous son aile : Tyria Sarkin.

Tandis que son compagnon se découvrait de nouveaux frères et amis, Bloli, plutôt que de former des padawans, décida de compléter ses connaissances en entamant une longue formation de guérisseuse aux côtés de Mirax. La corellienne finit cette formation la première et devint la plus talentueuse guérisseuse de l'Ordre. Pour sa part Bloli acheva cet enseignement en même temps qu'un autre futur soignant, le zabrak Wedge "Clickman" Terrik, fil adoptif de Mirax.

Dans le futur sa polyvalence et son accumulation de connaissances médicales allaient faire d'elle une des principales guérisseuse de l'Ordre après Mirax, le céréen Sol'As Mordi, et Clickman.

Rupture (an 150)

Tout semblait aller pour le mieux dans l'existence de Bloli jusqu'à ce que, après des dizaines d'années de silence, les Sith refassent surface et menacent directement l'Ordre Jedi, menés par Dark Timoros et son apprenti Dark Olethros.

L'humaine ne fut pas confrontée directement aux Seigneurs Sith, mais Kaarde et sa famille si, pour sa plus grande inquiétude. Le conflit dura longtemps et maintint les deux amants loin l'un de l'autre, sauf en une occasion lorsque Bloli fut mobilisée avec nombre d'autres Jedi pour prendre une base Sith sur Geonosis et que le Maître Jedi la guida avec d'autres dans les méandres de tunnels.

Les deux Seigneurs Sith furent finalement anéantis et la paix rétablie, mais pas sans un certain prix pour Bloli. Kaarde fut nommé par sa sœur Padmée et Jedibothan pour siéger au Conseil Jedi. Une promotion méritée, mais qu'il trouva trop lourde à porter pour poursuivre leur relation. Il prit la difficile décision de rompre avec Bloli, ce que celle-ci accepta la mort dans l'âme, sachant qu'il n'agissait ainsi que pour la protéger. Toutefois la rupture et sa suite furent plus difficiles à vivre pour Bloli que pour Kaarde. Tandis que lui avait une sœur et des frères à ses côtés Bloli, pour sa part, était seule et livrée à elle-même.

En 156 l'Ordre était tiraillé de tous les côtés par une ré-émergence des Sith. Le plus puissant et impitoyable d'entre eux, le Seigneur Baaaaaaal, dupa les Jedi et envahit le Temple de Coruscant lui-même avec des légions de clones et d'apprentis. Bloli était sur place </span>sous les ordres des chevaliers Clickman et Polux Horn Terrik pour défendre les lieux.

Suivant les instructions de Clickman, elle aida à l'évacuation de nombreux padawans et dut pour la première fois mettre en pratique ses leçons de sabre laser. Elle triompha de plusieurs soldats clones et prit difficilement le dessus sur un apprenti Sith tout en écopant de plusieurs blessures, mais parvint à remplir sa mission sans perdre un padawan.

Polux Horn Terrik fut tué par Baaaaaaal pendant ce temps, ainsi que de nombreux autres Jedi, et Bloli vit de dehors le Temple Jedi disparaître dans les flammes.

Kaarde, Mirax, Tyria, et le reste du Conseil Jedi se confrontèrent bientôt au Seigneur Noir et le mirent en fuite. Mais Baaaaaaal avait réussi l'impossible : mettre à lui seul l'Ordre Jedi à genoux.

Carrière au Bureau Jedi

Le Virus anti-forceux (an 158)

Un nouveau Temple Jedi fut bâti sur Ossus, plus à l'abri. Pour maintenir une cohésion entre les Jedi et le Sénat Galactique, un Bureau Jedi fut établi sur Coruscant. Bloli fut nommée pour diriger le Bureau et épaulée par deux autres chevaliers : le dug Kroga, et le rodien Reegi Ppork.

Pendant deux ans Bloli s'acquitta fort bien de sa mission, servant de lien entre la Chancellerie et le Temple d'Ossus, représentant parfois elle-même l'Ordre Jedi auprès du Sénat et rendant compte directement au Conseil Jedi, parfois à Kaarde lui-même, avec lequel elle entretenait une distante et respectueuse relation de Chevalier à Maître.

Deux années après la destruction du Temple de Coruscant une étrange maladie fit son apparition, ne touchant que les individus sensibles à la Force et les plongeant dans une forme de folie paranoïaque. Bloli, Kroga et Reegi furent parmi les premiers infectés et se mirent en danger eux-même.

Étant la moins puissante, Bloli fut affaiblie plus rapidement que ses deux compères et se retrouva prostrée dans les locaux du Bureau Jedi, se revoyant perdue dans sa mission de jadis sur Geonosis et se croyant menacée par Viktor Koher, un Jedi sombre qui sévissait à la même époque.

Kaarde lui-même vint sur Coruscant et, avec le chevalier Kyrio Destren Terrik, calma les trois malades et les rapatria à l'infirmerie du Temple d'Ossus.

Bloli passa plusieurs semaines coupée de la Force, pour sa sécurité, dans l'infirmerie entre les mains de Mirax et Clickman avec plusieurs autres malades, dont Padmée Naberry, alors chef du Conseil Jedi.

Les Jedi durent s'allier au Seigneur Baaaaaaal avant de venir à bout de la Sith Ruby et du dirigeant du Soleil Noir Mister X qui avaient créé le virus. Leur machination détruite, un vaccin fut trouvé et Bloli ainsi que les autres malades purent rapidement retrouver leur état normal et leurs fonctions.

L'attaque de Black Baccara (an 158)

Kaarde succéda à sa sœur à la tête du Conseil et redevint le principal interlocuteur de Bloli lorsqu'elle rendait compte des activités du Bureau Jedi.

Un mois après avoir guéri de la maladie anti-forceux, Bloli mena seule une enquête discrète et mit à jour une grave crise séparatiste corellienne que le Sénat cherchait à dissimuler aux Jedi. Cette crise allait devenir le théâtre de nouveaux conflits entre les Jedi, les politiques, Baaaaaaal, et une nouvelle Sith nommée Dark Maléfica.

Après que Maléfica eut tenté d'attaquer le Temple d'Ossus, Corellia proclama publiquement son indépendance, suscitant des remous au Sénat. Kaarde rejoignit alors Bloli, Kroga et Reegi sur Coruscant avec la padawan Unduli. À eux cinq ils purent apaiser les politiciens et démasquer ceux, corrompus, qui étaient au service de Dark Maléfica et poussaient la République à adopter des mesures répressives violentes contre Corellia.

De violents combats eurent quand même lieu sur Corellia, et Coruscant ne fut pas épargnée.

Une nouvelle ennemie nommée Black Baccara destitua Dark Maléfica et précipita son vaisseau amiral, la Tarentule, droit sur le Sénat Galactique alors en pleine session. Bloli et ses collègues n'en réchappèrent que de justesse, mais l'attentat avait causé de nombreuses victimes et semé un vrai vent de panique. Beaucoup de Jedi furent mobilisés sur les lieux, et Bloli fut énormément sollicitée en tant que guérisseuse. C'est là qu'elle vit pour la dernière fois son collègue soigneur Clickman, qui mourut plusieurs jours plus tard en défendant le système de Tatooine.

Curieusement Black Baccara ne fit plus parler d'elle après cet attentat, et Baaaaaaal non plus.

La dissolution de l'Ordre (an 160)

Deux ans plus tard la crise de la Dissolution de l'Ordre, qui prit place sur le terrain politique, mobilisa beaucoup Bloli et ses collègues.

Dans la longue bataille politiques qui opposa l'Ordre Jedi aux sénateurs Lambda et Mohel'ya, Bloli dut s'efforcer d'épauler Kaarde et Jorus Beku'n lors de leurs venues sur Coruscant. Kaarde finit par commettre l'impensable : dissoudre l'Ordre millénaire des Jedi afin de le soustraire à l'autorité du Sénat corrompu. Bloli dut donc quitter le Bureau Jedi et trouver refuge avec nombre d'autres Jedi sur Ondéron.

Le sénateur Lambda fut finalement confondu en tant que Seigneur Sith et le nouveau chancelier suprême, Gumbrak Tills réconcilia le Sénat avec les Jedi. Mais pour avoir endossé la responsabilité des actes irréfléchis du chevalier Jadden Korr, qui avait bombardé le Sénat, Kaarde se retrouva exilé sur Myrkr pour quatre ans.

La Guerre du SEZ (ans 164 à 170)

Il fallut à Bloli bien plus de quatre ans pour retrouver son ami d'enfance. Dès la fin de son exil Kaarde était kidnappé par Baaaaaaal, et les recherches lancées pour le retrouver furent interrompues par la Guerre du SEZ.

A l'annonce de l'abolition de l'esclavage souhaitée par le chancelier Gumbrak Tills, de nombreux système esclavagistes s'étaient soulevés ensemble contre la République, fédérés par le SEZ (Syndicat Esclavagiste Zyggerien). Malgré leur présence au Sénat, Bloli et ses collègues du Bureau n'avaient jamais détecté le moindre signe avant-coureur de ce soulèvement.

On espéra que la guerre serait courte, et on le crut presque lorsque le SEZ, après avoir perdu une arme de destruction massive sur Ryloth, voulut signer une armistice. Cette demande de paix s'avéra être une ruse, qui permit au SEZ de s'emparer de Coruscant.

Croyant le puissant syndicat allié à Baaaaaaal, l'Ordre Jedi s'était méfié de ses intentions de paix et s'était préparé en conséquence. Bloli fut ainsi sollicitée pour protéger le Chancelier Gumbrak Tills pendant les pourparlers et l'escorta loin de Coruscant lorsque le SEZ révéla ses vraies intentions.

La République était désormais sans siège, et les Jedi avaient évacué le Temple d'Ossus dans la crainte de le voir attaqué par Baaaaaaal. Lorsque la Coalition Galactique se forma et que ses troupes furent placées sous le commandement de généraux Jedi, Bloli fut naturellement mobilisée sur le terrain mais œuvra davantage auprès des blessés que contre l'ennemi en première ligne. Elle fit ainsi partie des forces qui reprirent Mon Calamari au SEZ et y établirent le siège temporaire de la République.

La République peina davantage à reconquérir Kashyyyk et Coruscant, et dut en grande partie ses victoires à l'intervention des Sith, opposés à la fois à la Coalition et au SEZ. A l'issue de la reconquête de Coruscant, Kaarde, présumé jusqu'alors prisonnier de Baaaaaaal, fut retrouvé gravement blessé.

Bloli n'eut pas le loisir de le voir à son chevet. A peine soigné par Sol'As Mordi et Padmée Naberry, le Maître Jedi rejoignait le front et participait aux dernières batailles de la Guerre du SEZ, laquelle se conclut par la mort de son dernier chef militaire, McBeath, et la nomination de l'Amiral Gaïus Mahan comme nouveau Chancelier de la République.

Assistante de Kaarde Naberry

La reconstruction de l'Ordre (an 171)

À l'issue de la Guerre du SEZ, Kaarde avait repris ses fonctions de membre du Conseil Jedi plus efficacement que jamais. Coruscant entrait dans une grande phase de reconstruction, aussi y fit-on rebâtir le Temple Jedi jadis détruit par Baaaaaaal. Une manière de rapprocher à nouveau les Jedi de la population et du Sénat, mais aussi de signifier au Seigneur Noir qu'il n'était plus craint.

En sa qualité de membre du Bureau, et pour sa longue expérience sur la capitale galactique auprès du Sénat, Bloli fut chargée par le Conseil de gérer elle-même le transfert de l'Ordre et de ses archives d'Ossus à Coruscant. Une tâche très occupante, mais qui lui permettait de travailler en étroite collaboration avec Kaarde et de le fréquenter à nouveau quotidiennement, pour son plus grand bonheur. Elle était devenue son assistante personnelle.

Bloli avait également profité des deux années écoulées depuis la guerre pour prendre en charge deux padawans : Jouan Baeta, une humaine originaire comme elle de Phaeda, et Shina Ten'Shi, ancienne apprentie de Cenovii.

Jouan était une élève profondément dévouée, mais manquant cruellement de confiance en elle, comme Bloli jadis. Elle avait également la particularité d'être relativement gaffeuse dans son usage de la Force, ce qui n'était pas sans rappeler à son maître le jeune Kaarde d'autrefois. Elle suivait la plus grande partie de son entraînement à l'Académie Jedi de Yavin 4. Nettement plus indépendante, Shina suivait souvent Bloli sur Coruscant et apprenait auprès d'elle à devenir une guérisseuse.

Le Dernier Plan de Baaaaaaal (an 172)

Après deux ans de silence, et tandis que le Conseil mixte mûrissait un grand projet d'exploration des régions inconnues, Baaaaaaal et ses légions réapparurent au grand jour.

Il fit débarquer des troupes sur Coruscant, feintant de vouloir s'en prendre au nouveau Temple alors qu'il allait en réalité kidnapper des modeleurs Yuuzhan Vong au QG de la Coalition Galactique. En recoupant cet enlèvement avec le vol de ressources orchestré deux ans auparavant, le Conseil Jedi ne tarda pas à tirer la conclusion que Baaaaaaal souhaiter bâtir un superlaser d’Étoile Noire et à anticiper sa prochaine attaque : Wayland.

Le Sith lui-même, après que son apprenti eut pillé les ressources Vong de la planète, proclama publiquement sa possession d'une telle arme et son intention de l'utiliser contre Korriban, berceau des Sith. Cette décision divisa le Conseil. Alors que la présidente de la Guilde, Mimi Terrik, ne voyait pas l'intérêt de défendre ce monde, les Jedi voyaient au contraire dans sa destruction un risque de bouleversement de la Force sans précédent.

Kaarde prit finalement la décision de mener plusieurs escadrons de pilotes Jedi dans le système Korriban pour tenter désespérément d'intercepter et détruire le gigantesque superlaser mobile. Bloli y tint les commandes de son propre chasseur et fut l'ailière de Kaarde dans le prestigieux escadron Soleils Jumeaux.

La gigantesque arme de destruction était protégée par une gangue de corail yorik impénétrable, et malgré des renforts mandaloriens les Jedi ne furent pas en mesure de ralentir sa progression. Baaaaaaal lui-même se jeta dans la bataille spatiale et fit d'innombrables victimes à lui seul.

La catastrophe fut finalement évitée grâce à Cenovii qui avait infiltré le vaisseau amiral Sith, la Main Écarlate, et déclenché l'autodestruction du superlaser. Malheureusement cette victoire des Jedi provoqua le courroux de Baaaaaaal qui partit aussitôt sur Coruscant avec ses troupes et une promesse : détruire à nouveau le Temple Jedi.

Kaarde battit le rappel de tous les Jedi disponibles. Bloli le suivit au Temple et l'aida à y organiser la défense tout en confiant sa padawan à Aynor. Son autre élève, Jouan, était pour sa part à l'Académie de Yavin 4.

Les principaux maîtres, menés par Kaarde, devaient attirer le Seigneur Sith au centre du Temple afin de l'affronter tandis que le reste de l'Ordre et les forces de la Coalition Galactique se chargeraient de ses troupes terrestres et spatiales.

Pour la deuxième fois la jeune femme vivait l'enfer de l'invasion de Temple, doutait de sa capacité à peser dans la bataille, et cherchait sa place dans ce chaos. Au même moment d'autres forces Sith attaquaient l'Académie de Yavin 4 sans défense. Bloli se fraya un chemin dans le Temple jusqu'à Shina évanouie, qu'elle trouva menacée par des soldats clones. Bloli faillit se sacrifier pour sauver sa padawan, mais elle eut finalement la vie sauve grâce à l'intervention de l'ex-militaire Franck Morrens.
Attaquedutemple

La Bataille du Temple

Avec l'aide de Shina, Bloli s'employa à rapatrier et soigner le maximum de blessés au cours de la bataille, sauvant au passage plusieurs vies. Elle avait enfin trouvé son utilité.

Les troupes Sith, agissant sans véritable stratégie dans un nouveau Temple mieux défendu que l'ancien, furent à la longue maîtrisées et vaincues par les Jedi. Mais le combat des maîtres contre Baaaaaaal fut long et sanglant. Il fallut le sacrifice de plusieurs combattants, notamment Cenovii, et même le retour inattendu de Tyria Sarkin avant que Kaarde et Mirax, les derniers debout, soient en mesure de le vaincre définitivement. Au même moment on apprit que l'attaque contre l'Académie avait été repoussée. Jouan était donc sauve, elle aussi.

Baaaaaaal mourut en déchaînant toute sa Force obscure, incinérant ses derniers adversaires dans l'opération. C'est intégralement brûlé et dans un état déplorable que Bloli retrouva Kaarde et Mirax. Cenovii était dans un état bien plus critique. Dès lors à la tête de l'infirmerie du Temple, elle consacra toute son énergie et son talent à les sauver et les remettre sur pied. Avec Aynor elle dû également gérer le cas d'un jeune zabrak apparu sur le champ de bataille et dont ses analyses révélèrent qu'il était un clone du défunt Wedge "Clickman" Terrik. Il devait plus tard se donner le nom de Weedge Terrik.

Malheureusement l'état de Cenovii était bien plus préoccupant et ne promettait pas de guérison possible, au grand désespoir de Shina. Bloli suggéra alors, pour le sauver, d'user de greffes cybernétiques lourdes qui allaient faire de lui un cyborg, à l'instar du tristement célèbre Dark Vador. La décision fut prise et l'on confia le Jedi mourant à ses congénères mandaloriens pour qu'il soit traité.

La joie de Bloli fut grande lorsque Kaarde reprit connaissance et lui exprima sa gratitude. Lorsque son état le permit, il convoqua tous les survivants de la bataille, Jedi, Guildeurs, militaires et politiciens, à une grande célébration sur Yavin 4 où furent honorés tous les braves tombés au combat. Avec la mort de Baaaaaaal, une grande ère de paix s'ouvrait pour la galaxie.

Le Vol d'Exploration (an 173)

La première action du Conseil Jedi après la victoire fut de lancer enfin le grand projet d'exploration et de colonisation des Régions Inconnues initié par le Chancelier Mahan.

Ce vol, effectué dans un immense vaisseau-monde de fabrication Yuuzhan Vong, devait permettre de trouver de nouvelles terres d'accueil aux nombreux réfugiés créés par la Guerre du SEZ et l'abolition de l'esclavage. Officieusement il devait aussi permettre aux Jedi d'enquêter sur les disparitions passée de Obitom, Padmée, et Kyrio, ainsi que sur la récente réapparition de Tyria.

De nombreux Jedi accompagnèrent donc le Chancelier et les colons dans ce voyage. Mirax et Weedge, devenu son apprenti, étaient du voyage. Kaarde et sa nouvelle padawan Jaina Fanger aussi. C'est donc fort logiquement que Bloli le suivit dans l'aventure. Elle laissa Jouan sur Coruscant, avec pour mission de capturer une arnaqueuse du nom de Bogma Peevr, et emmena Shina avec elle. Celle-ci souffrait encore d'une brève rencontre avec Baaaaaaal faite au cours de l'invasion du Temple et avait donc besoin d'être suivie.

Ce long voyage dans les Régions Inconnues s'avéra plein de surprise, notamment lors de la découverte de No'Erda, un monde entièrement baigné du Côté Clair de la Force et peuplé de sensitifs. Bloli se retrouva presque seule à représenter l'Ordre Jedi lorsque Kaarde quitta le vol d'exploration pour se lancer à la recherche de Tyria.

Le vol d'exploration s'avéra être une réussite et offrit son lot de nouvelles terres d'accueil pour les réfugiés de la Guerre du SEZ. Cette réussite fut fêtée lors d'une cérémonie sur Coruscant au cour de laquelle Cenovii fut élevé au rang de Maître Jedi et Tyria Sarkin réintégrée dans l'Ordre. Après la terrible épreuve de la Bataille du Temple Jedi et le long vol d'exploration, Bloli décida de se ménager en abandonnant la lourde charge d'assistante du Grand Maître. Elle put ainsi se consacrer davantage à ses padawans ainsi qu'à ses fonctions de guérisseuse et diplomate.

Apparitions

  • Temple Jedi 1, Première apparition
  • Temple Jedi 2
  • Temple Jedi 5
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .