FANDOM


Ultime bataille de la crise connue sous le nom du Dernier Plan de Baaaaaaal, Le Temple Jedi sur Coruscant fut le théâtre du plus grand affrontement qui opposa le Sith aux Jedi.

Contexte

Ayant échoué à détruire Korriban et perdu son superlaser l'Adrienne à cause du chevalier Ben Cenovi, Baaaaaaal, ivre de colère, jura aux Jedi de se venger en assaillant une nouvelle fois le Temple de Coruscant, sûr de pouvoir réitérer son exploit de seize ans auparavant.

Malgré l'aide militaire que la Guilde et la Coalition Galactique apportèrent aux Jedi, Baaaaaaal attaqua Coruscant avec une écrasante supériorité en nombre et en puissance.

La Bataille

Les préparatifs

Plutôt que de céder à la peur et perdre une nouvelle fois, le Grand Maître de l'Ordre Kaarde Naberry décida de braver le Seigneur Noir des Sith en mobilisant tous les Jedi disponibles et leurs alliés à la défense du Temple Jedi. Maître Naberry et les Jedi présents lors de la Bataille de Korriban rallièrent ensuite immédiatement Coruscant afin d'organiser la défense du Temple.

Tandis que les Jedi présents sur Korriban rejoignaient la capitale galactique, Mirax Terrik organisa la défense dès réception de l'appel de Maître Naberry : les civils furent évacués de la zone qui jouxtait le bâtiment Jedi dans un rayon de dix kilomètres. Elle s'assura ensuite que la flotte avait bien été déployée en orbite de Coruscant et une fois que tous les chasseurs Jedi eurent décollé, les portes du Temple furent scellées.

Dès son arrivée sur Coruscant, Kaarde Naberry réunit le Conseil Jedi par holoconférence. Mimi Terrik-Solo et le Chancelier Gaïus Mahan ne se montrèrent pas aussi confiant que le Maître Jedi et pointèrent du doigt l'absence de Padmée Naberry. Mais Aynor et Thore soutinrent la position de Kaarde en rappelant à quel point l'attaque imminente différait de celle qui avait eu lieu seize années auparavant.

Lorsque Baaaaaaal et sa flotte émergèrent de l'hyperespace dans le système de Coruscant, le Seigneur Sith ordonna à l'Aube Noire d'attaquer l'Académie Jedi de Yavin IV, laissée sans défenses. Il rejoignit ensuite son vieil X-Wing T-65 afin de se rendre jusqu'au Temple Jedi. Baaaaaaal faillit se détourner de son but en chemin et aller retrouver Mirax Terrik, son ancienne amante, mais se ravisa. Il posa finalement son chasseur non loin du Temple. La bataille allait pouvoir commencer.
Quote1 Message prioritaire de Maître Kaarde Naberry à tous les Jedi disséminés dans la galaxie : code rouge, je répète, code rouge. Ordre à chaque Jedi de rallier sur le champ le Temple Jedi de Coruscant. Cet ordre prévaut sur toute autre mission. Le Seigneur des Sith Baaaaaaal nous attaque !...
Aux Jedi présents au Temple, ordre d'appliquer les protocoles de défenses : regroupement des Jedi combattants, scellage du Temple, mise à l'abri des archives, évacuation de la population sur un rayon de dix kilomètres autours du bâtiment. [...] Que la Force soit avec vous ! Quote2
Appel de Kaarde Naberry.


La Bataille du Temple

L'entrée du Sith

A l'entrée nord du bâtiment, le Sith retrouva son armée de clones. A l'aide de la Force, il se servit d'un de ses transports de troupes comme d'un bélier afin de défoncer la porte. Jalana Ana'Tii, accompagnée d'un guildeur trandoshan dont le nom n'a pas été retenu par la postérité, occupa Baaaaaaal quelques minutes. Le Seigneur Sith fit finalement sauter les portes et Jalana fut propulsée avec les débris à l'intérieur du Temple. Tandis que les soldats Sith pénétraient en masse dans le Temple, Baaaaaaal finit d'étrangler le malheureux trandoshan.

Aynor push

Aynor faisant face à Baaaaaaal.

A l'intérieur du Temple, l'Escouade du Chaos commandée par le Lieutenant Taishakuten accueillit les soldats ennemis avec un tir nourri. La Maître Jedi Aynor et la padawan Shina Ten'shi, quant à elles, firent face à Baaaaaaal. Le Sith se débarassa de la padawan sans sourciller en l'envoyant percuter un pilier. Il s'attaqua ensuite à la twi'lek qui, bien que lui tenant tête vaillamment, fut obligée de lui céder du terrain. Dans un couloir retiré, Aynor tenta de se débarrasser de son adversaire en faisant écrouler le plafond sur lui à l'aide d'explosifs. Cependant, sa tentative échoua et elle se retrouva isolée avec Baaaaaaal. Aynor s'enfuit, pourchassée par le Sith décidé à l'achever rapidement, et parvint à rallier le Hall Polux Horn Terrik au centre du Temple, d'où les maîtres coordonnaient la défense des Jedi.

Dans le hall, se trouvaient Kaarde, Jorus, et Obitom. Kaarde appliqua les premiers soins à Aynor avec la Force. Baaaaaaal pénétra dans l'immense salle, exultant à l'idée du combat à venir. Mirax Terrik, consciente d'être une des faiblesses du Sith, refusa d'être mise à l'écart du combat et revint au Temple Jedi. Elle arriva au même moment.
Quote1 Aujourd'hui, une fois encore, ce sont quatre Maîtres Jedi [...] qui me font face. Mais aujourd'hui vous n'avez ni la puissance de ma fille de votre côté, ni les pouvoirs de la Jedi Naberry ! Dites-moi un peu, où donc est votre précieuse Grande Maître de l'Ordre ? Que pouvez-vous sans elle, hein ? Quote2
Baaaaaaaal au début de la bataille.


Le sacrifice de Sola

Le combat entre les cinq Jedi et le Sith commença sitôt que celui-ci eut fini de leur faire remarquer que, contrairement au dernier affrontement, Padmée Naberry et Tyria Sarkin était absentes. Après quelques passes d'armes, Baaaaaaal révéla qu'il avait ordonné l'attaque de l'Académie Jedi. Puis, afin d'achever de déstabiliser ses adversaires, il leur promit qu'après en avoir fini avec eux il traquerait et retrouverait leurs proches pour leur faire connaître le même sort.

Kaarde fut profondément ébranlé par ses nouvelles et il fallut tout le soutien de Mirax (et une bonne gifle) pour lui redonner confiance. L'affrontement reprit cette fois-ci avec en plus de violence. Baaaaaaal profita qu'Obitom fusse isolé de ses compagnons pour gravement le blesser à l'abdomen et activa la seconde lame d'énergie de son sabre.

Au même moment, un second assaut permit à l'armée Sith de s'introduire dans le Temple Jedi. La Chevalier Jedi Bloli Meyst se rendit jusqu'à l'entrée du Temple afin de retrouver sa padawan Shina qu'elle savait blessée. Elle affronta trois soldats clones qui s’apprêtaient à achever Shina et reçut l'aide de Frank Morrens. Dès que les soldats furent vaincus, Morrens se précipita dans les méandres du bâtiment sans s'expliquer. Lorsque Shina reprit connaissance, les deux femmes organisèrent le rapatriement des blessés, dont faisait partie Jalana, vers le bunker sécurisé du Temple.

Flaming Temple

Le Temple Jedi au cours de l'attaque.

Dans le hall, une troupe de soldats clones débarqua et mit en joue les Jedi. Baaaaaaal intervint, leur ordonnant de ne pas s'occuper d'eux. Cependant un clone fut un peu lent à obéir et le Sith le massacra en guise de punition. Profitant de cette distraction, Mirax galvanisa ses compagnons d'armes et attaqua avec détermination son ancien amant. Le Sith la repoussa avec une décharge d'éclairs de Force.

L'Escouade du Chaos investit discrètement le hall au même moment et concentra toute sa puissance de feu (dont une grenade collante) sur Baaaaaaal. Grâce à sa grande maîtrise de la Force, le Sith repoussa de manière inattendue l'ensemble des projectiles. Aynor et Kaarde reprirent l'assaut tandis que Jorus relevait Mirax. Aynor fut finalement mise hors combat et propulsée hors du hall.

Maître Naberry comprit que la présence de Mirax Terrik troublait réellement le Sith tant ce dernier semblait de plus en plus avoir du mal à garder son calme et chambra Baaaaaaal sur son incapacité à retenir Mirax auprès de lui. Le Sith plongea dans une fureur complète : en l'espace d'une minute, Kaarde eut le nez et plusieurs côtes cassées, Mirax eut le souffle coupé à cause d'un coup à l'estomac et la blessure d'Obitom fut aggravée.

Baaaaaaal se précipita vers Kaarde afin de le terrasser en premier. Sola O'Keefe, clone de Padmée Naberry, s'interposa à ce moment-là. La clone tint tête au Sith et l'affronta grâce au soutien à distance de Padmée. Sola laissa Baaaaaaal lui porter un coup dans l'espoir de le blesser mortellement. Il s'écroula un instant face contre terre avant de briser une jambe de Jorus et de se relever presque aussitôt : la blessure n'avait été que superficielle. Enragé, le Seigneur Sith anéantit Sola (espérant de ce fait atteindre aussi Padmée) puis se tourna vers les deux Jedi encore valides : Kaarde et Mirax.
Quote1 Alors, à qui le tour ? Quote2
Baaaaaaal après avoir exécuté Sola O'Keefe.


Le retour de Tyria Sarkin

Alors que les Jedi semblaient en très mauvaise posture, Tyria Sarkin fit son apparition. L'ex-Jedi, passée du côté obscur et disparue depuis l'affrontement de Dantooine, avait décidé de prêter main forte à ses anciens compagnons lorsqu'elle avait appris que Baaaaaaal comptait détruire le Temple Jedi une nouvelle fois. Le temps de rallier Coruscant et le centre du temple, Tyria n'était arrivée qu'au beau milieu de la bataille.

Consciente que les Jedi avaient été durement éprouvés, Tyria tâcha d'occuper son père afin de leur laisser le temps de reprendre quelques forces.

Kaarde fut abasourdi par l'arrivée impromptue de son ancienne Padawan. Le Maître Jedi continua de s'étonner lorsqu'il se rendit compte qu'elle s'empêchait de céder à la colère et qu'elle n'employait pas de techniques de Force. Bien qu'il fut soulagé de la voir se battre à ses côtés, Kaarde ne put s'empêcher de se questionner sur les motivations de Tyria.

La soudaine réapparition de sa fille donna un surcroît d'énergie à Baaaaaaal. Malgré sa blessure à l'abdomen, le Sith parvint à tenir tête à Tyria sans difficulté apparente ainsi qu'aux deux Jedi lorsque ces derniers reprirent l'affrontement. Baaaaaaal tenta de déstabiliser sa fille en la provoquant et en évoquant l'assassinat de Booster "Polux" Terrik qu'il avait commis lors de l'Attaque du Temple Jedi en 156 ap.BY.
Quote1 Aaah, Tyria ! Quelle déception que tu n'aies pas consacré ces longues années à maîtriser le côté obscur et convoiter la place qui est la tienne ! Car tu étais la seule digne de me succéder... Tant pis pour toi. Je devrai donc, à regret, mettre un terme à ton existence. Quote2
Baaaaaaal, lors d'un de ses monologues mentaux.


Coups de poker

Mimi Terrik-Solo et Cenovii arrivèrent également au Temple (voir chapitre La Bataille spatiale). Après avoir récupéré les plans du Temple Jedi et localisé les lieux de l'affrontement, la guildeuse suggéra un plan pour vaincre Baaaaaaal par la ruse : distraire le Seigneur Sith, évacuer les Jedi présents dans le hall puis faire s'écrouler le plafond sur lui à l'aide d'un lance-roquette.

Pendant que le Chevalier Jedi gagnait les lieux de l'affrontement, Mimi activa un holoprojecteur situé dans le hall et commença sa diversion. Comme prévu, l'égo de Baaaaaaal le laissa s'embarquer dans une joute verbale avec la Leader de la Guilde.

De son côté, Cenovii attira l'attention des Jedi présents et les aida à évacuer les lieux. Dès qu'il se fut assuré que les blessés étaient en sûreté, le mando Jedi retourna dans le hall et interpella Baaaaaaal. Cenovii tira une première roquette que le Sith arrêta sans difficulté et renvoya sur le Jedi. Dans cet intervalle, le mando tira une nouvelle fois en visant le plafond. La déflagration causée par la première roquette pulvérisa Cenovii. La seconde projectile tiré atteignit le plafond qui s'écroula sur le Sith.

Mimi, Tyria et les Jedi se précipitèrent à l'intérieur pour débarrasser les décombres écrasant Cenovii. Ils n'en eurent pas le temps : Baaaaaaal déclencha une tempête de Force pour dégager les blocs de pierres qui étaient tombés sur lui. Le Sith remit en place son bras et révéla à Mimi qu'Edoras, son père, avait rejoint le côté obscur et servait maintenant Baaaaaaal. Kaarde et Mirax ne se laissèrent pas impressionner par la révélation et firent remarquer au Seigneur Noir des Sith que ces tentatives de déstabilisation étaient vaines : ses adversaires étaient en train de prendre l'avantage. En effet, les troupes de soldats clones diminuaient rapidement. En orbite de Coruscant, les vaisseaux Sith avaient de plus en plus de mal à faire face aux flottes de la Guilde et de la Coalition Galactique. De plus, Baaaaaaal restait sans nouvelle de l'attaque surprise de l'Académie Jedi. Comprenant que la situation lui échappait, le Seigneur Sith ordonna de précipiter la Main Écarlate sur le Temple Jedi.
Quote1 - Baaaaaaal à la flotte Sith... Ordre de précipiter la Main Écarlate sur le Temple Jedi !
- Nan mais t’es sérieux !? Quote2
Baaaaaaal et Tyria.


Le règne de terreur prend fin

Le combat entre le Sith et les Jedi reprit de plus belle. Dark Spencer - qui était parvenu à s'échapper de la gueule d'un Sarlacc, rallier d'abord Korriban puis Coruscant - arriva et supplia son maître de le laisser participer. Kaarde toujours conscient que Mirax était la faiblesse de Baaaaaaal, demanda à Tyria d'occuper le cathar tandis qu'ils affronteraient le Seigneur Sith.

Tyria accepta et s'interposa face à Spencer. La violence brute de l'apprenti Sith mit rapidement à mal l'ex-Jedi qui fut bléssée. Comprenant qu'elle ne pourrait pas rivaliser physiquement avec Spencer, elle le provoqua afin qu'il la poursuive à travers le temple.

Dans le hall, Mirax affronta seule son ancien amant et tenta de faire lui entendre raison. Baaaaaaal admit finalement qu'il était incapable de s'arrêter car le pouvoir du coté obscur était trop puissant avant de mettre Mirax hors combat. Armé de son sabre et de celui de son adversaire, le Seigneur Noir des Sith se prépara à abattre la Jedi. Mirax accepta sa défaite et l'implora d'épargner la vie de ses amis en échange de sa mort. Devant son abandon complet, Baaaaaaal eut une ultime hésitation qui laissa à Kaarde l'opportunité, resté en retrait jusque là, d'attaquer le Sith.

Baaaaaaal comprit qu'il avait été battu et dans un ultime hurlement, il libéra un maelström de Force et d'éclairs qui souleva le plafond du Temple et illumina le ciel nocturne de Coruscant. Quand la tempête de Force se dispersa, les corps de Mirax Terrik et Kaarde Naberry étaient calcinés et à l'article de la mort. De Baaaaaaal, le Seigneur Noir des Sith, il ne restait rien.
Quote1 AAAAAAAA, DRRIIIIIIIII, EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEENNE !!!!! Quote2
Hurlement de Baaaaaaal au moment de sa mort.


La Bataille spatiale

L'évasion du Mando Jedi

Lorsque Baaaaaaaal quitta la Main Écarlate afin de rejoindre le Temple Jedi, il laissa derrière lui Cenovii blessé et brisé.

[A compléter]

Le Strike corellien

Waren Horn qui avait prit le commandement de la flotte depuis le croiseur Belle de Naga, constata très vite que tous les vaisseaux - chasseurs et bombardiers Sith - assuraient désormais exclusivement la protection de La Main Écarlate. Le Corellien en déduisit que le vaisseau allait effectuer une manœuvre suicidaire sur un objectif à forte valeur stratégique comme le sénat ou le quartier général de la Coalition Galactique. Sur ordre de Baaaaaaal, le super croiseur allait en réalité s'écraser sur le Temple Jedi et ses occupants.

Naval style

La "Belle de Naga" se rapprochant au maximum de la "Main Écarlate" afin de réaliser la manœuvre.

Waren prit alors une décision audacieuse : se coller sur la trajectoire du vaisseau puis étendre sa fenêtre d'hyperespace à ce dernier. Un strike corellien - c'est ainsi que se nomme la manœuvre - brise alors plusieurs lois de la physique et permet de "traverser" une planète en hyperespace (au sens où les vaisseaux émergent ensuite de l'autre côté de la planète). Il est important à savoir que cette technique est rarement mise en pratique à cause de son fort taux d'échec se soldant par la destruction des navires et la mort de leurs équipages. Ce procédé est nommé ainsi car seul les corelliens ont la réputation d'être assez intrépides pour le tenter (et le réussir).

Lorsque le navigateur enclencha la mise en route des moteurs hyperespace, tout ce qui se trouvait dans le périmètre proche du navire de la Guilde fut absorbé par le champ de gravité de ce dernier : La Main Écarlate, bombardiers Sith et intercepteurs... En raison de l'instabilité gravitationnel, l'ensemble de l'équipage fut sujet à des hallucinations.

Une fois que les deux vaisseaux eurent traversé le noyau de la planète sans dégâts, Waren informa Mimi que la menace était évitée par comlink interposé. Entendant ces mots par radio, Baaaaaaal laissa libre cours à sa colère.
Quote1 Logique, nous l'avons neutralisé, alors ils vont le faire s'écraser.

Attention, accrochez-vous, ça va secouer ! Ciblez la Main Écarlate ! Réacteurs pleine puissance ! On va faire un Strike. Quote2

Waren Horn à ses hommes d'équipage.


Conclusion

La défaite de Baaaaaaal fut complète : Le Seigneur Noir des Sith fut considéré comme mort (malgré l'absence de corps) et sa flotte fut vaincue. La Coalition Galactique se partagea - au cours de plusieurs séances de négociations - les différents vaisseaux Sith. La Main Écarlate fut récupéré - entre autre - par l'Empire.

Temple jedi - after battle

Le Temple Jedi le lendemain de l'attaque.

Kaarde Naberry et Mirax Terrik survécurent - grâce à de multiples immersions dans des cuves de bacta et transes de guérisons Jedi - aux nombreuses brûlures reçues lors du déchaînement final de Baaaaaaal.

Cenovii fut sauvé de la mort par Dua Juun lors d'une opération de la dernière chance. Toutefois et à partir de ce jour, le Jedi fut d'avantage une machine qu'un être organique.

Tyria Sarkin disparut à nouveau sitôt la bataille terminée sans donné d'explication sur les raisons qui l'avaient poussé à prendre part au combat..

Le lieutenant Taishakuten et son commando capturèrent l'apprenti Sith de Baaaaaaal : Dark Spencer. Le cathar fut envoyé sur Kessel où il fut mis en détention.

Quelques jours après cet événement, une grande cérémonie funéraire fut organisée sur Yavin IV au sein de l'Académie Jedi.

Apparitions

  • Temple Jedi 5
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .